Véronique Lévy Scheimann


La brosse à dents

Regardez comme elle est,
Penchée dans le verre. 
Elle fait la tête avec ces poils hérissés. 
Peut-être est-ce juste de la fatigue.
Elle attend d'être prise dans les mains,
Avec le dentifrice, son collègue.
Elle doit travailler,
Et efficacement,
Dans un lieu obscur.
Se déplacer sur des terrains durs,
En haut et en bas,
Dans des recoins.
Et la pauvre !
Certains la tiennent avec brutalité,
Dédain.
Quand elle termine, 
Elle ne souhaite qu’une chose,    
Un bon nettoyage,
Du repos dans son verre.
Juste du répit,
Avant d’être oubliée,
Pire,
Être jetée. 












Après un parcours de près de vingt ans dans les statistiques et les études marketing, Véronique Lévy Scheimann s'est mise à explorer la poésie et l'illustration. Après les chiffres, place aux mots et aux images ! Elle a publié un premier recueil en 2016 : Poésies d'un autre temps (éditions Thierry Sajat). C'est de son second, Au-delà de la porte (novembre 2017), qu'est extrait ce poème graphique. Ce poème a été publié dans le recueil Au-delà de la porte, paru en novembre 2017. Présente dans les n° 22 et 25 de Lichen.

3 commentaires:

  1. ERIC CUISSARD1 mai 2018 à 10:30

    Notre amie Bénédicte Rabourdin a produit une "Complainte de la brosse à dents" à lire dans son recueil : A little Décalé. Son blog: concentrépoétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'information. Comme quoi, une brosse à dents inspire.

      Supprimer
    2. Oh ! Ouiii ! Elles ont vécu tant de choses, de caries, de fêlures, de couronnes... et le crin jauni... et le temps grisonne...

      Merci Eric...

      Supprimer