dimanche 2 juillet 2017

éditorial 16


Voilà — enfin ! — le nouveau Lichen !

Je suis tout à fait désolé du retard de sa mise en ligne — puisqu'habituellement je lance chaque numéro le dernier jour du mois précédent. Mais cette fois, ils ont profité que j'étais en voyage pour changer de mois, les vaches !

Pour ce 16e numéro (dont la version « .pdf » comporte 57 pages), j’ai réuni 55 poètes, traducteurs et/ou « imagier(ère)s », dont 13 nouvelles/nouveaux auteur(e)s qui viennent rejoindre nos pages blanches et grises (où nous leur souhaitons — comme il est d’usage — la bienvenue) !

Un seul message reçu, cette fois : « Merci pour la simplicité de consultation et l’agréable sobriété de présentation de votre revue. Merci de vos choix dont le trait d’union de l’intéressante très grande diversité d’écritures reste une réelle poésie ouverte au partage. » (A. M., le 2 juin 2017 à 10:55)

Pour atteindre directement le sommaire du n° 16, c'est ici ; et pour accéder à la version .pdf (téléchargeable pour être consultée ensuite sans connexion), c'est .



Pour Lichen, le directeur de publication, Élisée Bec.



Post-scriptum :
1 : Pour le don de mot, merci de me le faire parvenir par mail plutôt que via les commentaires.

2 : Rappellons qu’il existe deux versions de chaque numéro de Lichen : l’une en ligne, chaque page d’auteur étant accessible depuis le sommaire par lien électronique ; l’autre, en format .pdf, est téléchargeable et lisible ensuite sans connexion — voire imprimable si on le souhaite (mais gare au papier !).


3 : Attention : comme je reçois de plus en plus de textes et que je ne veux pas trop dépasser les 50 pages (dans la version .pdf), vos propositions ne seront pas forcément publiées tout de suite, mais peut-être dans un numéro ultérieur. Dès le 3 juin, ce n° 16 était déjà complet !