les auteur(e)s

Les auteur(e)s ayant participé à l'un ou l'autre (ou plusieurs) des numéros de Lichen (483 auteur(e)s au 26/08/2020), sont ici classé(e)s — selon la belle formule de l'irremplaçable Jules Renard, écrite en 1893 dans son Journal [Gallimard, 1935, 1959, p. 104]— « par ordre de mérite alphabétique » (approximativement). En rouge, les n° de la revue dans lesquelles ces auteur(e)s apparaissent. La mention "HSC" désigne le n° "Hors-Série spécial Confinement", paru mi-avril 2020. 

Jiani Abert
Né en 1969, il vit à la Roche-sur-Yon, en Vendée. Il écrit depuis de nombreuses années principalement de la poésie, sans avoir cherché à éditer. À 20 ans, la rencontre de Louis Dubost, poète et éditeur (le Dé bleu), est décisive : il entame un long travail sur son écriture, qu’il veut concise, où chaque mot se trouverait indiscutablement à sa place et qui donnerait à l'ensemble une forme parfaitement articulée, instantanément aérée, sans fioritures. Aujourd’hui encore, et plus que jamais, il ne cesse de découvrir, d'expérimenter, de méditer les choses essentielles de la vie. Deux de ses poèmes sont parus dans la revue Lélixire en 2012.
Lichen n° 14, 15, 16, 17, 18, 24, 27, 28, 29, 34, 35, 36.

Ahmed Réza Ahmédi
Né le 20 mai 1940 à Kerman (Iran), il a été l’un des fondateurs d'un groupe littéraire qui avait pour but de défendre la nouvelle vague. Il a commencé à travailler en 1970 pour le centre du développement intellectuel des enfants et des adolescents, dont il fut, jusqu’en 1979, le directeur de la production musicale. Il s’est alors occupé, jusqu’à sa retraite en 1994, de la correction des manuscrits aux éditions de ce centre. Il a reçu en 1999 le « prix du crayon volant » de la part du centre du développement intellectuel des enfants et des adolescents ; a remporté en 2006  le prix de poésie de Bizhan Djalali ; et a été candidat en 2009 au prix de Hans Christian Andersen. Traduit par Babak Sadeq Khanjani.
Lichen n° 28.

Mélodie Ambiehl 
Née en 1991, elle vit actuellement dans le sud de la France. Ayant côtoyé l’écriture avec acharnement depuis l'enfance, elle est devenue professeure de français et poursuit sa quête de perfection. Elle écrit principalement des poèmes et des nouvelles, dont quelques-unes ont été retenues pour des anthologies. Son blog : http://edelweissblog.simplesite.com/.
Lichen n° 22.

Pierre Andreani
Il a publié un recueil en auto-édition ainsi qu'un Cahier d'Argentine (éditions du Port d'Attache, 2016) et L’écœuré parlant, suivi de Cahier limite, aux éditions du Contentieux. Plusieurs de ses textes ont paru dans les revues Banzai, Traction-Brabant, Comme en poésie, Le Capital des mots. Son site : p-andrean.blogspot.fr.
Lichen n° 13, 15, 26.

Yves Arauxo 
Né en 1973, il vit à Namur, en Belgique, où il a longtemps été bouquiniste et libraire. Il fait partie de cette minorité de personnes qui n'aiment pas parler d'elles. Par ailleurs, il a pris trop de leçons de lucidité chez des auteurs comme Kafka ou Beckett pour tomber dans le piège qui se dresse devant chacun, en particulier vers le milieu du chemin de la vie, et qui consiste à croire en la réalité de ce qu'il est apparemment devenu. La revue belge Traverséesa publié quelques-uns de ses poèmes issus d'un ouvrage intitulé Tout finira par commencer.
> Lichen n° 51. 

Arescourt 
Ce n'est ni une femme, ni un homme, c'est un masque ; un masque de théâtre qui cherche à révéler plutôt qu'à dissimuler en s'attachant à poser des mots sur les gestes, les images, les idées entrevus, mais négligés. 
Lichen n° 9.

Mina Assadi
Née en 1943 à Sari, c’est une poétesse, écrivaine, journaliste et dramaturge d’origine iranienne résidant en Suède. Elle est connue pour aborder des sujets controversés et provocants, surtout quand elle exprime son opposition au régime au pouvoir en Iran. C’est le traducteur Babak Sadeq Khandjani qui nous la fait découvrir.
Lichen n° 16.

Asteln 
Né « le vingt-deux septembre, aujourd’hui, je m’en fous » et en l’an de la coquette biquette 1979, il vit actuellement à Besançon. Il pérégrine dans les poétiques, affectionne les créations hybrides, est amateur de poésie chinoise et, sur un autre ton : « Rassemblons-nous dans la chênaie mixte ou la forêt de bambous […] dessinons des oreilles aux pierres et aux bouteilles […] buvons tout vers en riant et servons de canne aux mots qui titubent… »asteln.dotrabor@gmail.com
Lichen n° 12, 13, 14, 15, 17, 18, 19, 20, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 31, 33, 34, 35, 36, 37, 42, 43, 44, 45, 46, 47, HSC, 48, 51, 52.

Sanja Atanasovska
Née en 1985 à Kumanovo, c'est une poétesse macédonienne, journaliste de profession. Jusqu'à présent, elle a publié quatre recueils de poésie et a remporté deux prix littéraires dans son pays. En 2019, elle était en résidence d'écriture dans le Monténégro.
> Lichen n° 35, 39.

Majead At'mahel (@rt'felinat)
Poète et nouvelliste, pratique une écriture introspective et minimaliste. Adepte de l'art de l'aphorisme. Dire l'essentiel en peu de mots. A déjà publié dans diverses revues papiers et numériques. A remporté quelques prix. 
Lichen n° 25, 37.

Octave Aubier est le créateur de Bidule, qu’il a découverte dans les veines des planches de pins constituant les murs d’un chalet finlandais qu’il occupa deux bons mois, l’hiver 2016…
Lichen n° 4. 

Barbara Auzou 
Ellea 50 ans et enseigne les Lettres en Normandie. Elle a publié plusieurs de ses poèmes dans la Revue Traversées et un livre à quatre mains (poésie/peinture), L'Époque 2018, paraîtra aux éditions Traversées fin 2019. Elle tient un blog : Lireditelle@wordpress.com.
> Lichen n° 40, 41, HSC.

Olivier Ava-Arden
Né en 1962, ce poète slameur, participe à de nombreuses scènes ouvertes, tournois et festivals de poésie. Organisateur depuis 2013 d'événements de poésie de performance, de Slam et de Spoken Word, notamment au Cercle des Voyageurs à Bruxelles, il anime de juillet 2015 à octobre 2016 un atelier d'écriture, « Our Rights », à destination des réfugiés du camp de Calais, dit de « la Jungle », travail d'écriture en commun sur les droits et la condition de réfugié qui se poursuit actuellement à Lille. Abreuvements Nécessaires est son premier recueil de poésie publié en 2015 aux éditions M.E.O. Présent, sous le nom Olivier Vanderaa, dans les n° 20, 21, 22, 27 et 28 de Lichen.
> Lichen n° 48.

Philippe Azar 
Né et a grandi à Lyon dans les caves de la ville, il découvre la lumière en même temps que la scène et devient comédien. Aujourd’hui, il ne joue plus qu’avec son chien, observe de loin et se sent aussi bien que quiconque marchant au soleil. Il écrit des nouvelles et des poèmes. Son premier roman, Les mélodies de la chasse d’eau, est édité chez Bookless éditions (novembre 2015).
Lichen n° 8.

Imane Azmy
Née en 1969 au Maroc (à Salé), elle a grandi dans ce pays, où elle a fait ses études secondaires au lycée Descartes de Rabat, avant de venir à Brest, entamer un cursus de Lettresjusqu'au DEA (recherches en lettres classiques sur la comédie d'Aristophane et la tragédie grecque). Ses centres d'intérêts sont la danse (notamment contemporaine) et le théâtre, et la poésie a toujours été pour elle un espace intime et privilégié.
> Lichen n° 35, 36, 37, 40, 41, 42, 43.

Anne B.
Née à Milan en 1975, « artisane des mots », elle vit avec sa plume, sa craie et son pinceau qui ne la quittent pas. « On ne cherche pas un port d'attache quand on écrit. L'écriture est tout sauf rassurante,  elle nous redonne à notre abîme, à notre fragilité de se dire vivant. Plus on pose nos mots, plus on s'égratigne, plus on doute de soi, des autres », écrit-elle. 
Lichen n° 19, 20, 21, 22, 23.

Bernard B.
Bernard Barraud vit actuellement à Nantes. Marionnettiste de mots, il passe ses temps libres à ramasser les petits éclats silencieux de mots jetés par la fenêtre des idées qu'il publie sur la toile (https://bernardbblog.wordpress.com/). Ses dernières créations, les « pauses surréalistes », sont des poèmes en prose écrits sans ponctème. Il contribue aux revues Infusion et Poétisthme.
Lichen n° 14, 37, 38, 39, 41.

Yann Bachelet 
Né en 1964, il vit actuellement à Pau, où il partage son temps entre peinture et écriture. 
Lichen n° 22, 23.

Jean-Marc Baholet
Né en 1969 dans les Yvelines et aujourd'hui bibliothécaire à Paris, il se lance dans l'expérience poétique après des études de philosophie. Quelques publications de poèmes en revues (ARPA, Incertain Regard...) éclairent un itinéraire intérieur. 
> Lichen n° 26, 27, 30.

Ulrich Bakoumissa Ngouani
C'est l'autre nom de Z-Ulrich de Dieu, né au Congo-Brazzaville en 1992, titulaire d’une licence en Langue et Littérature Françaises et d’un master en langue française et textes littéraires (LA.F.TE.L), qui est actuellement doctorant, professeur de français, auteur de deux recueils de poèmes Vent aux quatre saisons et Les pas du vent, et travaille depuis 2013 pour la promotion des lettres congolaises. Courriel : ulrichbakoumissa@gmail.com.
> Lichen n° 48 

Morgan Balbi 
Il a 33 ans et vit au Croisic (Loire-Atlantique). Il écrit depuis une dizaine d'années, principalement des nouvelles et de la poésie, ses influences allant des philosophes germaniques à la littérature classique française, en passant par les poètes anglo-saxons (notamment William Blake et Dylan Thomas). Ses principales inspirations proviennent de rêves et cauchemars, et d'une galerie de personnages propres au quotidien de tout être social, qui adoptent ici la forme de silhouettes, évoquant les pièces d'un jeu d'échec sur un plateau qui serait le parc humain.
Lichen n° 24.

Amaury Ballet
Basé sur Lyon, c'est un journaliste indépendant. Ses nouvelles Le déserteur de l’aube et Le salaire rouge ont été publiées dans les recueils des éditions du Valhermeil ; son conte musical Plume-Ton-Oiseau est édité chez Éponymes Jeunesse.
> Lichen n° 39, 40, 41.

Kevin Balouin
Né dans le Finistère, à la Pointe de la Bretagne, il essaye de donner consistance à son existence depuis maintenant quelques années par le biais de l'encre et des cahiers usés. Perec, Gide, Queffélec et Schopenhauer éclairent sa vision du monde, et de l'Homme, parfois donc un peu sombre, mais jamais dénué d'espoir. Étudiant ayant maintes fois reconsidéré la direction que devait prendre son avenir, il réside désormais à Lyon et nourrit à présent le désir d'être professeur de littérature.
Lichen n° 30.

Lorenzo Balzaretti
C’est un groupe d'étudiantes en Master 1-2 Traduction Littéraire et Édition Critique à l'Université Lumière Lyon II (Marianna Cesano, Lola Dougère et Joséphine De Gabaï) qui traduit des textes extraits du recueil de Trafficante di Sogni (Eretica Edizioni, 2015) de ce poète italien. 
> Lichen n° 48. 

Antoine Barat-Vassard
Il a vingt-deux ans et est actuellement en master 2 de Droit et sécurité des affaires maritimes à Nantes.
Lichen n° 14, 15, 17, 18.

Samantha Barendson
Née en 1976 en Espagne, de père italien et de mère argentine, elle vit aujourd'hui à Lyon. Romancière et poète, elle aime déclamer sur scène, un peu frustrée de n’être pas une chanteuse de tango. Pour entendre une version orale de ce texte : https://soundcloud.com/samantha-barendson/ecrire
Lichen n° 13, 15.

Antoine Bargel
Né en 1983, il est traducteur littéraire de l’anglais et poète (informations et liens sur son site personnel : www.antoinebargel.com). 
Lichen n° 25, 26, 27, 30.

Sindie Barns 
Native de Montréal, elle a grandi à Mont-Laurier. Accro à la poésie depuis l'âge de cinq ans, elle a été publiée dans sept revues de poésie et dans le cadre de deux collectifs poétiques : Les Livres et Vos Voix. Titulaire de diplômes d'espagnol, d'anglais et de création littéraire, elle a suivi des cours de cuisine, de menuiserie, de karaté et de parolière.
Lichen n° 7, 8, 10, 16, 38, 39.

Pascale Barraud 
Bourguignonne — profondes racines terriennes parfois rassurantes parfois encombrantes —, cette théâtreuse, poétesse et romancière est engagée jusqu'au cou pour la cause humaine et fait sienne cette déclaration de Calaferte : « Le devoir de l'art c'est de fracasser les consciences ».
Lichen n° 47HSC, 48, 49.

Adrien Barrier
Lycéen, latiniste et helléniste, passionné par l'histoire et les littératures antiques, il essaie de retranscrire les enjeux contemporains sous différents prismes culturels que permet la poésie.
> Lichen n° 38

Jean-Pierre Bars 
Né en 1958, il enseigne près de Lausanne. Il vit la poésie comme une activité intime et salutaire, comme saison, comme question, comme dialogue, comme expression de la part secrète, autre et transparente, de son ancrage dans la vie terrestre. Excepté un poème dans la revue papier Lélixire, ses poèmes ne sont publiés que dans des revues en ligne : Landes [Neiges], Paysages écrits, TemporelTerre à cielLes trompettes marines et Recours au Poème. Son site : le journal poétique d'amargo.
Lichen n° 4, 5, 14, 15, 17, 22, 27, 28, 29, 30, 39, 44, 49

Bruno Bartholomé, alias BMB 
Le demi-siècle écoulé avait un an quand il vit le jour dans un foyer tapissé de livres. Il a fait éditer en 2016, à compte d’auteur, un premier recueil de poèmes illustré de photographies originales, L’habit troué de rêves. L'un des poèmes de son second recueil, Des mots sillons, a été publié dans la revue Décharge.
> Lichen n° 39, 40, 41, 44, 45, 46HSC.

Valérie Baudet
Née en 1975 en Lorraine,elle estime que la poésie est « un second souffle pour que l'âme respire ». Certains de ses haïkus ont été publiés dans l'anthologie japonaise Haïku University n° 2 et n° 3.
> Lichen n° 32.

Cécile Bellamy Bajard
Née en 1966 en Charente, elle vit en région parisienne depuis plus de 20 ans. Elle commence tout juste à publier. La poésie l’accompagne pourtant depuis longtemps, jardin secret de mauvaises herbes poussées dans les interstices laissés par une vie familiale et professionnelle prenante.
> Lichen n° 39

Aurore Benamou
Née en 1980, elle vit à Paris. Pour elle, la poésie est une pulsation ardente, le chant vital de l'esprit, une transfiguration de l'intime.
Lichen n° 34, 35.

Dominique Bergougnoux 
Née en banlieue sud de Paris, elle a fait presque tous les métiers : visiteuse médicale, hôtesse de l’air, responsable de communication culturelle, professeur de lettres, documentaliste, orthophoniste.  Mais elle a toujours écrit, de la poésie surtout, et chanté, souvent — du jazz à la bossa. La musique des mots comme dénominateur commun. Elle a, en revanche, très peu publié : À rebrousse-cœur (La pensée universelle, Poètes du temps présent, 1981), et dans Les cahiers du détour/Silence n° 5 (Acerma, 2000), ainsi que quelques poèmes récemment publiés par la revue en ligne Le Capital des Mots. Elle appartient à plusieurs groupes de poésie, dont « Vents de haïkus ». 
Lichen n° 17, 18, 21, 22, 27, 28, 30, 31, 32, 40, 41, 42, 43.

Huguette Bertrand
Poète et éditrice franco-canadienne du Québec, elle a publié 38 ouvrages de poésie dont plusieurs ouvrages en collaboration avec des artistes. Ses poèmes ont paru dans des revues au Québec, en Belgique, en France, aux U.S.A, au Pays de Galles, en Roumanie, en Inde, de même que dans des revues en ligne et des anthologies internationales. Certains poèmes ont été traduits en arabe, roumain, italien, coréen, vietnamien, japonais, turc, bengali. Elle est la représentante canadienne pour le mouvement international Immagine & Poesia. Son site : http://www.espacepoetique.com.
> Lichen n° 49, 50. 

Zoé Besmond de Senneville
Comédienne, modèle et poète, elle joue sur des plateaux de théâtre et de cinéma depuis 2011 et pose dans des ateliers de dessins, sculpture, peinture, photo et pour de nombreux artistes. Sa poésie a été publiée dans plusieurs revues : Great Weather For MediaThe Careless Embrace of the Boneshaker (NYC), Visitant Lit (USA), Terre à CielObjet17 secondesThe New FiremenAlcôvesNouveaux Délits. Elle réalise des performances avec différents artistes et au sein du Bordel de la poésie (Paris), dont elle est la co-directrice avec la poète Rim Battal. Sites : https://zoe-oh.book.fr/http://xyzoeoh.tumblr.com/.
> Lichen n° 52. 

Michel Betting
Il a découvert la poésie et l'écriture sur la tard, vers la cinquantaine, par le biais du haïku. Il s'essaye également au tanka, au pantoun et à la poésie de forme libre, quand l'inspiration veut bien le visiter, toujours avec des mots et des formes simples. 
Lichen n° 20, 21, 22, 25, 27, 28, 29, 32, 33, 34, 35, 37, 39, 40, 41, 42, 43, 45, 46, 48, 52.

Pierre Beulin 
Né en 1952 dans le Bourbonnais, retraité de l'enseignement public, est buveur et vinificateur de poésie sans modération et en toutes circonstances.
Lichen n° 17, 18, 19, 20, 23, 25, 26, 28, 29, 32, 33, 37, 39, 40, 46HSC, 51.

Romain Biard
Né en 1984, il vient de passer deux ans au Chili, dans l'agglomération de Valparaíso. Au cours de cette expérience, il a repris et structuré une activité d'écriture qui le suivait depuis de nombreuses années. 
> Lichen n° 40.

Isabelle Bidet
Maman de deux enfants, elle vit à la campagne, au bord de la mer, où elle enseigne le français et le latin, après des études de lettres et un master consacré aux poètes Maurice Carême et Marie Noël.
Lichen n° 13, 15, 17, 18, 19, 23, 24, 26, 27, 28, 30, 31, 32, 47 48.

Barbara Bigot-Frieden 
Elle enseigne le français après des études de Lettres Modernes. Elle prépare actuellement un recueil de poésie et publie ses textes sur son blog :  https://amotsfeutres.wordpress.com. Elle travaille sur une écriture qu'elle souhaite éthérée, discrète, afin d'exprimer des sensations de passage, doucement mélancoliques, aussi fuyantes que les rivières. La thématique de l'Eau est en effet très importante pour elle...
Lichen n° 29, 34, 35.

Hussein Bin Hamza
Ce poète syrien de langue arabe est natif de la ville d’Al-Hasaka. Au début des années 1980, il commence à publier des poèmes dans des revues syriennes. En 1995, Bin Hamza s’istalle à Beyrouth, où il travaille dans le journalisme. Il publie son premier recueil poétique en 1997 : Un homme endormi en habits du dimanche.  Il prépare actuellement un second recueil : Étrange comme un poème traduit. Il a été traduit en français notamment par le poète marocain Embarek Ouassat (voir ce nom).
Lichen n° 9, 10, 11.

Daniel Birnbaum
Travaillant à Marseille, il a publié des textes dans plusieurs revues et ouvrages collectifs. Un recueil de poèmes a été publié aux éditions Décharge/Gros textes (Polder 165) en 2015 et deux ouvrages aux éditions Stellamaris.
Lichen n° 7, 12, 13, 25, 26, 27, 28.

Kate Bise de Ruine
Elle se présente ainsi : « L'écriture est ma colonne vertébrale, j'anime des ateliers d'écriture à côté de Rennes, j'écris des poèmes et je fais de l'aquarelle ; je suis une femme Iquaiha : superpositions d'hypothèses et montée de travers ! ».
Lichen n° 27, 30.

Thierry Blandenet 
Né en 1968, il a découvert la littérature avec Dumas, puis Faulkner — coup de tonnerre ! Ensuite, cursus de lettres modernes et lettres classiques. Après la maîtrise (littérature comparée : Faulkner et Giono), divers métiers, un long temps d'arrêt dans l'écriture et, en 2013, il publie, chez un éditeur numérique (BookStory, Aix-en-Provence), un roman noir plutôt poétique (Les Corps sans mémoire).  Se remet sérieusement à la poésie en 2015 dans le but d'être un jour édité. En marge, il pige pour un quotidien régional, chaque semaine, dans le supplément « Sorties culturelles ». 
Lichen n° 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22.

Romain Blandiaux
Né en Belgique, dans la province de Liège en 1991, il est professeur de français et de cours philosophique dans l'enseignement secondaire et a publié un recueil de poésie en octobre 2017 : La (Re)construction (Édilivre).
Lichen n° 30, 40, 41.

Mireille Bloyet
Elle a publié un recueil de poèmes, Dans la procession muette des pierres, en tant que lauréate des 5« Gouttes d’Or de la poésie ». Elle écrit tout le temps, même quand elle n’écrit pas et, pour le partage des mots,  elle anime avec passion des ateliers d’écriture à Toulouse, Foix et Barcelone.
> Lichen n° 32, 33, 34, 35, 40, 41, 42, 45, 46, 47.

Mahé Boissel
Elle vit et travaille à Paris et dans le sud de la France. Elle écrit, dessine et peint chaque jour. Son sujet est l’humain, sous toutes ses formes et coutures et dans tous ses états. Elle se passionne pour les affres et les angoisses, les joies et les tourments de cet être-là, tant dans travail de styliste, de psy que d'artiste. 
> Lichen n° HSC.

Clément Bollenot
Né à Lyon en 1988, il a étudié l'histoire et est actuellement professeur des écoles. Il écrit régulièrement de la poésie depuis son adolescence. Il été publié par la revue Verso (nos 166 et 167) et d'autres textes y sont à paraître. Par ailleurs, il a fondé, avec un ami musicien, le projet artistique Kilda (https://kildaprojet.com/qui-sommes-nous/)Ces trois poèmes font partie d’un recueil intitulé Demain incertain — sur lequel il travaille actuellement. 
Lichen n° 13, 14, 15, 18, 19, 24, 25, 34, 37, 45.

Marianne Bon
Vivant en Ariège, elle pense que « du charbon de bois au traitement informatique, la manipulation créatrice restera une collaboration rationnelle de la main et de l'esprit quelle qu'en soit la matière ou la manière de s'exprimer. Mais seul le cœur peut donner la vie à l'inaccessible. Que cela soit à coup de plume ou de pinceau, c'est le regard des autres qui donne la vie à l'imaginaire. » Son site : omao.fr. Elle a publié un recueil de poèmes : Fenêtre ouverte (éditions Vox Scriba, 2016).
Lichen n° 10.

Adlyne Bonhomme
Née à Petit-Goâve, elle est poète et journaliste. Elle a dirigé en 2016 une anthologie de poésie en hommage aux victimes de l’ouragan Matthew qui avait ravagé certains endroits de sa terre, Haïti. L’éternité des Cathédralesest son premier recueil de poèmes, paru aux éditions La Rosée en mai 2019.
> Lichen n° 40.

Bénédicte Bonnet
Encore très amatrice en poésie mais très attirée par cette forme courte et condensée, brute et ramassée, elle aime le baroque, ce qui bouleverse et ce qui tourmente. Elle est cette pierre très irrégulière qui ne demande pas à être taillée mais qui picote sans cesse. 
Lichen n° 28, 29, 31, 32.

Nicolas Bonnet-Minassian
Né en 1991, il est professeur de Mathématiques dans la région lyonnaise et a publié un premier recueil de poésie Tabula Rasa aux éditions L’Harmattan en 2015.
> Lichen n° 51, 52. 

Alexandre Bonnet-Terrile 
Né en 1999, il est élève en classe préparatoire à Paris. Prix Apollinaire Découverte 2018 (http://www.prix-apollinaire.fr/actualite.html), il a publié des textes dans les revues Poésie premièrePlace de la Sorbonne et InfusionLes Numérotés est son premier recueil : « des poèmes brefs et incandescents » qui laissent transparaître « une maturité exceptionnelle dans l’écriture ». 
Lichen n° 9.

Pauline Bordaneil
Diplomée d'une maîtrise en Histoire et critique des arts, elle a une pratique curatoriale axée sur la jeune création ainsi que sur ses envers à travers ses objets et ses rituels. Son projet numérique Y O U T H — conçu pour faire découvrir la nouvelle scène artistique contemporaine à travers des portraits — ainsi que ses différentes collaborations et expositions illustrent cette volonté d'une recherche constante. Son dynamisme se développe également dans une pratique du langage, à la fois déconstruite et rythmée, qu'elle manie de manière poétique et orale. 
Lichen n° 14.

Téric Boucebci 
Coach de vie, thérapeute, il se définit comme un poète méditerranéen. Il est l’un des fondateurs de la revue Phœnix dont il est directeur de publication. Il a publié  Les vents bleus (2010), AYESHA (2009), contribué à différentes revues (Revue des ArchersAutre SudFormafluensPhœnix, 12x2OSIRISBacchanales...) et participé à plusieurs anthologies dont Mennska i myrkrinu (Thor Stefansson), Présence de Tahar Djaout, poète (Amine Khan), La poésie est grammairienne (Claude Ber).
Lichen n° 34, 35, 36, 37, 38.

Éric Bouchéty 
Il a vu ses textes publiés dans les revues ArpaLe Capital des motsÉcrit(s) du NordTraverséesPoésie/Première, LibelleLGOLe Journal des PoètesLa Corne de brumeles Cahiers Stéphane MallarméCairns et Recours au poème... 
Lichen n° 43, 44, 45, 46.

Hakim Boughazi
Né à Bezons, il a trente-quatre ans, habite à Clichy et enseigne le français à Saint-Denis. Il a écrit, et écrit encore, des poèmes. Ça suit son cours. 
Lichen n° 9.

Laurent Bouisset
Né à Lyon en 1981. Après avoir chanté et joué dans divers groupes de rock, il a décidé de se consacrer à l’écriture poétique et romanesque au début des années deux mille. Plusieurs de ses textes ont paru dans les revues Traction-brabantVersoDéchargeNouveaux Délits, PyroFureur et mystèreIncertain regard… Co-fondateur, en compagnie du peintre guatémaltèque Erick González, du blog de création collective http://fuegodelfuego.blogspot.fr/, il y publie ses réécritures et traductions de poètes latino-américains. Enfin nu le silence, son deuxième long poème (après Java dans Chaoïd n° 10) a paru dans l’anthologie Triages 2014 des éditions Tarabuste et son recueil Dévore l'attente aux éditions du Citron Gare en 2015 (cf. http://www.lacauselitteraire.fr/devore-l-attente-laurent-bouisset).
Lichen n° 5, 6, 16. 

Gaëlle Boulle 
Elle écrit : « Je n'ai jamais su me présenter ; c'est pourquoi mon écriture, dans ses traits, me représente et me trace. Me trait-e-. Le vide et l’invisible qu'emprunte le corps, est mon thème. Plus prosaïquement, après de lointains voyages, et une formation d'anthropologue, puis d'autres voyages moins géographiques, je suis à ce jour psychanalyste à Amiens. »
Lichen n° 23, 24.

Patrick Boutin
Né dans le nord de la France en 1968, il réside à Paris avec son épouse, leurs deux enfants et leurs chats. De formation artistique, il pratique aujourd'hui l'aphorisme et le bon mot par passion, la poésie pour le plaisir, et la prose sans le savoir. Il est régulièrement présent dans de nombreuses revues françaises et belges, qui publient ses nouvelles à l'humour grinçant, telles CatarrheLa tribune du Jelly RodgerEmpreintesL'ampouleFPMLe deZopilantMicrobe et Même Pas Peur. Il a publié : Tueurs en chérie (Ska, 2015) et Le fruit des fendus (Cactus Inébranlable, 2016). Son site : http://www.patrick-boutin.com/
Lichen n° 6, 8.

Jean-François Bourdet
Enseignant et voyageur, il nous a adressé des poèmes extraits de la suite Les nuits, écrite en Nouvelle-Zélande (Île du Sud), en décembre 2018.
> Lichen n° 38, 39, 40.

Julien Boutreux
Né en 1976, il vit près de Tours. Il publie poèmes et nouvelles dans une trentaine de revues (imprimées ou électroniques) depuis 2014. Un livret aux éditions La Porte : L’oiseau de pierre (2016). En 2017, il lance la revue de poésie Chats de Mars.
Lichen n° 12, 13, 24, 26, 27, 28.

Youssef Branh 
Né en 2001 à Kinshasa, il est artiste slameur, poète, rappeur et l’un des trois co-auteurs du recueil de poèmes Stimulant. Certains de ses poèmes ont été publiés dans des revues littéraire (Sipayaux Seychelles, Cairnsen France). En octobre 2018, il remporte le prix littéraire international Golden Words de Motivational Strips aux Seychelles. Sa chanson « Sans pareille » est sortie en décembre 2018. Au cours de l'été 2019, un prix littéraire international lui a été décerné au Kazakhstan par la grande organisation World Nations Writers Union dans la catégorie « World Poetic Star ».
> Lichen n° 38, 39.

William Braumann
Né à Paris il y a 44 ans, autodidacte, auteur de chansons et de poésies, il est publié dans les revues PoeticaLe capital de mots et le sera bientôt dans Infusion et Recours au poème. Il travaille également à l'écriture de son premier roman.
Lichen n° 5.

Marianne Braux 
Elle est doctorante en littérature française, à l’université d’Adélaïde en Australie où elle vit depuis quatre ans. Ses recherches lui ont ouvert un monde, auquel elle tente de contribuer par l’écriture. 
Lichen n° 17, 18, 20, 21, 23, 28, 30, 33, 36.

Christophe Bregaint
Né en 1970 à Paris, ses poèmes ont paru dans plusieurs dizaines de revues (papier et numérique) ; il a publié trois recueils de poésie : Route de Nuit(La Dragonne, 2015), Encore une nuit sans rêves (Les Carnets du Dessert de Lune, 2016), À l'avant-garde des ruines (Éditions du Pont de l'Europe, 2017) ; il est l’un des 107 auteurs de l’anthologie Dehors pour l’association Action Froid (Janus, 2016) et il co-anime depuis 2016 le « Territoire du Poème » (lectures publiques le 3e vendredi de chaque mois à la Brasserie François Coppée à Paris).
Lichen n° 13.

Yve Bressande
Apparu au siècle dernier, il réside actuellement sur la planète Terre et plus précisément il pendule entre la ville de Lyon (France) et la Sib-Isérie (Terres-Froides), s'agite au sein du collectif : « Le syndicat des poètes qui vont mourir un jour » (en espérant ne pas être le premier). Le reste du temps, il écrit, parle avec les chats, regarde pousser les plantes du jardin. Amateur à plein temps, citoyen du monde, diseur de poésie, comédien, colporteur de mots, agence de voyage pour mots en mal de langue, il les charrie d’une oreille à l’autre dans des cafés, des caves, des théâtres, à la médiathèque, à l'école, à l'usine, dans les rues, sur la place publique, chez des gens, dans un jardin, un squat, une mjc, un hôpital, sur un échafaudage, sous un hangar, à l'occasion d'un vernissage, d'un festival, etc. 
> Lichen n° 37, 39, 40, 41, 42.

Armel Breus 
Étudiant en « prépa BL » (hypokhâgne « lettres et sciences sociales ») à Dijon, il dit avoir commencé à écrire « de manière assez instinctive, comme pour jeter des émotions trop puissantes pour lui sur le papier et l'aider à les traverser ».
Lichen n° 45, 46.

Jean de Breyne
Né en 1943, ce poète-photographe-éditeur vit et poursuit ses activités dans le sud de la France depuis 1999 et en Croatie à Zagreb depuis 1991. Il publie ses vingt-neuvième et trentième livres de poèmes en 2019 : Adresses (Propos 2 éditions) et des transports, avec Vanda Mikšić, poète et traductrice littéraire croateen une correspondance épistolaire de poèmes (éditions LansKine).
> Lichen n° HSC.

Kévin Broda
Né en 1981, il vit en Normandie. Il a publié Amour silencieux, recueil bilingue traduit en roumain par Letitia Ilea. L’ennui à l’école / La joie sur les terrains de football / L’université / Les réflexions sur la société / Le jeune diplômé sans emploi / La désillusion… / Le petit travail pour survivre / L’exploitation… / Les insupportables rapports / De domination… / Le chômage, encore… / La découverte de l’écriture / Dans la solitude / La plénitude… Son blog : http://kevin-broda-poete.over-blog.com/
Lichen n° 34HSC.

Gabrielle Burel
Née à Morlaix (29) en 1957, elle vit actuellement à Nantes. Fascinée par la mer et les Monts d'Arrée, elle s’exprime au quotidien, de poèmes en nouvelles ; aime jouer avec les mots, leur insuffler un rythme, saisir les émotions d'un instant et surprendre le lecteur avec des histoires prises sur le vif. Depuis 2013, elle publie dans diverses revues : Comme en poésieLa Cause LittéraireAn AmzerVersoCRVLes Hésitations d'une MoucheFPMCabaretCe qui restemgv2Le Capital des mots17 secondesPot à motsLélixireLibelleMicrobeLes tas de mots… Elle a créé le blog : http://theblogofgab.blogspot.fr/
Lichen n° 3, 4, 5, 9, 10, 14, 26, 43. 

Milena C.
Originaire de France, elle vit en Belgique depuis une quinzaine d'années et est l'auteure du site laplumefragile.fr. Derrière Milena, on retrouve une référence à ce qu'elle est : traductrice de formation, comme « la » Milena de Franz Kafka (Milena Jesenská). Son thème de prédilection est le récit épistolaire. Ses poèmes tendent à exprimer le réel (les sentiments, le vivant, l'érotisme) avec simplicité et transparence.
> Lichen n° 42, 48.

Martina Campi
Nommée pour plusieurs prix — dont le prix Giorgi en 2012 avec l’anthologie Estensioni del tempo (Le Voci della Luna) —, catte poète italienne figure aussi parmi les finalistes du prix Ulteriora Mirari en 2011. Elle est également co-fondatrice du projet de recueil et d’auto-distribution Cose Belleavec le poète Giampaolo De Pietro et la graphiste Alessandra Roccasalva. Ce poème a été traduit par ungroupe d'étudiantes du master « Traduction Littéraire et Édition Critique » de l’université Lumière Lyon II, sous le regard de Madame Sandra Bindel.
Lichen n° 33, 36.

Carolyne Cannella
Professeur d'enseignement artistique, guitariste-luthiste-concertiste, récitante, auteur et poète, elle harmonise, dans son art poétique, la mélodie des mots telles les notes d'une partition qui relève, selon elle, d'un travail d'élévation pour atteindre à cette qualité lyrique de la langue.Dans son écriture, elle révèle cet essentiel qui lui est cher, avec des mots pleins, une langue dépouillée, dénuée de fioriture et d'artifices ; un art où les silences prennent une dimension expressive.
Lichen n° 23, 24, 27, 28, 36, 49.

Cécile Carbonel
Comédienne, elle est aussi « promeneuse infatigable, diseuse de bonnes aventures ». Avec Alexandre Pierrepont (voir ce nom), elle a signé Dans les rues ruineuses de vie, sorte de reportage poétique sur le mouvement des Gilets jaunes.
Lichen n° 34.

Francis Carpentier 
Depuis 2008, il a publié une quinzaine d'ouvrages (principalement aux Cahiers du Petit curé, mais aussi chez L3C et aux éditions Henry), a participé avec des nouvelles dans sept recueils collectifs et confié des poèmes à plusieurs revues (telles La Nouvelle Revue ModerneLes Cahiers de la Rue VenturaLe Capital des MotsFfwl-Lleuw [ex Moulin des Loups], Les robes de Rimbaud [ex Ffwl-Lleuw], MissivesLa Piscine ou Pantouns). Plutôt que de « jeter aux encombrants les formes classiques », il préfère « les détourner sans crainte de les malmener » et quant au fond, il « privilégie l'action plutôt que les états d'âmes ». 
> Lichen n° 37, 38, 39, 40.

Muriel Carrupt
Comédienne, metteur en scène, art-thérapeute, peintre, elle a publié de nombreux poèmes dans plusieurs revues depuis plus de dix ans (VersoPoint barreComme en poésieCapital des motsPoèmes éparsNouveaux délitsTraction BrabantLe Moulin de la poésieDéchargeCabaretFlorilègeRemue.netPhoenixTraverséesÉcrit(s) du NordÀ la dériveCavaleL’IntranquillePaysages écrits… Son recueil Mémoire Annexe a paru aux éditions Encres vives (2015). À paraître : Les fragiles (éditions La Porte). On peut entendre quelques textes sur le site : http://www.theatre-le-caillou-rouge.fr/les-sonores.html.
Lichen n° 4.

Gilbert Casula
Écrivain, poète, il est né en 1960 et dès le début des années 80, le concept de géopoétique et les travaux théoriques de Kenneth White l'ont influencé. Cependant cet adepte du « nomadisme intellectuel » ne s’interdit pas d’autres approches, plus formelles, oulipiennes même, ou bien lyriques... L'essentiel étant pour cet explorateur de créer des « formes-sens », telles que Henri Meschonnic les a définies. Il s'est également investi avec Yvy Brémond depuis 1992 dans la publication de livres d'artistes sous diverses formes au sein des éditions Tipaza.
> Lichen n° 21.

Guido Catalano
C’est un groupe d'étudiantes en Master 1-2 Traduction Littéraire et Édition Critique à l'Université Lumière Lyon II (Marianna Cesano, Lola Dougère et Joséphine De Gabaï) qui traduit des textes extraits du recueil de Ogni volta che mi baci muore un nazista (2017 Rizzoli Libri S.p.A. / Rizzoli, 2018 Mondadori Libri S.p.A.) de ce poète italien.
> Lichen n° 48, 49. 

Jacques Cauda 
Né en 1955, il est peintre, photographe, documentariste et écrivain.
Lichen n° 5, 11, 12, 35.

CeeJay Jean-Claude Crommelynck 
Né à Bruxelles en 1946, il a publié dans plusieurs revues de poésie en Europe, au Maroc et aux USA, traduit en français, russe et en anglais. Plusieurs  recueils publiés : Bombe voyage bombe voyage (Maelström Réévolution, 2014) ; Le Prophète du Néant, recueil de poésie soufi pour réconcilier l’orient et l’occident avec traductions en arabe chez Maelström, 2017  ; Derrière les paupières… l’immensité (L’arbre à Paroles de Amay, 2019) ; L’Arbre de Vie (éditions du Coudrier, 2020). En 2015, de ses poèmes ont été traduits en anglais dans un n° spécial de la revue MGV2 Issue 81 (Irlande) qui lui est consacré.
> Lichen n° 49, 50. 

Parme Ceriset 
Elle a grandi avec une maladie rare,  a exercé en tant que médecin hospitalier puis a été greffée des poumons. Elle publie depuis plusieurs années des poèmes sur son blog « la plume Amazone » (http://parmecerisetlaplumeamazone.over-blog.com/). Elle est l’auteur du recueil de poèmes « N’oublie jamais la saveur de l’aube - Une Amazone contre la mort », paru en juin 2019, qui oscille entre combat contre la mort et ode à la vie, à l’espoir, à l’amour, à la nature et à la liberté. 
Lichen n° 44.

Anneh Cerola
Depuis sa rencontre avec le monde de la poésie, elle ne peut plus s'en passer et continue à écrire régulièrement.Elle a été publiée dans l’Anthologie poétique Europoésie-Unicef (2015), l'anthologie Courts-Circuits des poètes isérois (2017), dans plusieurs recueils de Flammes Vives (2017 et 2018) et dans diverses revues. À son actif, cinq recueils de poésie : Bouts de vie (Édilivres, 2016), la trilogie Poussières de roses (Édilivres, 2017 et 2018, BoD, 2018), Sur la trace de mes pas (BoD, 2018) et une pièce de théâtre (Absurdia, Édilivres 2017).
Lichen n° 18, 19, 20, 21, 28, 38, 51, 52.

Sandrine Cerruti
Elle est enseignante et sophrologue. Outre une formation en lettres modernes, sciences du langage et philosophie, elle a vécu une vie à beaucoup lire. Elle entretient « avec les mots une relation métabolique » et a définitivement décidé que la poésie serait sa vraie maison.
> Lichen n° 50. 

René Chabrière 
Ce peintre et poète vit en Lozère. Son site : https://ecritscris.wordpress.com.
Lichen n° 28, 30.

Évelyne Charasse
Née en 1960 à Chalon sur Saône, elle habite La Rochelle. Elle essaye d’écrire des flocons de neige. Certaines de ses micropoésies ont été publiées dans les revues numériques telles Le capital des mots, SolifloreCe qui reste, Revue méninge web L’Art en Loire, Accent libre, Le Souffle et Arcane 18, ainsi que dans les revues papier Libelle, Lélixire, Herbe Folle, Traversées, Traction-Brabant, Le tas de mots, Comme en poésie, Les Cahiers de poésie, Bleu d’encre, Revue Méninge, Le chemin d’Arthur le Moulin des Loups, Écrit(s) du Nord, Arpa, Paysages Écrits, Verso, Spantole, l’Intranquille, Jointure Cabaret et Jeux d’épreuves. En 2016, elle a publié Je laisserai mes pas sur le sable (La Porte éditions), Chats et compagnie (éditions AetH) et participé aux recueils collectifs Compagnons d’écrivains (éditions Ikor) et J’ai mal à la Méditerranée (Corps Puce). Lauréate du Grand Prix RATP de Poésie 2017, son recueil Baleines et compagnie a paru chez AetH. Son blog : https://bleue-la-renarde.over-blog.com. 
Lichen n° 19, 20, 24, 25, 34.

Patrick Chavardès 
Né à Paris de parents écrivains, il vit et travaille depuis 1995 à Chalon-sur-Saône, où il a créé un atelier d'écriture (Université populaire). Auteur d’une dizaine d’ouvrages (surtout de poésie), il bénéficie de résidences d'auteur (Vézelay, février à avril 2012, pour un travail d’écriture à partir de Georges Bataille) et participe régulièrement au festival de poésie de Lodève.
Lichen n° 2.

Marie-Claire Chouard
Née en Bourgogne en 1960, elle a vécu toute son enfance en Afrique pour un retour en France en 1981. Elle vit aujourd’hui en Seine-et-Marne. Elle ne vit pas de ses écrits et la poésie est une vraie passion. Très jeune initiée  à la  Poésie par son père,  grand amateur de littérature, celle-ci fait partie de son univers. Femme malentendante — ce qui parfois lui fait "aborder" les émotions, les sens et les mots avec une façon bien particulière qui frôle l'intime comme un écho qui peut résonner chez ses lecteurs —, elle écrit comme un besoin de raconter ses émois. Elle n’a jamais cherché à être publiée, ni participé à aucun concours Lire son blog « Écrire en vrac » : http://sebelikela.blogspot.fr/ (Sebelikela signifie écrivain en Bambara, langue parlée au Malin pays où elle a vécu les 12 premières années de sa vie).
> Lichen n° 21, 22, 23, 25, 26, 27, 28, 31, 32, 33, 34, 38, 39, 40, 41, 52.

CloH.
Elle se présente ainsi : « Je ne sais dire qui je suis, / mais je puis dire ce qui m’anime, / l'accueil de chaque jour qui se présente. » Son blog : http://demotsetdimages.eklablog.com.
> Lichen n° 42, 51.

Léon Cobra 
Il est l’animateur du Tréponème Bleu Pâle, « revue de poésie définitivement underground » : http://leoncobra.canalblog.com/
Lichen n° 11, 16, 26, 36HSC.

Sébastien Cochinard
Né en 1969, il vit actuellement à Paris, écrit de la poésie (avec deux périodes hyperactives: de 1991 à 1997 et de 2017 à toujours), a sérieusement repris un projet de roman pas trop sérieux, grand pourfendeur diurne et nocturne des rues parisiennes et lecteur polymorphe.
Lichen n° 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36.

Agnès Cognée 
45 ans, Grenobloise d'adoption, issue du monde des sciences et de la formation mais forgée de l'intérieur par l'écriture, pont multidimensionnel entre elle et les autres. Elle a publié par ses soins trois recueils : Les Rochers de l’île,Haik'humanie etDéclaration.Publiée aussi sous un pseudonyme par les éditions La Grange, pour un récit autour de la question Pourquoi écrire des haïkus sans être japonais ? Elle est actuellement écrivain public et infographiste dans la région grenobloise, elle organise aussi des rencontres/performances entre l'écriture et d'autres formes d'art.
Lichen n° 31, 32.

Charley Cohen
Chirurgien-dentiste retraité, il écrit des poèmes, dit-il, « pour ne pas avoir l’impression d’un certain vide le soir, quand je déplie les draps de mon lit, une sorte de jeu, bref de la poésie à la place de la mélatonine. »
> Lichen n° 38, 48.

Collectif Trois Mouches
Ce collectif est constitué de trois jeunes étudiantes originaires de Franche-Comté (une en psycho, une autre en lettres et la troisième en passe de devenir orthophoniste) : les joliment surnommées « Bzz », « Fly » et « Zaza » (elles ne m'ont pas communiqué leur véritable identité, les cachotières !) : « Cher Elysée [sic ! — avec un "y" ! comme si j'étais un palais présidentiel, des enfers antiques ou une avenue célèbre !! non mais des fois !], m’écrivent-elles, vous voulez de la forme brève ? Vous n’allez pas être déçu ! ». Et je n’ai pas été déçu, en effet. Mercy les fylles !
Lichen n° 5, 6. 

Christophe Condello
Vivant à Laval (Québec), c'est un des derniers brûleurs de loups. Poète du monde, haïkiste et pacifiste, il aime la vie, le vin, les voyages, le bruit du vent dans les feuilles et le plaisir de pêcher sans appâts. Plusieurs recueils publiés, participation à de nombreuses revues papier ou numériques. Son site : http://christophecondello.wordpress.com/.
> Lichen n° 48.

Jamila Cornali
Née en 1985, elle commence à écrire des poésies au début de l’âge adulte, mais sans envisager de tenter de publier. En parallèle, elle décide de poursuivre des études de langues étrangères et d’intelligence économique. Ce n'est qu'à  l’âge de 31 ans qu'elle publie pour la première fois ses poésies. 
Lichen n° 18, 22, 23.

Aude Courtiel 
Née à Nîmes en 1987, elle est diplômée du Conservatoire d’art dramatique et de danse contemporaine, elle étudie les lettres modernes et la philosophie. Aujourd’hui auteure et danseuse, elle travaille pour une maison d’édition. Publications : La folle amarante (Sansouïre, 2012), Quatuor à Corps, avec Daniel Leuwers, Enán Burgos & Constance Chlore (Pleamareditorial, 2013), Femme à la mer (Sansouïre, 2016). Certains de ses textes sont publiés dans des journaux et revues littéraires (InfernoDéchargeLe PoingMosaïqueAriaLe Pan poétique des muses...).
Lichen n° 10, 11, 12.

Guy Coutherut
Membre de l'espèce humaine et conscient que celle-ci se hâte vers une fin aussi indéterminée qu'inévitable, il tente en permanence, depuis qu'il sait parler, un dialogue avec les arbres, les oiseaux et les nuages en vue d'éclaircir la situation. Devant l'ampleur de la tâche et la maigreur des résultats, il s'applique à ne rien faire qui puisse le décourager. 
> Lichen n° 41, 42, 43, 44, 47, 51.

Éric Costan
Né en 1969, il réside près de Dinan, dans les Côtes d'Armor. Il a longtemps travaillé dans divers métiers du végétal et enseigne maintenant les lettres dans un lycée professionnel de Saint-Brieuc  Les mots sont partis il y a une vingtaine d'années et revinrent en 2014. Ils semblent vouloir rester. Son blog : http://ericcostan.over-blog.com/.
Lichen n° 17, 18, 20, 21.

Caroline Cranskens 
Vidéaste née en 1979,  elle est l’auteure de deux recueils poétiques parus aux éditions Les Venterniers : Devant la machine (2013) et Gypsy blues (2014), et du recueil Le Trou derrière la tête (éditions À Verse,2017). Elle a aussi publié dans les revues Arcane 18BorborygmesÀ verse ou Verso et a co-signé, avec Élodie Claeys, les films Ederlezi, le retour du printemps (Les Venterniers, 2016) et Arabat (éditions Isabelle Sauvage, 2019).
Lichen n° 5, 6, 8, 42, 43.

Thierry Crépin-Leblond 
Né en 1960 en Alsace, il a vécu en Nouvelle-Calédonie et exercé le métier de neurologue auprès des blessés de la moelle épinière, avant de se consacrer à l’écriture. Son premier recueil de poésie Trajectoires poétiques, a paru en 2013, suivi en 2014 de Détours de jour. Actuellement, il travaille sur un nouveau recueil, La nuit vagabonde, où il tente de conter le chemin qui conduit du soir au matin. Il anime deux blogs de poésie : http://trajectpoetique.canalblog.com et http://lequartdelune.blogspot.fr.
Lichen n° 4, 6.

Nelly Crestey
Traductrice d’états d’âme et d’états des lieux en peinture, elle transfère les couleurs de sa palette sur les mots. Elle compose ses poèmes en lien avec ses peintures ou selon l’air du temps.
Lichen n° 29, 39.

Stéphanie Crousaud
Difficilement, douloureusement, joyeusement, elle essaie de vivre à côté. À côté de quoi ? Du monde tel qu’il va et de ceux qui veulent parler. Psychologue clinicienne, psychanalyste dans le Sud-Ouest pour lequel elle a quitté Paris voici trois ans, il lui semble que ses courts récits tentent de rendre compte de son écoute clinique, de ce que chacune de ces rencontres peut faire naître de rêveries. À côté, c’est à la fois se dérober et être avec, sans se confondre. C’est raconter un rapport au monde habité par l’étrange, le doute, la surprise. C’est raconter la solitude de chacun en y cherchant l’universel.
> Lichen n° 50, 51. 

Éric Cuissard 
Habitant à Reims, il publie poèmes et des récits courts en revue, depuis une quarantaine d'années : Sol'Air (Nantes), Rétroviseur (Lille) — disparues aujourd'hui —, Friches (Haute-Vienne), Inédit Nouveau (Belgique) et Phooo (Calcutta). Trois recueils publiés : Sténopé (Sol'Air), Angles des Cris Purs (Books on Demand) et Le Résident des Interstices (Sajat).
Lichen n° 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 20, 21, 23, 24, 26, 28, 29, 30, 33, 34, 36, 39, 43, 50, 51.

Claire Cursoux
Enseignant les lettres, elle conçoit l’écriture poétique comme une démarche spirituelle, révélatrice de soi et du monde. Son écriture se veut intuitive et musicale.
> Lichen n° HSC.

Nicolas Cvetko
« Lorsqu'on googlise son nom, voici ce que l'on trouve : un projet de thèse en études cinématographiques, un profil en déshérence, des dessins au rotring, des articles universitaires, des photos d'inconnus (beaucoup), des vidéos du ROF, des pages qu'on pirate et des souvenirs forcés. » 
Lichen n° 25, 26, 27, 30, 32.

Paul Dalmas-Alfonsi 
Ila publié plusieurs ouvrages (en nom propre ou collectifs) relatifs à la Corse (contes, proverbes et dictons, savoirs populaires, roman...), et participe à de nombreuses revues dont  ÌsuleA LètteraU TàravuAvàliArtyzanalLa PasseL’IntranquilleFPM, Xéno et Verso.
> Lichen n° 41, 42, 43, 44.

Jean D'Amérique
Né en Haïti en 1994, il est écrivain et performer, auteur de deux recueils de poèmes : Petite fleur du ghetto (Atelier Jeudi Soir, 2015) et Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne Éditeur, 2017) distingué par le Prix de Poésie de la Vocation. Voir : http://www.littafcar.org/auteurs/201/http---lenouvellistecom-lenouvelliste-article-163532-jean-damerique-le-vent-en-poupe.
> Lichen n° 35.

Abia Dasein
C'est le pseudonyme d'une tricoteuse de mots nantaise. Adepte des textes courts, elle prépare un premier recueil d'une trentaine de poèmes. Elle s'essaie également à l'écriture de haïkus (participation à l'anthologie de haïkus Liberté, Égalité, Fraternité des Éditions Envolume, avril 2017).
Lichen n° 22, 23.

Éric Dausse
Vivant et travaillant à Bordeaux, a publié deux recueils de poésie : Origines (2013) et Pauses (2014) aux Éditions La Porte et a participé aux ouvrages collectifs : Charlibre : le poème du jour d’après (2015), Voyage autour du monde (en 80 poèmes) (2016) aux éditions Corps Puce, et à Rouge(s) à l’Aigrette (2016). En 2017, il a participé aux revues de poésie : Le Capital des Mots et Comme en poésie. 
Lichen n° 17.

Alain David 
Né en 1966 en Normandie, il a été professeur des écoles pendant 15 ans avant de devenir boulanger. Aujourd'hui, il vit, pétrit et cuit poèmes et pains à Caen. Son premier recueil de poésie, Lignes de flottaison, a été publié en novembre 2019 aux éditions de l'Auguste.
> Lichen n° 50, 51, 52. 

Andy Davigny 
Né aux Abymes en Guadeloupe en 1981 où il a grandi jusqu'à l'âge de 12 ans, il a poursuivi des études scientifiques à Paris. Titulaire d'une agrégation de sciences physiques depuis 2006, il enseigne à Paris la physique et la chimie depuis 13 ans. Vivant aujourd'hui à Boulogne-Billancourt, il est sur le point de terminer l'écriture de son premier recueil de poésie, intitulé Physiques.
> Lichen n° 39, 40, 41, 45.

Colette Daviles-Estinès
Naissance au Vietnam, enfance en Afrique, a été longtemps paysanne. Elle puise son inspiration dans un sentiment de perpétuel exil. Quelques textes publiés à La BarbacaneLe Capital des MotsLa Cause littéraireUn certain regardRevue 17 secondesCe qui restePaysages écritsLe Journal des poètesÉcrit(s) du NordNouveaux délitsComme en poésieVersoLa Toile de l'un... Deux recueils publiés : Allant vers et autres escales (L'Aigrette, 2016) et L'Or saisons (éditions Tipaza, 2018) ; un troisième est en cours de publication aux éditions Henry : Matrie. Son blog : http://voletsouvers.ovh.
Lichen n° 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47HSC, 48, 49, 50, 51, 52.

Florian Deana 
Né en 1995 entre les plaines du Languedoc et les collines cévenoles, il y recueille des images et forge sa parole. Diplômé en Sorbonne d'un master de littératures françaises, il est publié depuis peu en revue (Poésie/première). 
Lichen n° 44HSC.

Patrick Debono
Depuis l'adolescence, il entretient une relation particulière avec les mots. Le déclic littéraire survient à la suite du décès de son professeur de lettres de sixième. Le monde tel que nous le connaissons, trop peu pour lui. De cette réalité souvent cruelle qui vous enlève des êtres chers, il tentera de s'éloigner par l'écriture. Nouvelles, conte, poésies, saynètes sont une manière à lui de se jouer de cette cruauté et d'aller au bout de la ligne. 
Lichen n° 43.

Cédric Dechara 
Dauphinois d'origine, il a 24 ans et vit à Paris. Il a été (brièvement et tour à tour) libraire, archiviste, bibliothécaire, mais surtout, étudiant, travaillant en ministère comme en grand magasin. Aujourd'hui il est « prête-plume . Comme il a écrit plus de dissertations, de notes ou de présentations que de poèmes, il se demande s'il peut se considérer comme un auteur...
Lichen n° 23.

Thibaut De Jaegher
Né en 1976 en Normandie, il écrit des poésies à titre amateur depuis 25 ans. Même s'il a régulièrement publié des écrits du fait de son métier de journaliste, il n'a édité aucun ouvrage à ce jour. 
Lichen n° 12.

Pierre-Aurélien Delabre 
Né en 1988 à Boulogne-Billancourt, il a enseigné la philosophie pendant plusieurs années à Marseille. Son premier recueil de poèmes, Volcans, a paru aux Éditions Abordo.
> Lichen n° 37, 38, 39, 40, 41, 44, 45.

Pierre de la Fontaine 
Né en 1957, se passionne pour l’écriture et la musique. Il allie ces deux modes d’expression dans le trio « Parenthèses » créé en 1999 et dans lequel il compose et écrit textes et chansons. Il a collaboré également avec des photographes : Dominique le Pen, Jérôme Gorce, lors d'expositions qui mettent en résonance photos et textes poétiques. À travers l’écriture, il cherche à débusquer la fragilité et la fugacité qui émanent de la vie quotidienne.
Lichen n° 17, 18, 24, 32, 33, 39, 40, 41, 47HSC, 52.

Gilles De l'Assomption
Diplômé de l'École des Beaux-Arts de Saint-Étienne, il partage aujourd'hui son temps entre l'écriture, la musique et la maçonnerie. Il a déjà publié dans sa tête de nombreux recueils de poèmes et d'aphorismes et vit avec son chat à la campagne.
Lichen n° 9.

Armelle (Grellier) de Calan
Née en 1964, elle est professeur des écoles à Neuilly-sur-Seine et aime se lancer dans l'écriture poétique avec ses élèves de CM2, écrivant elle-même depuis ses 10 ans. Elle apprécie de nombreuses formes de poésie, en particulier le pantoun qu'elle a découvert à l'occasion d'un séjour en Malaisie l'année dernière. 
Lichen n° 25, 27, 28.

Virginie Delahaie
De veine crépusculaire, elle allie ombre et lumière à travers ses écrits sur l'humain, les instants de vie et les moments en suspension...
Lichen n° 29, 52.

Khamylle-Abel Delalande 
Ce poète breton, né à Dinard en 1981, a fait ses études universitaires de Lettres à Rennes de 2000 à 2004. Mais sa vocation littéraire commence bien avant, en 1997, lorsqu'il écrit ses premiers textes. Petit à petit, il se découvre une passion pour la poésie et la philosophie. Après quelques années d'enseignement à Paris et en Bretagne, il se consacre aujourd'hui exclusivement à l'écriture. Il a déjà publié six recueils (chez Édilivre et aux éditions Vérone) : La Volonté du peuple( 2013), La Traversée du non-lieu (2013), Le Sel aride suivi de L'Arrêt du réel (2013), Les Racines et les ombres (2014), La Conjuration des Roses (2018), Sémantique de l'absence (2018).
Lichen n° 34, 35, 36, 40, 41, 42, 43.

Ève de Laudec
Née à Paris en 1950, d’une famille d’écrivains et comédiens, elle écrit dès l’enfance. Vit 30 ans en Afrique. De retour en France se consacre à la poésie, à la nouvelle. Parolière. Lectures publiques. Échanges et croisements poétiques avec musiciens, peintres, photographes. Accueillie dans diverses revues, telles Le Capital des motsCe Qui ResteDossiers d’AquitaineTerres de Femmes (Anthologie Poétique), SoufflesFPM. Membre de la Société des poètes français, de l'Union des poètes, de la Société des gens de lettres, et de la SACEM. Un site, « l’emplume et l’écrié » : http://evedelaudec.fr
Lichen n° 6, 12, 16, 17, 18, 19.

Thierry Delhourme
Né en 1963, il vit et travaille à Bègles (33). Rédacteur-concepteur en programmes d’enseignement, il anime par ailleurs le groupe d’actions poétique(s) Le Peuple des Piétons. Dernier ouvrage paru (parmi de nombreuses publications et participations, et des lectures publiques) : Poème à Gabriel Okoundji (À l’index, 2017). 
Lichen n° 30, 31, 32, 33.

Louison Delomez 
Il n'a actuellement publié que dans la revue REVU de Nancy, où il vit depuis sept ans. Il écrit et lit de la poésie depuis son adolescence, et il lui a fallu presque quinze ans pour qu'il ait le sentiment de trouver enfin sa propre voix poétique, même s'il croit être encore loin de ce qu'il aimerait atteindre. Par le biais de la publication, il s'agit pour lui de se constituer une sorte de socle, afin qu'il puisse donner à son travail plus de clarté, pour lui permettre d'évoluer plus fermement.
Lichen n° 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25.

Agnès Delrieu
Curieuse de toute forme d'art depuis toujours, passionnée par l'image, elle est investie dans la création photographique depuis longtemps. Lauréate du 1er prix du concours photo du site « Evene » sur le thème du Temps (avec son cliché Quand je serai grande). Souhaitant faire partager sa passion, elle a créé un atelier photo ayant pour finalité de permettre aux adolescents, avec lesquels elle travaille, de faire évoluer leur regard. Elle est également à l'initiative d'un projet collectif d'écriture sur ses photos intitulé « l'Oeil & l'Encre ». Voir aussi : http://agnesdelrieu.wix.com/loeiletlencre ethttp://agnesdelrieu.wix.com/angiedelsur.
Lichen n° 4.

Bérénice Delvert
Cette artiste photographe vit en Charente depuis 17 ans. Bien qu'elle se soit installée un peu par hasard dans cette région, le littoral atlantique s'avère très vite une source inépuisable d'inspiration. La série Métaphysique de l'océan (dont la présente livraison est tirée) débute en 2007. Son regard se pose sur les inconnus qui évoluent sur ces plages hors saison, accordant une grande importance à la lumière qui seule permet de rendre la scène poétique. Sa rencontre artistique avec le poète Didier Gambert, en 2015, donnera lieu à une exposition éponyme, à Angoulême et à Saujon. Son site : https://berenicedelvert.wix.com/berenicedelvert.
> Lichen n° 48, 49. 

Nathalie Denis
Amoureuse de la vie, née l'année érotique, elle vit actuellement à Quimper. Écrire est sa respiration, sa petite musique intérieure. Plume lunaire et océane, elle aime voyager entre les déliés et les arabesques de l'instant, au cœur de l'âme et des secrets du monde, bien au-delà de leurs frontières...
> Lichen n° 39, 40, 41, 42.

Simon Dépalles 
Naissance en Bourbonnais, enfance en Bourbonnais, croissance en Bourbonnais. Adepte de rimes vagabondes et asymétriques.
Lichen n° 1, 5. 

Yves Dépalles (1952-2012)
Poète secret et trop discret, il était instituteur dans l’Allier, n’a jamais publié, ni même montré sa poésie. C’est son fils Simon qui a retrouvé ces textes et me permet d’honorer ainsi la mémoire d’un ami de plus de 40 ans, malheureusement trop tôt disparu. 
Lichen n° 5.

Maxime Deprick 
Livreur de sushi à temps partiel, il est également « poète à la demi-heure, bien que l'écriture [lui] soit d'une absolue nécessité. 
Lichen n° 27, 28.

Carine-Laure Desguin
Née dans la province de Hainaut en Wallonie. Ces trois poèmes sont inédits. Son blog : http://carineldesguin.canalblog.com/
Lichen n° 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 22.

Adele Desideri
Poète, essayiste et critique littéraire qui vit et travaille à Milan. Elle a publié quatre livres de poésie dont le style est spontané, fluide et enrichi par des néologismes et des fusions étonnantes. C’est un groupe de huit étudiants en Master 1-2 Traduction Littéraire et Édition Critique à l'Université Lumière Lyon II qui, ayant traduit certains de ses poèmes, nous l’a fait découvrir.
Lichen n° 11.

Marianne Desroziers 
Née en 1978, elle vit à Bordeaux. Elle écrit nouvelles, poèmes, romans et a publié Lisières (Les Penchants du Roseau, 2012), L'enfance crue (Lunatique, 2014) ), Ma mère en automne (Alpes Vagabondes/Gros Textes, 2017) ainsi que des textes dans de nombreuses revues littéraires. Elle dirige par ailleurs la revue l'Ampoule avec Franck Joannic aux éditions de l'Abat-Jour depuis 2011. Lauréate 2015 de la bourse Aquitaine/ Hesse et de la résidence d'écriture à la Villa Clementine à Wiesbaden, elle a également été lauréate 2016 de la bourse et de la résidence d'écriture attribuées par « La 25e Heure du Livre »/D.R.A.C. Pays de la Loire / Ville du Mans. Son blog : http://mariannedesroziers.blogspot.fr/.
Lichen n° 6, 20, 21, 25, 26, 27.

Paul-Marie Dessaint
Né en 1960 dans le Nord, il est amoureux de la langue française, du vocabulaire. En jouant avec les mots et les sons, il écrit des délie-langues et des textes loufoques, vous fait partager sa passion du jeu d'échecs et vous emmène voyager sur le continent eurasiatique.
> Lichen n° 50, 51, 52. 

Pascale de Trazegnies
Diplômée en humanités gréco-latines, en sciences politiques et en chant classique, elle débute son parcours artistique comme chanteuse dans la mouvance dite du « rock progressif », se produisant également en solo, notamment au festival de poésie sonore Polyphonix. Quittant Bruxelles où elle est née, elle s’installe à Paris. Elle publie plusieurs romans chez divers éditeurs [L’Etat de veille (Fixot, 1988), L’Indécise (Fixot, 1991), Succès damnés (collectif, chez Luce Wilquin, 1996), Le Mort (Act Mêm, 2010 ; Weyrich, 2016, postface de Michel Host)], gardant en réserve textes brefs, poésie, fragments, qui commencent à être diffusés en revues. Son site : www.pascaledetrazegnies.com. 
Lichen n° 17.

Annie Deveaux Berthelot
Née au Mans en 1947, cette biologiste à la retraite se consacre à la peinture (sa première passion) et, depuis la découverte des poèmes de Robert Notenboom voici deux ans, à la poésie. Elle a illustré les « fables et contre-fables » du recueil de Notenboom Flashes sur une vie sans importance (éditions du Puits du Roulle, 2015) et il a accueilli une vingtaine de ses poésies dans son dernier ouvrage Le temps d'un sein nu entre deux chemises (Puits du Roulle, 2016).
Lichen n° 7, 13.

Jean Diharsce
Il a 65 ans, a fait le choix de vivre en Bretagne (où la mer, les rocs et les mots sont rudes et doux), écrit tous les jours et a regroupé certains de ses poèmes dans un recueil Île en ailes paru aux éditions Jacques Flament (http://www.jacquesflamenteditions.com/355-ile-en-ailes/?fbclid=IwAR0om637-aaWxKQzxXx5yeItAdgvdEOdRGdMO2WKb2q_L5BFkDJf1KZjb-4). 
Lichen n° 45, 46, 47HSC.

Michel Diaz
Il a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages (textes dramatiques, poétiques, nouvelles) chez différents éditeurs (P.-J. Oswald, J.-M. Place, Jacques Hesse, L’Amourier, L’Harmattan, Christian Pirot, N & B, L’Ours blanc, Cénomane, Musimot…). Outre des livres d’art en compagnonnage avec des artistes, peintres ou photographes, il a travaillé également sur de nombreux livres d’artistes à tirage limité. Collaborant à des revues (Chemins de traverseL’IresutheCRVPoésie/PremièreÉcrit(s) du NordLa Voix du basilicEncres vives…), il est directeur de la collection « Nouvelles » pour les éditions de L’Ours blanc. 
Lichen n° 5, 6, 7, 8, 12, 13, 14, 15, 17, 18, 20, 23, 27, 34, 35, 36, 37.

Bizhan Djalali
Né en 1927, il a étudié, pendant quelques années, la physique à l’université de Téhéran et les sciences naturelles aux universités de Toulouse et de Paris. Mais il s’est toujours arrêté à mi-chemin ; c’est qu’il était épris de littérature, de philosophie et d’art. Par la suite, il s’est inscrit au département de la littérature française de l’université de Téhéran, et il a mené à terme ses études de premier cycle. Au début des années 40, il a commencé à publier ses écrits. En 1999, il a été frappé par un infarctus cérébral et s’est éteint le 14 janvier 2000 à l’âge de 72 ans.
Lichen n° 25, 26.

Djoze
Né en 1986, il aime écrire depuis toujours mais ne pratique que depuis peu. Il se décrit comme un gars de la France d'en bas et passe son temps à prendre de la hauteur face aux évènements, en montant sur les toits. Une ascension sociale des plus physiques pour ce petit gars au cœur sensible.
Lichen n° 17, 18, 21.

Claude Donnay 
Il vit dans la Haute-Meuse belge, où il a créé en 1999 la revue (papier) Bleu d'Encre et les éditions du même nom qui publient des recueils de poésie, tel cette année celui de Catherine Baptiste : L'Antigone manquée.
Lichen n° 10.

Vessela Dotal
Née en Bulgarie en 1976, elle vit en France depuis plus de 20 ans. Elle écrit des poèmes comme ça : d’abord en bulgare, puis en français, et pourrait écrire tous les jours si les jours n’étaient pas aussi gourmands en énergie et si fragiles.
> Lichen n° 42.

Guillaume Dreidemie
Né en 1993, à Lyon. Après des études de philosophie, il a enseigné au collège et au lycée. Fervent lecteur des troubadours Apollinaire, Verlaine, Laforgue et Corbière. Quelques textes publiés dans les revues Recours au poème et Florilège.
Lichen n° 6.

Fabien Drouet
Il déclare : "Bonjour, je vous écris de mon appartement dans lequel en ce moment je fais ce que j'adore faire, penser aux gens que j'aime-écouter en boucle les quatre même chansons-écrire-pleurer pour rien-regarder ma radio et ne pas l'allumer-me dire que c'est mieux comme ça-oublier mes besoins primaires-regarder des photos-fumer puis préparer quelque chose en fumant-me souvenir et ne parler de moi qu'à la première personne".
Lichen n° 17, 18, 19.

Didier Du Blé
Né à Paris en 1955, il a étudié l’histoire de l’art et les philosophies de l’Orient, travaillé comme documentaliste pour des éditeurs, effectué des voyages et participé à des fouilles archéologiques. Il collabore à des revues et journaux comme critique d’art et de théâtre. Publications : Poursuite (Les Paragraphes Littéraires de Paris), Danse corps de danses (supplément au n° 267 de la Revue Indépendante), Nicolas Roerich, courte biographie (Pax Cultura), Pierre tressée (L’Harmattan), Signes du Voyage (La Parole Miroir), Moments (L’Arbre de Mer), Brûler ses traces (Kirographaires), D’un instant à l’autre (L’Harmattan). Son site : http://didierduble.fr.
Lichen n° 4, 7, 14, 15, 28, 37, 46.

Éric Dubois
Né en 1966 à Paris, il est l’auteur de plusieurs ouvrages de poésie aux éditions Le Manuscrit, Encres Vives, Hélices, l'Harmattan, Publie.net, Unicité, tout en étant responsable de la revue littéraire en ligne « Le Capital des Mots » ; blogueur : « Les tribulations d'Eric Dubois, journal  » ; chroniqueur et co-animateur dans l'émission « Le lire et le dire » sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 fm Paris) depuis 2010. Dernier livre paru (en 2016 ) : Chaque pas est une séquence (éditions Unicité).
Lichen n° 1.

Anne-Sophie Dubosson 
Originaire de Suisse, elle vit actuellement à Nashville où elle poursuit un doctorat. Son dernier recueil De rage et d’eau a été publié aux éditions Torticolis et frères et elle a participé à diverses revues telles que Le Capital des motsTraverséesLa Cinquième saison ou encore Le Persil. Son recueil La trame de nos corps dans ce long voyage a été récompensé au concours des Arts Littéraires en 2013.
> Lichen n° 48.

Sarah Dufeutrelle
Aimant les mots, elle a d'abord voulu les utiliser à des fins thérapeutiques en devenant orthophoniste. Aujourd'hui, elle choisit de poursuivre le chemin de l'écriture dans un but artistique en créant des passerelles entre le visible et l'intime. Pour cela, la poésie et le theatre sont des outils merveilleux !"
Lichen n° 20.

Laurent Dumortier
Né en Belgique, il écrit de la poésie, des nouvelles, des romans. Ses textes sont souvent sombres. Pas mal de publications en revues. Quelques prix remportés.
Lichen n° 5, 16, 21, 47.

Yann Dupont
Né en 1976, il vit au Havre. Auteur d'un roman, Ressacs (Kirographaires, 2011), et d'un recueil poétique Brumes Industrielles (Hugues Facorat, 2016). Quelques contributions aux anthologies poétiques publiées par l'association Flamme Vive ; aux revues Recours au poème et Le Capital des mots ; au recueil collectif Lignes d'Horizons, Le Havre et autres rivages (éditions Lignes d'Horizons, 2017) ainsi qu'à Ailleurs (l'Aigrette, 2018). Fin 2017, il a participé à la création d'une lecture musicale autour de Brumes Industrielles avec la violoncelliste Rebecca Handley.
> Lichen n° 26, 27.

André Duprat
Né en 1947, il vit et rêve de nouveau au pays de ses racines, le Limousin. En 2014, la Société des Gens de Lettres lui attribue la Bourse de création de Poésie Gina Chenouard pour Une Nostalgie nombreuse. Voir à son sujet : http://www.sgdl-auteurs.org/andre-duprat/index.php/pages/Biographie. Merci à l'ami Jacques Brémond qui a fait le lien !
> Lichen n° HSC, 50, 51.

Marine Dussarrat 
Née à Dax, elle écrit de la poésie depuis toujours. Vivant en Béarn près de la nature avec chats et chevaux, elle a publié plusieurs recueils : La Part de l'oiseau (Le Typograph, 1995), La Nuit-Guépard (Les portes ferrées, 1999), La Fenêtre du temps (TheBookEditions, 2011), À la marge, recueil de haïkus (Édilivre, 2015). « Plus que jamais le poète est nu à l’aube de chaque jour, mais être nu le rend libre » (Pablo Neruda). Son blog : http://emprises-de-brises.over-blog.com.
Lichen n° 10, 11, 12, 13, 14, 15, 17, 18, 19, 21, 24, 30, 33, 38, 46.

Charles Duttine
Il enseigne les lettres et la philosophie à Paris. Son engagement dans l’écriture est récent et il a fait le choix de textes courts ou encore du genre de la nouvelle. Il participe à quelques revues ou sites en ligne (L’ampoule, pastiches.net, la Gazette de la lucarne des écrivains, bloganozart, autour du court…). Un recueil de nouvelles Folklore a paru aux éditions La Ptite Hélène : http://www.laptiteheleneeditions.com/boutique/folklore.html.
Lichen n° 23, 28, 29, 34, 46.

Mokhtar El Amraoui
Né à Mateur (Tunisie), le 19 mai 1955, d'une mère tunisienne et d'un père algérien, il a enseigné la littérature et la civilisation françaises pendant plus de trois décennies, dans diverses villes de la Tunisie. Passionné de poésie depuis son enfance, il a publié deux recueils : Arpèges sur les ailes de mes ans (2010) et Le souffle des ressacs (2014). Plusieurs de ses poèmes ont été publiés sur le net et dans des revues-papier. Son blog : « Poèmes de Mokhtar El Amraoui et autres voyages » (http://mokhtarives.blogspot.fr).
Lichen n° 8, 19, 20, 21, 22, 23, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 38, 39, 40, 41, 42.

Younès El Atiri
Ayant grandi à Khouribga, il a poursuivi ses études à l'université Hassan I de Settat. Grâce à ses manuscrits, il a participé à de nombreux festivals et forums nationaux et internationaux, ainsi qu'à plusieurs prix et certificats en reconnaissance de ses services à l'art et à la culture du Maroc.
> Lichen n° 46.

Khalid El Morabethi
Né en 1994, il vit, étudie, cultive son jardin à Oujda (Maroc), et il écrit des textes, des sortes d'exercices. Son premier recueil (E.X.E.R.C.I.C.E.S.) a été publié aux éditions de l’Agneau. Son blog personnel : https://secicrexe.tumblr.com
 Lichen n° 2, 5, 15, 16, 36.

El Raya
Homme de plume(s) et d'images, il écrit « comme un caillou jeté au fond de l'eau ! »  
Lichen n° 1, 2, 3, 25, 28. 

Véronique Elfakir
Docteur en littérature, enseignante et psychanalyste à Brest, elle a publié un recueil de poèmes Dire cela (L’Harmattan, 2011), un essai sur la poésie Le ravissement de la langue : la question du poète et Désir nomade, qui porte sur la littérature de voyage.
Lichen n° 10, 11, 22, 23, 31.

Ahmed El Fazazi
Né en 1955 à Douar Koudia, au milieu des montagnes du Rif, dans une famille très modeste, ce docteur en chimie organique a enseigné à la faculté des sciences de Fès depuis 1984, et publie de nombreux articles scientifiques. Manifestant très jeune une passion pour la littérature, tant arabe que française, et encouragé par son entourage, il commence à écrire en 2014. Son premier recueil de poésie Sur l’Atlas, les mots a paru chez Z4 éditions en février 2020. 
> Lichen n° HSC.

Adelson Elias
Haïtien, il a reçu une formation en pédagogie et en journalisme. Ayant un recueil à son compteur (Ossements ivres chez Bruno Guattari), il donne des notes de lecture sur des œuvres poétiques dans les quotidiens Le Nouvelliste et Le National de Haïti.
> Lichen n° 40.

Ludovic Elzea
Ce Nantais de 47 ans écrit depuis toujours et a décidé, en 2015, de publier par ses soins son premier recueil Donne-moi une ombre, puis un second, Sauras-tu être toi ? en 2017. Quelques-uns de ses poèmes ont été publiés dans les revues Présence africaine et Verso.
Lichen n° 36, 37, 44, 45, 46, 47.

Alain Emery
Né à Saint-Brieuc en 1965, il est l’auteur d'une trentaine d'ouvrages (recueils de nouvelles, polars, chroniques et livres d'art) et vient de signer une biographie de Jack London. Il a publié en revue (Matricule des AngesBrèvesHarfangHopala…), participé à diverses anthologies et signé des fictions pour Radio France. Il anime aussi des rencontres en bibliothèque autour de Giono, Faulkner, Céline, London, Cendrars. Avec Pays Intérieur, il renoue avec son premier amour, la poésie. 
Lichen n° 9, 10, 27.

Céline Escouteloup
Elle a publié quatre recueils de poésie à ce jour : Le ventre vide (Kirographaires, 2012), Le soleil dans la bouche (Unicité, 2016), Debout dans tes yeux (Unicité, 2017) et Impromptus de bord de piscine (La Lucarne des écrivains, 2017). Elle est également publiée en revues : VersoLes Cahiers du SensDéchargeNouveaux DélitsCe qui resteContre JourPoésie/PremièreLes Écrits du NordRecours au PoèmeTerre à Ciel... Certains de ses projets témoignent de son intérêt pour les collaborations artistiques avec musiciens et artistes visuels.
> Lichen n° 52. 

Laure Escudier 
Elle pratique la poésie, le dessin et la musique (composition et violon) depuis la petite enfance et s'attache à relier ces trois disciplines au sein de projets variés (concerts de création, mise en musique de ses textes, publications de poésies et de dessins, expositions, lectures poétiques, graphiques et musicales...). Ses textes ont été publiés ente autres aux éditions du nain qui tousse, dans les revues L'Intranquille (éditions de l'Atelier de l'Agneau),  17 secondesTraverséesMéninge,  Incertain regardSouffles... 
et quelques autres liens la concernant : http://www.ensembleparticule.com/ ;
Lichen n° 11, 14, 15, 16, 20, 21, 22, 25, 26, 27, 29, 31, 37, 38, 39, 40, 48, 49, 50, 51.

Laetitia Extrémet
Professeur d’histoire géographie à Marseille, après avoir été journaliste en presse écrite, elle écrit depuis toujours, remarquée par l'institutrice à l’école primaire, puis les professeurs de français au collège et de philosophie au lycée, incitée à poursuivre dans l’écriture, marquée par les synesthésies et l’univers aquatique. 
> Lichen n° 40, 41.

Marie Fabre
Elle vit et enseigne à Lyon. Elle traduit aussi, notamment la poétesse italienne Amelia Rosselli (pour Ypsilon), et a publié des traductions dans les revues Voix d'encreThaumaEuropeTerres de femmes. Quelques-uns de ses textes ont paru dans les revues Points de suspension et Guru Guru. Son blog : http://mararavi.tumblr.com/
Lichen n° 7.

Aude Fabulet
Elle est née en 1987 dans une ville qui sonne et qui bruine. Dire et écrire sont devenus les verbes de son quotidien depuis qu'elle a intégré les scènes slamde La Bobine (Grenoble).
> Lichen n° 41, 42, 43, 44, 45, 50.

Fabrice Farre
Ce poète a récemment publié : La figure des choses (Henry), Le chasseur immobile (Le Citron Gare), Ligne (La Porte) et N'ai-je (Encres vives). Ses textes sont présents dans plus de cent revues, en France et à l'étranger. Son blog : « Poésie contemporaine... peut-être » (http://biendesmotsencore.blogspot.fr/). 
Lichen n° 4, 16, 17, 33, 34.

Gaëtan Faucer 
Né en 1975 à Bruxelles, il est dramaturge, poète et nouvelliste. C'est surtout le théâtre qui l'inspire sous toutes ses formes et plusieurs de ses pièces ont été jouées dans divers lieux théâtraux. Il a publié dans de nombreuses revues littéraires : PégaseLes Élytres du hannetonRepèresL’Arche d’OuvèzeImagineL’AconiqueL'Arbre à paroles (revue de la Maison de la poésie d'Amay),  Alter TextoCatarrheMicrobeMême pas peur...
Lichen n° 5, 6.

Roseline Fierens
Elle est née en 1950 à Bruxelles. Après une carrière consacrée à l’enseignement, elle s’adonne à présent  à  ses passions de toujours : la lecture et l’écriture. Elle a participé de très nombreux recueils collectifs parus chez Jacques Flament Éditions (9 à ce jour).
Lichen n° 23, 25, 26, 27, 30, 31, 32, 35, 37, 48.

Jean-Marie Fleurot
Franc-comtois d’origine et marseillais d’adoption pour l’instant, il a suivi des études de sciences de l’éducation et depuis toujours travaillé par l’écriture. Il a fini par sauter le pas tardivement, et a publié depuis 2015, deux recueils de nouvelles et un roman écrit à deux mains. La nouvelle est plutôt son terrain d’expression mais il est aussi passionné par la poésie, notamment le haïku, dont certains ont été publiés dans un numéro spécial de la revue Traversées. Quelques données supplémentaires sur le site https://jmf9029.wixsite.com/jmfleurot-auteur.
> Lichen n° 42, 49.

Arthur Fousse
Malade incurable depuis plus de 8 ans d’une maladie de l’esprit, il traîne d’hôpital en hôpital. Reste bloqué entre les murs. A publié quelques livres. A travaillé à des étages d’hôtels et dans les souterrains des fast-foods. Erre dans les hôpitaux de jour. A fait une classe préparatoire. Études de philosophie. Ne sait pas qui il est.
> Lichen n° 39, 40, 49, 50.

Sylvie Franceus
Elle a dû naître dans un encrier : elle ne voit pas d’autres explications à la plume qui ne se détache jamais du bout des doigts de sa main droite. L’encre et son regard ont la même couleur. Les mots sont ses chandails et ses bols de soupe, ses bulles de savon et ses gouttes de sueur. Elle écrit des textes microscopiques, des nouvelles et des fééries poétiques. C'est elle qui est à l'origine de la rubrique « le Hangar des mots moches » dans Lichen. A partir du n° 43, elle signe Sylvie Neveu (voir à ce nom).
> Lichen n° 39, 40, 41, 42.

Xavier Frandon 
Il est né en 1979 en Isère. Après des études en Histoire, il intègre le Ministère de la Justice où il fonctionne toujours aujourd'hui, à Paris. Ses poèmes participent à de nombreuses revues avant de rejoindre des actions plus directes. Ainsi, depuis 2015 il est à l'initiative d'un projet dont la vocation – le rêve ? - est de replacer la poésie dans l'espace public par des gestes directs : PAQCAD (« La poésie a quelque chose à dire ») accueille une quarantaine d'auteurs. À la fin de la même année il regroupe un mini collectif d'auteurs dans une alliance, « La Girafe à Pistons », avec pour objectif de passer coûte que coûte la poésie, quitte à se compromettre dans l'auto-publication, mais contrôlée, relue, corrigée, validée. Enfin, il publie en décembre 2016 un premier recueil aux Éditions du Citron Gare (Adieu au Loing).
Lichen n° 11, 12.

Alain Freixe 
Né en 1946 en terres catalanes, il aime à musarder entre philosophie et poésie. Poète, il est membre du comité de la revue Friches. Critique, il chronique la poésie au journal L’Humanité ainsi que dans de nombreuses revues de poésie sur papier et sur le net. Il anime la structure éditoriale Les Cahiers du Museur qui met en relation texte et image. Ses deux derniers livres : Contre le désert (l’Amourier, 2017) et Vers ce pays dont on est l’homme (Tipaza, 2018).
> Lichen n° 48, 50, 51, 52.

Julie Fuster 
Elle a 27 ans et revient d’un séjour de deux ans en Islande. Son recueil Plus la neige tombe sur le ciment a paru aux éditions Mains Soleil (2015). 
Lichen n° 3, 6. 

GA[briel] Singer Gould
Ce jeune poète de Marseille a 23 ans.
Lichen n° 28.

Vincent Galois 
Anonyme, il a 43 ans, années qu'il a passées à essayer de mener la vie de M. Toulemonde, en s'aidant de beaucoup de livres, de musique, pour tenir le coup. Il écrit suite à une explosion intérieure, difficile à contenir, une espèce de big bang privé, permanent... Tant qu'il réagit, il est en vie.
> Lichen n° 48. 

Didier Gambert
Né en 1963, il est spécialiste de littérature du XVIIIe (thèse soutenue en 2008, publiée en 2012 chez Champion) et a publié quelques ouvrages dans ce domaine. Il a d’abord pratiqué l’écriture poétique de manière intermittente, puis de façon très régulière ces dernières années. Certains de ses textes ont illustré une exposition de photographies de Bérénice Delvert, intitulée Métaphysique de l’Océan (La Grange aux arts, Champniers, près d’Angoulême). 
Lichen n° 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 43, 45, 47, 49, 50, 51.

Laetitia Gand
Née en 1979 à Neufchâteau (Vosges), elle vit dans le Territoire de Belfort. Elle a publié plusieurs recueils de poésies : Le roman du temps qui passe (Joseph Ouaknine, 2011), Entendez-vous ... cette chaleur jaune ? (Clair de plume 34, 2012, épuisé, plus d'éditeur), Traces de vie (Omri Ezrati, 2013, repris chez Cana en 2016), Histoires d’eau douce et d’eau salée (Mon petit éditeur, 2014). On trouve également certains de ses poèmes au Capital de mots. Son blog : http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com.
Lichen n° 6, 13, 16, 44.

Samuel Gandon
Né en 2000 à Caen, il étudie actuellement au lycé Lakanal de Sceaux en hypokhâgne. Il travaille à un petit recueil, les Arches vives, dans lequel il essaie d'établir une cohérence entre des textes n'ayant pas encore trouvé leur singularité.
> Lichen n° 41, 42.

Cathy Garcia
Poète & artiste, elle s’est installée en 2001 dans le Lot, où elle anime la revue Nouveaux Délits, depuis juillet 2003. Ce poème est extrait de Pandémonium II (inédit). Pandemonium I est son premier recueil publié (Clapàs, 2001). Liens : http://cathygarcia.hautetfort.com/ ;  http://larevuenouveauxdelits.hautetfort.com/ ; http://delitdepoesie.hautetfort.com/.
Lichen n° 2, 3, 4, 6, 7, 8, 10, 14, 15, 16, 19, 21, 22, 28, 29, 51. 

Eva Garcia
Née à Barcelone, elle habite à Lyon depuis toujours. Dessiner elle ne sait pas, mais elle aime ressentir et peindre la vie tel un tableau, avec des mots. Prix du Jury 2019 des Joutes Littéraires de Lyon en poésie libre (Asac), un ouvrage de science-fiction, un recueil de poèmes prêt à éclore, un nouveau roman en cours avec des virgules de poésie. Ce chemin de l'écriture repris après une carrière paramédicale, une licence et un master de Littérature espagnole, car l’Andalousie court dans ses veines. 
Lichen n° 43.

Robert Garcia
Écrivain, conteur et galeriste, cet ancien professeur de philosophie né en Algérie vit aujourd'hui à Banon (Alpes de Haute-Provence) où il est très actif dans le domaine culturel. Son blog : https://robertgarciasempere.blogspot.fr/.
> Lichen n° 26, 27.

Fanny Garin 
Elle a 29 ans et écrit de la poésie depuis plusieurs années, ainsi que des récits et du théâtre. Elle a publié des textes dans plusieurs revues, telles Hors-sol, remue.net, Le journal des poètes et Le Moulin des loups. Elle est à l'origine, avec Julia Lepère (voir Lichen  9 et 10), de la revue numérique de poésie Territoires Sauriens - attention crocos, qui compte trois numéros à son actif, depuis 2015.
Lichen n° 19, 20, 21. 

Sandrine Garrigos
Enseignante auprès d’adolescents, elle se prépare à devenir psychologue. 
Lichen n° 3, 4, 12.

Rodolphe Gauthier
Il fabrique avec des artistes des livres-objets pour les éditions Solstices (www.editions.solstices-project.com). Son site : www.rodolphe-gauthier.com.
Lichen n° 4, 5, 6, 7, 28, 29, 30, 34, 35, 48, 49.

Claire Gauzente
Certains de ses textes ont paru dans Traction-BrabantN47Raizvanguarda, aux éditions du 18Parallèle et aux éditions du Petit Jaunais. Son dernier recueil : Une chaleur au dos (qu'on peut consulter via ce lien : https://issuu.com/clg_/docs/ucad_web_sept).
> Lichen n° 48, 49. 

Aurélien Gernigon
Il a 28 ans et vit en Bretagne. Un de ses haïkus a été publié dans la dernière parution de la revue 17 secondes. La plupart des textes publiés ici sont tirés de son blog : lagraissedulion.blogspot.fr. Sa vie professionnelle n'ayant aucun rapport avec la littérature, il considère l'écriture comme une façon de ne pas sombrer dans une mélancolie trop anesthésiante, en cherchant le beau partout où il se trouve.
Lichen n° 12, 16, 36.

Gertrude
Elle habite en Haute-Provence et elle dessine comme elle respire. 
Lichen n° 31.

Delphine Gest 
Née en 1969, elle a obtenu une maîtrise de lettres à l'université de Lille 3. Nombreuses publications dans des revues comme Traction-BrabantL'IntranquilleLe moulin des loups... et expositions de peinture. Actuellement, « Les Inséparables » : trio avec lectrice de ses poèmes et accompagnement à la guitare. 
> Lichen n° 39, 40, 41, 42, 43, 46, 47, 48.

Marine Giangregorio
De l'écriture à la peinture, de la peinture à la photo, elle s'exprime à travers différents supports artistiques. Les thèmes qui teintent ses poèmes sont la nature, la création ou l'amour. On peut découvrir son univers artistique en visitant son blog : Les mains flâneuses.
> Lichen n° 41, 50, 52.

Fabien Giard
Né en 1972, il est professeur de Français et de Littérature au Viêtnam. Il écrit assez rarement et difficilement, mais de loin en loin s'y essaie malgré tout. C'est ainsi qu'en 2017 il publie à compte d'auteur un petit recueil de poèmes monovocaliques intitulé Le Secret des Crevettes (consultable sur Calaméo: https://www.calameo.com/books/002554548bcc3bf92b6c4). En ce moment, il s'intéresse plus particulièrement aux possibilités qu'offre le genre du sonnet. 
> Lichen n° 40, 49.

Émeric Gilbertas
Né en 1985, il est enseignant d’Arts Appliqués et d’Arts Plastiques, diplômé de l'École des Beaux-Arts de St-Étienne en 2010. Tentant d’écrire ce qu’il perçoit du monde, de notre présence au monde, il a été publié dans quelques revues, a publié son premier livre, Suspendu, en 2009, au sein de l’École d’Art et de Design de St-Étienne. Depuis, son écriture tente d’exister dans un monde qui devrait en faire autant.
> Lichen n° 42, 43, 44, 45.

Élodie Gillibert
Née en 1972, elle vit à Paris, lit de la poésie, de la prose poétique, des essais et du théâtre, écrit des textes poétiques, des fragments et des articles.
Lichen n° 13.

Vincent Gispert 
Né en région parisienne et vivant à Paris, il a publié quelques poèmes dans les revues La Passe et Poésie première.
> Lichen n° 42, 44, 45, 46, 48, 49, 50.

Chris Giot 
Né en 1993 en Champagne, il est bibliothécaire en Normandie. Ses sentiers poétiques doivent autant à Artaud, Bonnefoy, qu'à Kafka, Musil ou Kierkegaard. Il a la consternante habitude de n'écrire que des choses avortées.
> Lichen n° 52. 

Joël Godart
Après avoir longtemps vécu dans la région de Lille, il est installé depuis peu en Bretagne avec la mer pour voisine. Il écrit depuis l'adolescence, avec des périodes de silence. Trois livres publiés à ce jour, chez Chloé des Lys (Belgique), deux recueils de poèmes, puis un livre de photographies réalisées au cimetière du Père Lachaise à Paris. Il travaille actuellement sur un ensemble de textes en hommage à Rimbaud... 
Lichen n° 20, 33, 34, 47.

Pierre Gondran dit Remoux 
Il écrit : « Né en 1970 à Limoges, parisien d'adoption, je me fais poète sur le tard : pourquoi non ? ».
Lichen n° 31, 32, 33, 34, 35.

Valentin Gonnet
Ses textes explorent la création comme espace « hors champ » et la nécessité de s’extraire du monde pour mieux écrire dessus. Auteur de plusieurs recueils, dont Volvation et D’un autre langage, il a 28 ans et travaille actuellement à l’écriture de son premier roman. Ayant commencé à écrire pour la musique, l’auteur aborde à travers ses poèmes en vers ou en prose les thèmes du repli sur soi, du cosmos et de l’intériorité du corps (qu’il nomme corps-organe, comme continuation de la théorie d’Antonin Artaud). 
Lichen n° 23, 24, 25, 26, 28, 29, 31, 32.

Annabelle Gral
Née en 1959, elle vit et travaille dans le Sud de la France. Des départs l'ont amenée à traduire ses émotions par les mots. Elle partage ses loisirs entre écriture, dessin et lecture. Son site : http://www.annabelle-gral.fr/.
> Lichen n° 26, 27, 28, 30, 31, 32, 33, 37, 38, 42, 43, 44HSC.

Frédéric Gramazio
Il est né en 1975 aux Treize vents, lieu ne figurant pas au dictionnaire des communes. Après de laborieuses études de philosophie, il consacre son temps à appliquer une pensée surréaliste en psychiatrie. Il crée en 2004 le Café Curieux, bar surréaliste et solidaire, anime des ateliers écriture à l'hôpital psychiatrique et chez lui. Il sera lui-même interné en 2012 et, à sa sortie, il écrira Trajectoire d'une rayure qui va être publié aux éditions de la Crypte en 2019.
> Lichen n° 39, 40.

Nicolas Grenier
Ancien élève de Sciences Po Paris, c'est un poète français qui écrit dans des formes classiques : sonnet, tanka, haïku. Son dernier recueil de poèmes est Rosetta (suivi de Philae), chez l'Échappée Belle éditions.
Lichen n° 17, 18.

Christian Grenouillet
Alias « Titi la Rengaine », ce conteur, tourneur d'orgue de barbarie, charcutier-rêveur aussi, s'émerveille facilement devant les forêts obscures et les îles dorées. Il anime des ateliers en milieu spécialisé et propose quelques spectacles ébouriffants... 
> Lichen n° 21, 22.

Laurent Grison
Écrivain, historien de l’art, critique d’art et essayiste, il travaille régulièrement avec des artistes. Il a reçu le Grand Prix du Livre d’artiste de la Ville de Montpellier en 2013, avec le plasticien Yvon Guillou. Dans le domaine littéraire, il a récemment publié : L’Homme élémentaire (Éd. Color Gang, coll. Atelier, 2016) et Le Chien de Zola (Éd. Henry, coll. La Main aux Poètes, 2016). Il publie des textes dans de nombreuses revues. Son site : www.laurentgrison.com.
Lichen n° 13.

Laurène Guarneri 
Née en 1991, elle vit et travaille à Paris. Artiste plasticienne, elle travaille la matière et les mots afin de conserver des instants, capter des scènes et des pensées fugaces. Les choses simples que l’on oublie trop rapidement ou que l’on ne voit plus. Des réflexions parfois existentielles qui se posent sur ce qui nous fait, ce qui capte nos sens et ce qui en ressort. La contemplation de ce qui vit. Son site : http://laureneguarneri.tumblr.com/.
Lichen n° 15, 22.

Gaël Guillarme
Né en 1974 à Paris, il vit à Saintes, où il est professeur de français. Son recueil Nuit vive remous d’étoiles a été édité chez Encres Vives (20..) et Un christ de peu de pétales aux éditions du Bout de la rue. Les revues Le Capital des motsHaies VivesComme en poésieCahier de PoésieTraction-BrabantConcerto pour marée et silenceont publié (ou vont le faire) certains de ses poèmes.
> Lichen n° 32.

Lisa Guérif
Elle est est née à Nantes en 1991. Chantiers navals. Un passage à Rennes pour des études de cinéma, prolongées à Paris. La musique aussi. Encore en chantier, au Conservatoire. Écrit un peu, en essayant de mêler voix et mots dans une (encore distante) sirène d'appareillage.
Lichen n° 28.

Christine Guinard 
Elle a publié récemment : Si je pars comme un feu (l'Arbre à paroles), En Surface (chez Éléments de langage) et Des Corps transitoires (Mémoire vivante).
Lichen n° 24.

Marc Guimo
Né en 1976, il vit actuellement en Seine-et-Marne mais il n'a pas trop le choix. Quand il n'est pas au travail, il écrit des textes, des projets, s'interroge sur la réalité et sur le corps, se demande comment travailler moins pour lire et écrire plus,  privilégie la piscine aux autres sports, va voir de près les autres et dort quand son corps est d'accord. Il faut lire absolument son texte « La poésie, personne n’en lit » sur son site (http://www.marcguimo.com/premieres-dispersions). Les poèmes ci-dessus font partie d'un recueil en cours intitulé Réalité dispersée, que l'on peut retrouver sur son site ainsi que sur son blog (realitedispersee.blogspot.fr).
Lichen n° 12, 13.

Slim Hadj Kacem
Poète et chercheur tunisien, il est doctorant en littérature française moderne, spécialisé dans les études sur le surréalisme. 
Lichen n° 6.

Jean-Baptiste Happe
Né il y a une trentaine d’années, il écrit de la poésie et emprunte parfois des routes conduisant nulle part à travers les bois. Son blog fonctionne par propulsion de signaux lumineux dans fibre optique : https://goudrongrumesvoix.wordpress.com.
> Lichen n° 26, 27, 28.

Samy Hassid
Il travaille entouré d'œuvres d'art entre ravissement, vigilance et somnolence. Pour tuer le temps – mais aussi pour le sauver – il consigne dans de petits carnets ses observations, ses impressions. Ces carnets sont ainsi l'entreprise d'un collectionneur d'instants qui cherche à conserver le patrimoine anecdotique qu'est notre passage sur terre.
> Lichen n° 37, 42.

Claude Haza
Né en 1937 dans les Pyrénées, il vit à Nice, psychothérapeute à la retraite. Bien qu’ayant commencé à publier assez tardivement, il a fait paraître une vingtaine de recueils (chez Tipaza, l’Atlantique, La Porte, Encres vives, Henry…) et publie des textes dans de nombreuses revues (Encres VivesVoix d’encreSaraswatiVocatifSoufflesLa Barbacane…). 
Lichen n° 7.

Sabine Hélot
Elle vit et travaille en Bretagne. Son métier l'amène à lire, rencontrer des auteurs et, par là, sans cesse, exercer, affiner, reconsidérer, bouleverser ses goûts et ses envies. Extraits d'une série de brefs textes poétiques, intitulée Mon petit corps (presque 50 blasons juvéniles), ces textes ont la particularité de pouvoir être lus autant par des enfants que par des adultes. Ils correspondent en effet à un passage en revue des divers membres, organes, manifestations corporelles d’un petit garçon de 8 à 10 ans par lui-même. La tonalité majeure est celle de l’étonnement, de l’émerveillement ou du regret vis-à-vis du fonctionnement et de la fonctionnalité de ce corps. 
Lichen n° 22, 23.

Alain Henry
Il écrit. Au travail, il écrit des rapports très sérieux sur le développement durable. Ailleurs, il s'essaye à la poésie et aux haïkus, à travers lesquels il partage ses étonnements, ses questions et ses sourires, face aux hommes et à la société. Son blog « Plein d'étoiles » : www.alainhenry.blog.
> Lichen n° 41, 42.

Gabriel Henry
Né en 1986, il vit et travaille à Paris. Depuis 2011, il publie des textes dans des revues papier et digitales (N47, ScribulationsNouveaux Délits, Comme en Poésie, Paysages Écrits, Libelle...), ainsi que sur des sites web littéraires (Nerval, Le Capital des Mots, Ce qui reste...). De ses poèmes, traduits en roumain par Marinela Lica-Masala, ont paru en 2015 dans la revue roumaine Poezia. Participant à des lectures publiques de poésie, il tient deux blogs-carnets d'écriture : www.lorageaupoing.blogspot.com et http://gabrielhenry-poesie.tumblr.com/.
Lichen n° 2, 3, 4, 5, 12, 13, 14.

Pascal Hermouet
Enseignant en région parisienne, il a publié deux recueils aux éditions Inclinaison : Lignes de fuite (en 2016) et Ligne de crête (en 2017).
Lichen n° 28, 49, 50.

Denis Heudré 
Né en 1963 à Rennes, il a créé le site « Tout Rennes en poésie » ; a été publié par les éditions La Porte en 2011 (Intitulé titre) et La Sirène étoilée en 2015 (Bleu naufrage – élégie de Lampedusa) ; a été récompensé en 2015 par le prix Paul Quéré (Sèmes semés, Les Éditions Sauvages) ; diffuse l’actualité poétique sur le site « http://www.scoop.it/t/des-poetiques » ; participe avec ses poèmes à de nombreuses revues (ZinzolineTraction-BrabantLibelleL’AssautSpered Gouez / L’Esprit sauvage17 secondesPaysages écritsTerre à cielRecours au poèmeLe Capital des motsCairnsCréatures, etc.)… 
Lichen n° 9.

Hoda Hili
Franco-marocaine originaire de la philosophie, elle nous fait cet aveu : ses expériences les plus riches ne sont pas de grands voyages sur le globe mais dans les terres sauvages du dedans, en quête de ce qui lie, sépare, brise, construit. Les autres, l’imagination farouche, la critique bienveillante de ses cultures (leur « normalité » douteuse) : voilà ce qui l’a enrichie. La poésie dans tout ça, c’est une peau-éthique, l’extension nerveuse des chemins de la liberté. Où sont-ils, pour chacun, ces chemins invisibles ? Où vont-ils ? Pourquoi ? Les nasses, qu’elle compose au fil de l’eau pour Lichen, remuent ces questions sans apporter de réponse. Juste des paradoxes et d’intimes injonctions oscillant entre le sentiment et le monde. 
Lichen n° 4, 6, 7, 8, 10, 11, 12, 14, 15, 16, 21, 24, 28, 33, 37, 39, 45.

Benjamin Hopin
Poète et musicien, en marge de ses gardes de nuit en hôpital, né en 1983, il vit près de Chartres. Auteur de recueils de poésies (Au-delà de l'absence, Édilivre, 2013 ; Où passe son rivage, auto-édition, 2015 ; Territoires arpentés, éditions Créatures, 2016), il a publié des poèmes dans les revues 17 secondesTraction-Brabant,  LibelleLa Toile de l’UnComme en poésiePoésie sur SeineCe qui resteCréatures… et a participé à plusieurs anthologies poétiques. Son blog : http://audrey-benjaminhop.wixsite.com/benjaminhopinpoete.
Lichen n° 11.

M’barek Housni 
Vivant à Casablanca, au Maroc, ce poète (également chroniqueur d’art et critique de cinéma) a publié trois recueils de nouvelles en arabe, un recueil de poèmes en français (Gorgées de vers,  2006) et deux recueils de nouvelles en français. Il collabore depuis des années à plusieurs journaux arabes et francophones, dans lesquels il a signé quelque quatre cents articles sur le cinéma, les arts, la littérature et la culture en général.
> Lichen n° 42, 43.

Sébastien Houÿ
Né en 1980, il a étudié et enseigne les Lettres modernes. Il s'inspire des formes brèves en poésie, le haïku et le vers libre.Son dernier recueil est intitulé L'Aube future,car « il se pourrait bien que la poésie ne soit rien d'autre que la promesse du jour ».  
Lichen n° 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 45, 46, 47, 48, 49.

Olivier Gabriel Humbert
Il vit entre Isère et Savoie. Parallèlement à l'enseignement, poète, puis peintre, puis à nouveau poète, il s'intéresse à la poésie de toute époque et de tout lieu, aux formes fixes plus ou moins connues et aux contraintes de manière générale dans l'écriture. Il est l'auteur de 77 variations sur le Notre Père, de Pangrammeset d'un recueil sortant en 2020 : Cyclothymie, Pythagoriciens aux éditions mesmots, ainsi que de deux recueils de haïkus Oratorio-libellules...et  Sous le soleil ou entre les flocons : Loin des villes...et de Le livre des je t'aime.  Site web : oliviergabrielhumbert.com
> Lichen n° HSC.

Annie Hupé
Toujours sensible et attachée à la poésie — toujours, c'est à dire depuis les récitations apprises à la petit école —, elle n'a pas cessé d'apprendre par cœur (même si ça devient plus difficile). Elle n'a commencé à écrire que fort tard, après avoir croisé les pratiques de l'Oulipo. Exercices ! Dans Lichen, c'est la « Grange aux mots  et l'Atelier qui l'ont attirée. Elle a été publiée dans diverses revues, régulièrement dans Traction-Brabant.
> Lichen n° 41, 44, 51.

Iocasta Huppen
Auteur de haïkus (quatre recueils, dont 130 haïkus à entendre, sentir et goûter, Bleu d'Encre, 2018) et poète (États d’âme, L’Harmattan, 2018), elle est aussi l’initiatrice du « Kukaï de Bruxelles » qui réunit six fois par an des auteurs de haïkus.
 > Lichen n° 34, 35, 36, 37, 48, 52.

Claire Hurrimbarte
Cette auteure n'a pas souhaité rédiger une notice biographique. Les textes publiés sont extraits de L'art escobar, recueil inédit.
Lichen n° 24.

François Ibanez 
Plutôt musicien généralement (punk, rock, rock'n'roll, plus d'une douzaine de disques parus un peu partout), il arrive à ce Niçois d'écrire quand le besoin s'en fait sentir. Déjà publié dans une cinquantaine de revues, il a également un blog (http://francoisibanezpoesie.blogspot.fr/) et deux recueils devraient paraître en 2017 et 2018 chez les éditeurs À Contre-Pied et Tarmac. 
Lichen n° 15, 16.

Florence Issac
Psychopédagogue en région parisienne, elle est également éditrice (L’échappée belle édition : http://www.lechappeebelleedition.com/index.html)et écrivaine (romans, nouvelles, poésie). Ses textes sont publiés dans diverses revues (dont Plein Sens, les Cahiers du sensla Gazette de la lucarne,Voix d’encre,100 pour 100 haiku) et figurent dans plusieurs anthologies. Son site : http://www.florenceissac.com.
> Lichen n° 35, 36.

Kacem Issad
Ce poète et écrivain algérien est diplômé en sciences économiques. Après un court passage par le centre d’anthropologie social et culturel (CRASC), il est aujourd’hui cadre supérieur dans une banque publique. Grand lecteur et épris de livres d’histoire, d’anthropologie, de roman et de poésie, il décide de se consacrer à sa plus grande passion l'écriture — passion qui lui a été inculquée par son grand-père paternel. Il a reçu des prix dans divers concours de poésie et ses poèmes ont été publiés dans des revues littéraires, des sites et des anthologies poétiques. Il a à son actif plusieurs ouvrages publiés ou en attente de publication. 
Lichen n° 18, 19, 23, 24, 25, 26.

Leafar Izen 
Parisien mathématicien, s’est reconverti successivement en aubergiste patagon, en jardinier, poète et (méta)physicien cévenol... 
Lichen n° 2, 6, 12, 14, 26, 27.

Siham Jabbar 
Née en 1963 à Baghdad, elle a étudié la littérature arabe à l’Université de Bagdad, écrit une thèse de doctorat sur la littérature et la critique arabe puis travaillé, de 1997 à 2007, comme professeur de littérature moderne. Attaquée et blessée au pistolet en 2006, elle quitte l’Irak pour la Suède en 2007. Depuis ce jour, elle publie des ouvrages de poésie : Like Hypatia in Ancient Times (2008), Bodies (2010), I am sitting beside my life (2014). Elle participe également à de nombreux événements littéraires et ses poèmes ont été traduits dans de nombreuses langues. Elle a reçu deux prix en Irak en 1992 et 1995.
Lichen n° 12, 13.

Olivier Jacobi
Il se présente lui-même : « Auteur de poèmes, de contes et de sketchs de théâtre, j'ai travaillé dans plusieurs domaines (traduction, hôtellerie, éducation...) et cherche à présent un emploi suite à des difficultés psychiques. L'écriture est pour moi un plaisir, un exutoire ainsi qu'un moyen de sublimer ma psychose. »
Lichen n° 34, 35, 36, 39, 40.

Nicolas Jaen
Il réside à Toulon, où il est né en 1981. Livres publiés (entre autres) : La nuit refermée (L'arachnoïde), Les éblouis, roman (MLD), À port de temps(collectif), Ce chant éloignéCoquelicot, autoportrait froissé et Livre noir (l'Atelier des Grames).
Lichen n° 10, 22, 23, 24, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 36, 37, 38, 41. 

Alexis Jallez
Né en 1992, ce jeune professeur de français a appris tout récemment à s'effacer derrière la parole qu'il brûle de propager.
> Lichen n° 39, 41, 42, 43.

Antoine Janot
Autant intéressé par le cinéma que par l’écriture, il réalise des documentaires et des films de fiction. Il a publié un roman, Le croque-neige (L’Harmattan), et un recueil de nouvelles et de poésies, Histoires courtes (Les Impliqués éditeur, 2018).
Lichen n° 28, 30, 31, 33, 34, 35, 36, 37.

Éric Jaumier
Artisan électricien, il est passionné de littérature et de poésie. Et d'espace et de temps... De voyages (Mongolie, Chine, États-Unis...).
Lichen n° 29, 30, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47.

Ar-Guens Jean Mary
Né à Port-au-Prince, il est auteur, slameur, contributeur de revues littéraires telles que DO-KRE-I-ES (Haïti), Coquelicot (France) et de Pro/p(r)ose Magazine (France). Son second livre, À la poésie blessée par balles, a paru aux Éditions du Pont de l’Europe (France). En outre, Ar propose des performances et interventions poétiques pour donner voix à ses textes dans une fusion de slam/spoken-wordet d’autres styles musicaux urbains (hip-hop, jazz, reggae et RnB).  
> Lichen n° 41.

François Jégou
Né en 1955, il a passé plus de la moitié de sa vie à l'étranger : Allemagne, Hollande et Bruxelles. Depuis une vingtaine d'années, il vit en Bretagne. Il écrit peu, mais avec constance, des haïkus par exemple — qui lui ont valu une mention "honorable" au concours du Maïnichi au Japon — et des nouvelles noires (il a été lauréat au concours de Lamballe « La fureur du noir »). Il aime dans l'écriture la poésie qui peut surgir des contraintes... 
Lichen n° 7, 8, 10, 16.

Jimmy
Né en 1988, il tient le blog : https://thegreatpink.blogspot.fr/. Sous le nom de « Jim_floyd », il crée également de la musique : https://soundcloud.com/jim_floyd. 
Lichen n° 25, 26, 27, 28.

Antoine Jockey
Né à Beyrouth en 1966, il vit à Paris depuis 1990. Traducteur d'importants poètes arabes tels que Abdul Kader El-Janabi, Paul Chaoul, Abbas Beydoun, Sargon Boulus, il est aussi critique littéraire et correspondant des quotidiens arabes AI-Hayat et libanais Al-Mustaqbal. Il a traduit pour Lichen des poèmes de la libanaise Abir Khalifé et de l’Irakienne Siham Jabbar.
Lichen n° 11, 12, 13, 14.

Patrick Joquel
Animateur de la revue Cairns, il habite à Mouans-Sartoux (06). Voir son site : www.patrick-joquel.com.
Lichen n° 28, 29, 32, 34HSC, 48.

Ephraïm Jouy
Il n’existe pour lui qu’une seule vraie nécessité, celle de laisser les mots toucher du cœur le corps des choses, dans la parole ainsi retrouvée.
> Lichen n° 32, 33, 35, 39, 44, 52.

Cathy Jurado
Née en 1974 à Aix-en-Provence, elle a vécu au Maroc entre 2008 et 2012. Agrégée de lettres et animatrice d’ateliers d'écriture, elle vit aujourd’hui à Besançon. Sa poésie prend racine dans le lien avec l’enfance et la douleur, dans un rapport intime avec la peinture et la photographie. Mais la littérature est pour elle, par nature, éminemment politique. Elle souhaite faire de la poésie une arme par destination… qu’il s’agisse de réhabiliter les voix des marginaux et des fous (Nous tous sommes innocents, roman sur l’art brut), d’évoquer la question douloureuse des réfugiés (recueil Odyssée, à paraître aux éditions Musimot en 2020) ou du mouvement des Gilets jaunes (« Le poète est un boxeur gitan », dans Gilets Jaunes : jacquerie ou révolution ?, Collectif au Temps des cerises, septembre 2019). Son blog : https://vies-de-reina-nackt.webnode.fr.
> Lichen n° 50, 51, 52. 

Ardalan Kalantaran 
Belge d'origine iranienne né en 1988, il écrit des poèmes depuis son adolescence. Il n'a jamais été publié, habite à Bruxelles et propose ses poèmes sur son site : http://poemesdardalan.be/.
> Lichen n° 52. 

Valère Kaletka
Né en 1968, il vit à Strasbourg. Parolier, compositeur, interprète et instrumentiste, il a été publié dans les revues DéchargePoésie Première, Comme en poésie, Florilège et Catarrhe. En 2017 sont annoncées ses contributions aux revues Les Hommes Sans Epaules, Diérèse, Traversées, Nouveaux Délits et Catarrhe.
Lichen n° 11, 12, 13, 14, 15, 16.

Mustapha Kherbouche
Né en 1994, il quitte sa Kabylie natale en 2016 et s'installe à Marseille pour poursuivre des études de biologie. Passionné de botanique et de littérature francophone, il a deux passions, deux langues. Il cherche par l'écriture à retourner à son « état d'homme des cavernes » pour qui « la complétude du désir, l'amour préhistorique » est intacte ; dépassant ses contradictions pour se « rassembler » à la surface, son époque. 
Lichen n° 47, 48.

Mark Kerjean 
Brestois, il publie des poèmes dans les revues Realpoetik (n° 3 ; voir l’onglet « liens ») et Hopala (n° 44, janvier 2014) ; et des nouvelles dans la revue Aaarg! (n° 3, mars-avril 2014 ; 8, mars-avril 2015, et 10, septembre-octobre 2015). Également comédien, on le retrouve dans le clip "Chapeau" d'Arnaud Le Gouëfflec (titre extrait de l'album "Deux fois dans le même fleuve"), réalisé par Leïla Morouche et Pierre Warolin : https://www.youtube.com/watch?v=4dRuKaBNTd8
Son site officiel : https://markkerjeanecrivain.wordpress.com/
Lichen n° 2, 3, 4, 5, 24, 25.

Abir Khalifé 
Née à Beyrouth en 1986, elle a étudié les mathématiques appliquées et l’informatique à l’Université libanaise. Poète, elle a publié dans un certain nombre de revues et de sites web, ainsi que deux recueils : Je suis la princesse, je suis l'esclave (2011) et Ce qui est mort est né (2013) et en prépare actuellement un troisième.
Lichen n° 11, 12, 13, 14.

Babak Sadeq Khandjani
Né en 1981, il a fait  des études de littérature française et  a  commencé à apprendre la langue grecque en autodidacte.  Il a  traduit des poèmes pour  différentes revues françaises et grecques (Cahiers de poésieSoufflesComme en poésieTraverséesPoint barreLibelleLe Cerf-volantEnekenEmvolimonSodeia). Il a traduit trois ouvrages : Le Loup (de Marcel Aymé, en persan, 2013), Sur le quai / Après la bataille (de Denis Emorine, en grec, Vakxikon, 2014) et Les Murs de sable (de Chahab Mogharabin, en français, Édilivre, 2016). Pour Lichen il a traduit des textes de la poétesse iranienne Fereshteh Sari.
Lichen n° 8.

Augustin Kinguse
Jeune auteur de 22 ans, il vit à Goma (République Démocratique du Congo), où sa passion pour l'écriture — surtout la poésie — lui a forgé une grande vocation d'une poésie réaliste et pacifiste. Il a déjà autoédité deux recueils de poèmes, qu'il donne à des écoles de son pays. Il cherche à développer des relations avec des poètes d'Europe et du monde.
Lichen n° 30.

Julie Kister
Avec ses seize étés, elle se tient sous le fil des vagues et écrit des silences en essayant d’entendre les mots-oiseaux. L’écriture est sa respiration et les mots viennent à elle comme une nécessité. Son blog :lesmotsoiseaux.blogspot.com.
> Lichen n° 50. 

Paul Konstantin
Après avoir été ingénieur automobile pendant quelques années, il suit la formation de l'Atelier International de Théâtre, puis devient comédien. C'est là qu'il sent la nécessité de dire et partager les poèmes de Michel Houellebecq. Depuis, il écrit sa propre poésie. Plusieurs de ses poèmes ont été publiés par les revues Mot à Maux, Comme en poésie, Sitaudis, Poesiemuzik etc., Région centrale, DaturaVoir son blog : https://sbpksignes.wordpress.com/author/sbpknouveau/.
> Lichen n° 42, 43, 44, 45, 46.

Gabriel Kunst
Né un vendredi treize, il n'a pas peur des chats noirs. Il étudie la littérature française à l'Université McGill. Ses poèmes en anglais et en allemand ont été publiés dans VAGA Magazine et Vielfalt. Il est co-fondateur et coéditeur de la revue de poésie bilingue en ligne Pøst- (revuepost.com).
Lichen n° 27, 28, 29, 31.

Philippe Labaune
Il vit et travaille à Lyon. Metteur en scène, il a fréquenté nombre de poètes : Rilke, Pessoa, Collobert, Zürn, Gleize, Prigent, Dubost, mais aussi les textes de la jeune génération de dramaturges : Roche, Mougel, Gallet. Il défend un « théâtre de poésie » qui ferait la part belle à la perception sensible et inconsciente, à la musique de la langue. L’écriture émerge aujourd’hui comme une rivière souterraine qui atteindrait le jour après tant d’années de travail invisible.
Lichen n° 28, 29, 36, 37, 43, 44.

Thomas Lacomme
Né en 1991, agrégé d'histoire, cet ancien élève de l’École Normale Supérieure de Lyon est actuellement en thèse à l’École Pratique des Hautes Études.
Lichen n° 13, 26.

Fabrice Lacroix
Vivant en Gascogne, il participe à des salons du livre et propose des animations sur la poésie en milieu scolaire. Il publie depuis plus de trente ans des recueils de poésie. Son inspiration est puisée dans l'image idéalisée de la femme et dans la nature, deux sources qu’il aime intimement mêler. Ses auteurs de prédilection : Baudelaire, Char, Gustave Roud, Rilke, Appolinaire, Jouve, Amandine Marembert, et bien d'autres encore.
Lichen n° 7, 8, 9, 10, 11, 12, 19, 24, 27, 28, 30, 39, 40, 48, 51, 52.

Marion Lafage
Née en 1972, elle a suivi des études de philosophie. Elle vit dans les Hautes Alpes où elle a découvert la poésie contemporaine par les éditions Gros Textes. Elle passe le DU d’animateur d’ateliers d’écriture à la faculté d’Aix-Marseille en 2017. Ses premiers poèmes sont publiés dans les revues Comme en Poésie Décharge, Cairn, en recueil « l’Aude et ses poètes » en 2017. Elle a contribué à la troisième série collective des « 36 choses à faire avant de mourir » parue en juin 2017 au Pré # Carré éditeur. En 2017, une nouvelle ayant obtenu le 2e prix du concours dans un recueil collectif : le Prix Lélia 2017.
Lichen n° 23, 28, 48, 49, 52.

Lucile Lagadec
Née le 02/01/1987 dins ch'nord, 30 ans, 1 m 59, 61 kg, 2 fils, 20 élèves, 43 carnets gribouillés, 24 km pédalés par semaine, 10 orteils. Signe particulier : très mal à l'aise avec les chiffres. Un blog : beuzegudr1.wordpress.com
Lichen n° 12, 13, 28, 29, 33, 42.

Loïc Laigle
Né il y a quelque dix mille jours à Cahors, c'est un passionné de mots, de musiques, de gourmandises et de choses simples pouvant paraître — à tort — parfois futiles. Très peu présent sur la toile — « par peur, sûrement, d'y être attrapé et de ne plus pouvoir en sortir » —, il écrit depuis son plus jeune âge, griffonneur de carnets, promeneur de plume, mais sans lecteur encore, par pudeur, sans doute. Il s'est permis cependant de nous faire parvenir quelques textes « sans prétention, ni ambition », écrit-il, et nous pensons qu'il a eu raison de le faire.
Lichen n° 28.

Géry Lamarre
Né en 1962 à St-Omer, il vit aujourd’hui près de Lille. Diplômé en Histoire de l’Art et en Arts plastiques, il peint depuis 1992 (gerylamarre.com) et a participé à de nombreuses expositions aussi bien en France qu’à l’étranger. Depuis quatre ans, ses recherches plastiques l’ont amené à « entrer en poésie », comme une évolution naturelle. Il a contribué à plusieurs revues : Neige (n° 2) et prochainement FPM (n° 8, janvier 2017). 
Lichen n° 6, 8, 12, 13, 16, 17, 18, 28.

Cédric Landri
Vivant en Normandie, il expérimente différents genres poétiques : fables, haïkus, tankas, pantouns, poésie libre… Certains de ses textes ont paru dans des anthologies et des revues (notamment Les tas de motsTraction-BrabantPaysages ÉcritsPloc¡ la revue du haïkula Revue du Tanka francophonePantounsCe Qui Reste…). Publications : La Décision du Renard, fables (Clapàs, 2013) ; Les échanges de libellules, poèmes (La Porte, 2014) ; L’envolée des libellules, poèmes (La Porte, 2014). Ces extraits proviennent d’une suite de vingt pantouns qui a valu à Cédric Landri d’obtenir le prix de l’originalité au Concours international du Pantoun francophone en 2015 (http://pantun-sayang-afp.fr/wp-content/uploads/2015/09/Pantouns-15-Septembre-2015.pdf).
Lichen n° 8, 9, 10, 11, 14, 16, 23, 27, 28, 36, 39, 49.

Marie-Do Laporte
Née au mois de mai, en 1978, musicienne, marcheuse dès que possible, elle écrit et lit depuis le plus jeune âge ; actuellement heureuse professeure de Lettres près de Metz, elle a imaginé envoyer, seulement cette année, des textes à des revues, telles que (outre LichenTraction Brabant et Nouveaux Délits. 
> Lichen n° 52. 

Christine Larroque
Après avoir été travailleur social, elle est enseignante, a 55 ans et vit à Toulouse. Ses activités militantes la conduisent à participer à des performances avec des artistes pour que l'art fasse effraction dans l'espace public et y fasse entendre des voix trop souvent inaudibles.
> Lichen n° 42, 43, 44, 45.

Robert Latxague 
Né à Bayonne une année olympique, il est gascon et journaliste ; ses passions : jazz, rugby, aficion, océan, vins, tours du monde, écritures ; trois ouvrages parus : Le jazz et la photographie (Comp’Act, 1995), Le Meccano des lettres pas mécaniques (Thélès, 2014)et le recueil de poèmes Tourments d’Amour (France Libris, 2018).
Lichen n° 2, 5, 10, 13, 14, 15, 16, 17, 19, 20, 23, 28, 30, 32, 36, 37, 39, 40, 51, 52.

Viktoria Laurent-Skrabalova 
Cette auteure franco-slovaque vit en France depuis treize ans.Elle a été primée dans de nombreux concours littéraires slovaques et tchèques pour sa poésie et sa prose. Ses livres sont publiés tant en Slovaquie qu'en France et elle participe à plusieurs revueslittéraires françaises (FlorilègeCe qui restePoésie Première...). Son site d'auteure slovaque comporte un onglet rédigé en français : http://www.viktoria-lask.net/artiste.
Lichen n° 34, 35, 42.

Rodrigue Lavallé
Né en 1972, il vit à Lyon. (Re)venu à l’écriture sur le tard, il publie des textes poétiques depuis 2012 dans une trentaine de revues numériques ou « papiers » telles que N47DéchargeRemue.netPaysages ÉcritsTerre à Ciel,  Nouveaux DélitsTraction-BrabantFPM… Deux livres parus : Hors soi, penché (Éclats d’Encre, 2014) et Quelqu’un peut-être (Créatures, 2015). Ouvrages collectifs : Dehors, recueil sans abri (Janus, 2016), Little Big Book, le monde des villes, Lyon – avec André Jolivet (éditions Voltije).
Lichen n° 6.

Luc Lavoie
Né en 1964, il vit près du Lac Saint-Jean au Québec. Collaborateur au magazine littéraire Le Chat qui Louche, il travaille présentement à un recueil de textes et à la réalisation d’un projet de grande envergure en littérature Steampunk. Auteur autodidacte, il écrit pour le plaisir depuis vingt ans, privilégiant la prose, la poésie, la nouvelle fantastique, d’anticipation ou de rétro-fiction. Il aime voyager à travers l’espace des mots et traverser avec eux le temps. Liens : https://maykan.wordpress.com/category/luc-lavoie/ ; https://maykan2.wordpress.com/category/luc-lavoie/ ; https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/post-mortem.
Lichen n° 28, 29, 38.

Hubert Le Boisselier
Né à Rouen en 1968, il vit et enseigne près de Lille depuis 1993. Passionné de littérature et de cinéma, il admire particulièrement les Sonnets de Shakespeare, la poésie d'Aragon, d'Aimé Césaire et de Dylan Thomas ; le cinéma d'Alfred Hitchcock le fascine et celui de Pedro Almodovar le touche beaucoup. Plusieurs de ses textes ont été publiés dans les revues La volée, Filigrane, Infusion, Le Capital des mots.
Lichen n° 9, 10, 14, 15, 16, 17, 18.

Maëlan Le Bourdonnec 
Né en 1993 à Saintes, il a publié dans quelques revues comme Poésie/premièreLe Capital des motsLe Cafard hérétiquePergola, ainsi que dans l'anthologie de Flammes Vives (vol. 3), et a obtenu le prix Printemps des poètes 2018 des éditions Robin, catégorie jeune espoir.
> Lichen n° 38, 39.

Armelle Le Golvan 
Elle vit à Gien (Loiret) où elle est auteure et interprète pour le groupe de rock PAPALAF. Graphiste (médaille d'argent à l'Académie de Lutèce, 1991), elle collabore à des revues littéraires comme L’Ampoule, EthervalCaractèreCabaretOrnataRevue méningeLitt’Orale et Dissonances
Lichen n° 15, 41.

[Nicolas] Le Golvan  
 à Gien en 1971, il y enseigne le français. Ses travaux d'écriture touchent de nombreux domaines littéraires : il a publié trois romans, deux recueils de nouvelles, une pièce de théâtre, un recueil de poésie). Il participe également à plusieurs revues de création littéraire, dont DéchargeDissonancesSqueezeInédit nouveauLe cahier du Baratin, L’Ampoule, La Revue des ressources, Moebius, Incandescentes... Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Le_Golvan
Lichen n° 7, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 24, 25, 28, 29.

Jacqueline L'heveder
Née en 1951, elle vit à Aix en Provence. Ses premiers écrits datent de ses onze ans et elle n'a jamais cessé, en parallèle d'une activité de professeur de Lettres et d'une vie bien remplie. La poésie comme souffle, langage, exutoire, afin de capter le vivant si fugace, si riche et le goûter infiniment. Publications dans la revue Filigranes, dans Poezibao ; collaboration avec Patrick Guaffi, plasticien, pour Fragments autour d'un portrait.
> Lichen n° 21, 24, 26.

Barbara Le Moëne
Elle a publié trois recueils de poèmes et des textes dans des revues papier ou en ligne (Traction-Brabant,Contre-AlléeÉcrit(s) du NordVersoCabaretTerre-à-cielBacchanales). Elle peint aussi. Son site : http://barbara-le-moene.wixsite.com/artiste/poesie-1.
> Lichen n° 39, 40, 41, 42, 45, 46.

Le Shung'
Vincent Duhamel dit Le Shung' — ou plutôt ou peut-être Le Shung' dit Vincent Duhamel : ce jeune homme bien, ou presque, sous tout rapport en crise d'adolescence depuis vingt-cinq ans est un ardent défenseur de la poésie rock'n roll. Sa mission sur terre, écrit-il, « consiste à trouver le chemin le plus court et systématique qui va du ventre au ventre pour que vivent les papillons et les confettis. La plupart du temps cela fait PLOUF ou FLOP mais parfois, il ne sait toujours pas comment pourquoi mais il va finir par trouver, ça fait BAM ! Voire, de façon tout à fait exceptionnelle, BIMBAMBOUM ! Et ça c'est bon comme une sonate de Bach sous les étoiles ardéchoises ou un plat de coquillettes grillées au beurre. »
Lichen n° 28.

Guy Lebressan
Auteur-compositeur de chansons restées sous le boisseau, ce senior avancé a remis provisoirement la guitare à son clou et tente de s'exprimer maintenant avec de courts poèmes.
Lichen n° 16, 18, 19, 20.

Sarah Lecina
Née en 2001 à Aix-en-Provence, elle est étudiante en arts plastiques. Elle écrit depuis toujours et pratique le collage et le dessin dans des carnets poétiques. Un de ses poèmes a paru dans le soliflore de la revue Nouveaux délits ; d'autres poèmes sont à paraître dans la revue Comme en poésie
> Lichen n° 50, 51, 52. 

Alain Lecomte
Cet ancien universitaire, poète et voyageur, partage sa vie entre Grenoble et un petit village de la Drôme provençale.
Lichen n° 33, 34, 35, 36HSC.

Sonia Leijtz 
Née en 1988, à Friedberg (Allemagne), elle a beaucoup voyagé. Après des études de physique, elle a été mécanicienne en Égypte pendant deux ans, dessinatrice industrielle en Allemagne, chômeuse, modèle pour les étudiants des Beaux-Arts. Aujourd'hui, elle vit en Belgique et vient de commencer à écrire.
Lichen n° 33.

Ghyslaine Leloup
Née le 1er février 1956, elle travaille depuis 1984 dans le milieu artistique, notamment dans les domaines de la musique et des arts visuels (IRCAM/Pierre Boulez ; La Fenêtre, collectif d’auteurs-photographes ; Sunshine/Stéphane Tchalgadjieff, producteur de cinéma — India Song de Duras, Out 1 de Rivette, Le Diable probablement de Bresson...). Elle est publiée en poésie depuis 2000.
Lichen n° 23, 24.

Julia Lepère 
Née en 1987 à Paris, elle écrit de la poésie depuis une bonne dizaine années. Elle est publiée dans plusieurs revues : Remue.netLe Journal des poètes et Le moulin des loups. Elle a fondé, en 2015, avec Fanny Garin la revue numérique de poésie Territoires Sauriens - attention crocos (http://compagnieapproxima.wixsite.com/territoiressauriens). 
Lichen n° 9, 10.

Arzachena Leporatti
C’est un groupe d'étudiantes en Master 1-2 Traduction Littéraire et Édition Critique à l'Université Lumière Lyon II (Marianna Cesano, Lola Dougère et Joséphine De Gabaï) qui a traduit un poème extrait du recueil Anatomia di una convivenza (Internopoesia, 2018) de cet auteur. 
> Lichen n° 49. 

Alix Lerman Enriquez
Née à Paris en 1972, elle s’adonne depuis très longtemps à l’écriture poétique. Elle a publié une douzaine de recueils de poésie, dont Estuaire de l’espoir (Flammes Vives, 2018), La morsure du jour sur la mer (Les poètes français, 2018), Bribes du jour, éclats de nuit (Stellamaris,2019). Ses poèmes sont accueillis par une douzaine de revues (papier ou numériques). Voir son blog : Perles de poésie et son site : Aphorismes et petits riens.
Lichen n° 13, 14, 15, 25, 33, 41.

Siméon Lerouge
Il a 24 ans, vit à Brest et se consacre à l'écriture depuis la fin de ses études de Lettres. Son poème « La Rue » est sa première publication et s'inscrit dans un projet de description poétique de la ville. Contact : si.lerouge@laposte.net.
Lichen n° 28, 33, 38, 43.

Lily Lescal 
Née en 1981. Dès qu’elle sut enfin lire et écrire, entre les albums de Gainsbourg, Nina Hagen, Bob Dylan ou Leonard Cohen qui se jouaient à la maison, elle s’enfermait dans sa chambre avec les livres qu’on lui offrait. Elle se passionna très vite pour la littérature affirmant à qui lui demandait ce qu’elle voudrait faire quand elle serait grande : « Moi, je serai écrivain dans les avions ». Actuellement, écrivain occasionnel derrière l’ordi, Lily Lescal, prise d’une irrémissible phobie à l’égard des transports aériens, voyage entre les pages des livres qu’elle lit ou entre les lignes qu’elle écrit.
Lichen n° 6.

Véronique Lévy Scheimann
Après un parcours de près de vingt ans dans les statistiques et les études marketing,  elle s'est mise à explorer la poésie et l'illustration. Après les chiffres, place aux mots et aux images ! Elle a publié : Poésies d'un autre temps (éditions Thierry Sajat, 2016), puis Au-delà de la porte (2017) et Entre les rives (Éditions Abordables, 2018). 
Lichen n° 22, 25, 26, 28, 30, 34, 39, 44HSC.

Gérard Leyzieux
Écrivant principalement de la poésie, il publie ses « mots modelés à l'émotion » autant dans des revues papier — en France et à l’étranger (Canada, Roumanie, Belgique) — que dans des revues électroniques et il contribue régulièrement au Capital des mots. Trois recueils ont paru aux éditions Stellamaris : Et langue disparaît (2018), Gestuaire et Et l’attente attend (2019).
Lichen n° 19, 20, 21, 23, 27, 28, 36, 37, 47, 48, 49.

Sandra Lillo
Née à Nantes il y a 43 ans, elle est autodidacte en matière de poésie. Son premier recueil Un peu de vent, de l'encre a été publié chez MB éditions. Certains de ses poèmes ont été publiés dans les revues La cité des damesLe capital des motsLa cause littéraireRecours au poème et d’autres paraîtront bientôt dans les revues Poésie/première et Nouveaux Délits.
Lichen n° 3, 

Jasmin Limans
Né en 1978 à Perpignan et travaillant dans l'import/export de produits marocains, il vit maintenant entre Blois, Marseille et Casablanca. Il a été publié la première fois sur Sitaudis (dans la rubrique « Apparition » l'été 2017 avec le texte « Autodictée »), puis en octobre de la même année dans les « Soliflores » de la revue Nouveaux Délits de Cathy Garcia.
Lichen n° 24, 25.

Hans Limon
Né en 1985, il est dramaturge et poète, professeur de philosophie et de théâtre. Il est l'auteur de plusieurs pièces, dont Frères inhumains (préfacée par François Koltès), ainsi que d'un recueil de poésie qui sortira en septembre 2017, Et dans l'éclat brisé d'un filant météore. Son style est à la fois violent et lyrique, et ses thématiques s'emparent souvent de l'actualité afin d'y sonder la condition humaine, dans ce qu'elle a de plus sordide et sublime. Il publie dans des revues (notamment Nouveaux Délits). 
Lichen n° 15, 16.

Benedict Liocourt
Né en 1992, il brouillonne depuis 2008 et tombe véritablement dans la poésie quelques années plus tard. Aux dernières nouvelles, il n’aurait pas encore décidé de s’en relever. Toujours en vie.
Lichen n° 14.

Franck Loiseau
Né en 1966 à Angers, il passe son enfance sur les bords de la Loire. Fils d'ouvrier, l'école puis l'université lui permettent de découvrir des mondes inconnus : l'écrit, la langue anglaise, son théâtre, sa poésie. Après un long séjour en Angleterre il devient enseignant d'anglais en France. Il s'autorise enfin à écrire. 
Lichen n° 20, 22.

Joy Loris
Si elle se rêve en sorcière au nez crochu, elle n'est (dit-elle) « qu’une enseignante toulousaine exilée en Picardie » qui écrit « pour regretter la vie telle qu’elle n’est pas ».
> Lichen n° 37, 38, 39, 40.

Élodie Loustau
Les premiers textes de cette musicienne de formation sont publiés dans la revue Verso en 2010. Elle affectionne le travail avec d'autres artistes et crée en ce sens le collectif hapax à Toulouse, avec le compositeur Gaël Tissot. Prochaine publication : S'effacer, aux éditions Encres Vives (août 2017).
Lichen n° 16, 17, 19.

Bernard Loyer 
Né en 1949 aux abords de la forêt de Fontainebleau (qui aura grande influence sur son parcours d'écriture), cet ancien libraire écrit depuis que la main sait porter la plume. Imprégné de sensations musicales, naturalistes et voyageuses, son stylo produira deux romans, quelques textes à tendances poétiques et des contes pour enfants. Un album de poésies et de photos en duo avec la photographe Frédérique Marie Miñana est en cours. Il vit aujourd'hui en Haute Provence et a publié plusieurs recueils, dont Sensations (éditions du Pont Saint-Jean, 2018).
Lichen n° 33.

Jean Lucq
Ce poète lyonnais, dont certains textes ont été publiés dans les revues Capital des Mots, Art'en-Ciel et Le Moulin de Poésie, a un blog :http://lapoesiedejeanluque.vefblog.net/.
Lichen n° 12, 14, 25, 36, 37, 42.

Bruno Lus 
Âgé de 24 ans, il est journaliste indépendant (Le MondeL'ObsViceSlate...) et auteur pour la Revue XXI.
> Lichen n° 35.

Alice Maës
Bruxelloise de 28 ans, elle écrit et décrit depuis que son monde est monde. Son recueil inédit Bise & Bourrasques fait référence aux vents qui nous animent tous, à leur tendresse et leur violence.
> Lichen n° 41, 47.

Patrice Maltaverne
Né en 1971 à Nevers, il vit à Metz. Il a publié depuis 1990 des poèmes dans une trentaine de revues. Il anime le poézine « Traction-brabant » depuis janvier 2004, ainsi que le blog : http://www.traction-brabant.blogspot.fr/. En 2012, il crée deux blogs de chroniques poétiques : http://www.poesiechroniquetamalle.blogspot.fret http://www.cestvousparcequecestbien.blogspot.fret les micro-éditions Le Citron Gare : http://www.lecitrongareeditions.blogspot.fr. Dernières publications : Débile aux trois quarts (Gros Textes, 2017), Le sucre du sacre (Henry, 2017), Selfies du diable (Vincent Rougier, 2019), Des ailes (Z4, 2019) et La voiture accidentée du futur (Urtica, 2020)
> Lichen n° 32, 33, 34, 52.

Victor Malzac
Élève de l’École Normale Supérieure, il a 21 ans et fait tout pour rendre sa poésie vivante. Depuis peu il envoie ses textes à quelques revues qui les apprécient, notamment SoufflesArpaet Recours au poème. Il a été finaliste du Grand prix de Poésie Joseph Delteil en 2018, et mention spéciale université du Prix Matiah Eckhard 2018.
> Lichen n° 37, 38, 39.

Canio Mancuso
Né à Melfi (Italie) en 1971, il collabore au magazine littéraire Fermenti. En 2016, il a publié son premier recueil de poèmes — dont est tiré le poème ci-dessus — : Fiammiferi (Allumettes) chez Besa Éditions, ainsi qu'une anthologie des poètes de la Daunia, en complicité avec le poète italien Raffaele Niro (chez le même éditeur). En 2018, son nouveau sylloge sera publié chez l’éditeur Giuliano Ladolfi. Les poèmes publiés dans Lichen ont été traduits de l'italien en français par Solène Chrétien, Stella Di Fronzo, Mattéo Renard et Marie-Laure Weber (de l'Université de Lyon) et seront présents dans un recueil qui sera prochainement publié par l'éditeur lyonnais Hippocampe (Gwilherm Perthuis). 
Lichen n° 24, 25, 26, 27.

Victoire Mandonnaud
Elle est née en 1998.
> Lichen n° 26, 29, 30.

Nicolas Mangialomini
Né en 1977 à Lyon, il a travaillé dans l'industrie pharmaceutique, puis a longtemps exercé le métier de chauffeur de taxi dans la capitale des Gaules. Aujourd'hui hypnothérapeute, il finalise l'écriture de son premier roman. Amoureux de cosmologie et d'astrophysique et également guitariste/auteur dans un groupe de rock, il tente, dans ses écrits, de concilier l'art de la science avec le plaisir des mots. Un de ses poèmes a été publié dans les "Soliflores" de la revue en ligne Nouveaux Délits.
Lichen n° 9.

Dominique Mans
Après avoir animé la première scène slam de Dijon au café Le Deep Inside au début des années 2000 et organisé de nombreuses rencontres avec des poètes dans le cadre de son activité professionnelle, cet activiste quinquagénaire de la poésie anime depuis trois ans, avec la poète Marie Rousset, un café-poésie mensuel au bar Les Régates à Clermont-Ferrand. Lichenest la première revue à laquelle il envoie des textes.
Lichen n° 36, 37, 38, 43, 44HSC.

Marceline-Julienne
Son Odyssée des Conques (Édilivre, 2016) est une farce poétique traitant de l’amertume, de frustrations et d’immanence, du temps, du doute et… de l’amour. Lis des crapauds est un recueil de huit triolets écrit en hommage à l'œuvre peinte de Marie Laurencin. Son site : https://marceline-julienne.blogspot.fr.
Lichen n° 7, 8, 15, 22, 42, 43.

Margueritte C.
Basée en Isère, elle se définit comme une activiste de la poésie en la diffusant sur des sites numériques, dans des revues papier, en proposant des rencontres poétiques mais aussi en la pratiquant par la mise en voix de ses sentiments et/ou situations douloureuses ainsi que par ses questionnements sur l’acte d’écrire.
Lichen n° 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41.

Maribel
Née il y a 42 ans, elle vit au nord de la Seine-et-Marne. Tombée jeune dans la poésie, elle ne s’en est jamais relevée. Elleessaie d’écrire depuis toujours, mais y réussit difficilement. Depuis peu, encouragée par des personnes qui comptent et ayant un peu mieux identifié qui elle est, elle a décidé de montrer ses textes et de ne plus les garder pour elle. 
> Lichen n° HSC.

Laurence Marino 
Quadra bordelaise hyperactive, elle partage ses journées entre un emploi dans le secteur du recrutement, une famille, un chat (le plus beau du monde), des amies, des textes à écrire. Un de ses romans, Neuf mois ou presque, a été publié en 2018 par Yakabooks. Ce qui la passionne : partager ses mots, toucher les cœurs et les âmes. La poésie répond à cela...
> Lichen n° 37.

Arnaud Martin 
C'est un homme de 45 ans, éducateur auprès d'adultes handicapés mentaux légers depuis une quinzaine d'années, peintre et poète autodidacte depuis à peu près la même période. Venu à l'art par nécessité, pour faire jaillir un trop plein de mélancolie, c'est un errant invétéré que ce soit en milieu urbain ou en forêt (de jour comme de nuit) ; il aime la dérive, cette sensation étrange et poétique d'être au seuil de se perdre pour au final mieux se retrouver.
Lichen n° 19. 

Frédéric Martin 
Né en 1974, il exerce un métier qu'il préfère taire mais où l'on passe la plupart du temps en vacances, paraît-il. Il a découvert l'écriture poétique un peu par hasard il y a 5 ans, et la pratique avec assiduité depuis un an. Il n'a publié qu'un poème à ce jour, dans la belle revue Noto. Par ailleurs, il est passionné de photographie (cf. www.fredmartinphoto.fr).
Lichen n° 9, 13, 18, 33.

Samuel Martin-Boche 
Né en 1977, il vit actuellement à Nevers, où il travaille en tant qu'enseignant. Depuis 2017, il a proposé quelques textes dans des revues papier ou en ligne (ArpaRecours au poème, Lichen…). Un premier recueil intitulé Rue du sombre est en cours de lecture, ainsi qu'un second, chez un autre éditeur, inspiré d'un séjour linguistique d’un an en Irlande du Nord (La Ballade de Ridgeway Street).
> Lichen n° 26, 29, 30, 35, 39, 40, 41, 47.

Hiram Martinez
Né en 1985, ce citoyen du monde poursuit présentement, à travers l’écriture de son premier recueil Magma, un travail qui se veut singulier : frayer, à partir de l’héritage lyrique, la possibilité d’une nouvelle voie/voix militante : le « lyrritantisme ».
> Lichen n° 41, 42, 43.

Stéphane Marty
Né en 1961, il n'avait jusqu'ici rien publié, bien qu'il écrive depuis l'âge de douze ans. Ses écrits, remisés dans cartables et mallettes, le suivent partout au hasard de ses pérégrinations dans l’existence. Il a exercé divers métiers, peu qualifiés, pendant une dizaine d'années, puis intégré la RATP de papa, où il est resté près de vingt-huit ans. Rien d’extraordinaire dans sa vie, dit-il : « Une existence de travail, de l'amour, qui ne dure pas toujours, des enfants et des petits-enfants. Mais tout de même, des moments lumineux. Les livres sont de ces moments-là. Entre André Dhôtel et Constantin Cavafy, ils sont quelques petits cailloux blancs qui me permettent de continuer le chemin. » Le sort l'a installé à Béziers, après avoir longtemps vécu en Seine-et-Marne.
Lichen n° 28, 36, 37, 38, 47.

Fabrice Marzuolo
Poète et auteur de nouvelles, il a animé la revue L’Autobus : http://autobus.centerblog.net/
Lichen n° 1, 3, 4, 30, 31, 32, 34, 40, 43, 48. 

Frédéric Massardier 
Né dans la Loire en 1983,il écrit depuis maintenant vingt ans, griffonnant poèmes et haïkus et ce n'est que dernièrement qu'il s'est avisé de les rassembler, de les trier, de les amender et d'essayer de leur donner une diffusion excédant le cercle des quelques lecteurs et lectrices auxquels il les envoie de temps en temps. Certains de ses textes ont paru dans les revues À l'indexArpaFriches et Poésie/Première, ainsi que sur le site des Amis du Monument aux Morts pacifiste de Gentioux (http://www.amis-monuments-gentioux-la-courtine.fr)
> Lichen n° 41, 42, 43, 47, 48, 49, 50.

Luc Mathon
Né en 1969 à Saint-Cloud (92), il est comptable. Particulèrement attiré par la psychologie (Boris Cyrulnik, Freud), il travaille à Aix-en-Provence et vit à Éguilles (Bouches-du-Rhône).
> Lichen n° 51. 

Méchak  Eliezer  Mbani  
Ce poète  francophone est  originaire de  la  République du  Congo. Auteur  d’un recueil  de  poèmes, Cahier  du  Moi (Édilivre), il  a  reçu des  mentions  spéciales au  concours  de poésie  Matiah  Eckhard, en  2017 et 2018.
> Lichen n° 41, 42.

Sarah McKenna
Actuellement en master de Lettres modernes à l'université de la Sorbonne-nouvelle, elle est née à Paris, mais elle a aussi vécu quelques années en Irlande.
Lichen n° 28, 29.

Cédric Merland
Né en 1973, il habite à Chartres et travaille en région parisienne. Il est l'auteur de poèmes (revues Dissonances17 secondesL'Ampoule ; il a participé à l’anthologie Rouges, de la Maison de la poésie de la Drôme), de photographies (publication à paraître en février 2017) et de nouvelles (Projet Borges, dirigé par Jean-Philippe Toussaint). Il fait également partie d'un collectif d'auteurs et d’artistes plasticiens réunis autour d'un dialogue poésie-estampe.
Lichen n° 9, 11, 13, 14, 16.

Mermed
Tous les vers — enfin, beaucoup — l'accompagnent, lui qui lit Anna Akhmatova en anglais : Complete Poetry (Zephyr Press, traduction : Judith Hemschemeyer) et en français : Requiem… (Gallimard, trad. : Jean-Louis Backès). 
Lichen n° 25.

Rudy Meskine
Né en 1996, ilvit à La Pommeraye (Belgique). Sa sensibilité à fleur de peau et son amour profond de la poésie l’ont conduit à l’écriture, laquelle est nourrie et éclairée par son autisme, dont il a fait une force par sa seule volonté. Son regard sur le monde s’exprime avec distance et humour, dans une phrase de sa page facebook: « Je ne suis pas méchant, je suis autiste ; et moi aussi je vous trouve bizarre ». Il participe régulièrement aux activités du Papotin, journal fondé voici trente ans par Driss El Kesri, ancien éducateur à l'hôpital de jour d’Anthony. On peut lire la plupart de ses textes sur son blog : http://rudy30031996.over-blog.com/
> Lichen n° 46.

Gabriel Meunier
« Certains photographes sont tombés dans le révélateur à la naissance ; d’autres ont reçu un appareil numérique pour la fête des pères. Mais pas d'image sans écrit », écrit-il. Trace, frontière, rêves sont ses sujets de prédilection. 
Lichen n° 43.

Marc Meyer 
Il me précise qu’il a « pu constater que tous avaient leur bio bien comprise, cela m'est une tannée, et je ne saurais qu'en dire, je reste là sans voie. »
Lichen n° 14, 15, 23, 27, 28, 30, 32.

Stève Michelin
Il dit de lui-même que « c'est le manque du pays natal qui [le] forge » : né à Sedan, il a grandi en Mauricie (Québec). Aujourd’hui pianiste compositeur de musique contemporaine, il est aussi poète ; pour lui, le Poète est celui qui sait relier le sujet pensant, aimant, à la Chose questionnée.
Lichen n° 8.

Adeline Miermont-Giustinati
Née en 1979, elle vit entre Bretagne et Normandie. Elle a publié des textes en revues (FPMLes ImpromptusCabaretNuit de boue) et dans des recueils : De Chair et de Chimères (auto-édition), Entre les côtes de Mehen (éd. Sélénites), Incises (CMJN-Éditions) et Sumballein (éd. Tarmac, octobre 2018).
Lichen n° 29, 30, 31, 32.

Hélène Miguet 
Elle vit actuellement à Lyon, à la confluence du Rhône et de la Saône. Ces fleuves charrient des voix qui viennent frapper aux lèvres closes. Elle s’en inspire et invoque la poésie pour faire taire le silence. Enseignant le français et la littérature, elle essaie de faire vivre la poésie à l’école coûte que coûte ! Certains de ses poèmes sont publiés dans les revues Encres vives, Décharge et FPM.
Lichen n° 16.

Benjamin Milazzo
Né en 1982​, il dirige le pôle animation, culture et communication d'une ville de Moselle, à proximité des frontières avec la Belgique, le Luxembourg et l'Allemagne. Il s'attache à créer des ponts entre différentes disciplines artistiques, en fervent entremetteur culturel. Il travaille actuellement sur un recueil de sonnets qui interroge, au-delà de tout académisme, la créativité et la libre résonance contemporaine de la poésie.
Lichen n° 31, 32.

Philippe Minne
Selon ses propres termes, sa vie n'est « pas intéressante », il préfère parler de son travail : « ma poésie est orpheline de la prime folie. Elle cherche à palier le manque consciencieux de la réalité. La nuit, me gratte le crâne de l'intérieur. », nous écrit-il.  
Lichen n° 18, 28, 30.

Ana Minski
Se promènant entre le Val-de-Marne et les Pyrénées, tour à tour documentaliste, archéologue, femme de ménage, chômeuse..., elle a publié quelques poèmes et nouvelles (Le Capital des motsLes CorrosifsCréaturesLes tas de motsLes Artistes Fous AssociésLa gazette de la lucarne) et elle peint depuis 2011 : http://mitaghoulier.blogspot.fr/.
Lichen n° 5, 6, 7, 8, 12, 14, 16, 17, 23, 26. 

MMG 
Écrivain en sciences et en poésie, elle se passionne pour tout ce qui est beau, incompris, et complexe.
Lichen n° 45, 46, 47.

Fabienne Moineaud
Née en 1969 en Île-de-France, elle est employée d’une grande société sur Paris. La poésie est depuis dix ans, son souffle, sa respiration, son espace, son enjeu de vie, à mots couverts, elle couve et infuse… le temps du partage est venu sans doute… dans l’attente de la réalisation de projets de publication en cours…
> Lichen n° 50. 

Valéry Molet
Haut fonctionnaire (après l’ENA et un DEA d'histoire), il a été successivement magistrat financier, directeur général de l'Université Paris 8, délégué général au Grand Lyon et il est actuellement directeur général du département 93. Plus intimement, il lit et écrit depuis très longtemps essentiellement (poésie, philosophie et littérature) et il vient de se décider à envoyer ses textes... sur le tard. Il a aussi écrit quelques romans dont l’un est en cours de publication. 
Lichen n° 15, 16.

Gaëlle Moneuze 
Vivant à Paris et à ses heures perdues (il n’y en a malheureusement pas beaucoup), elle écrit. Lauréate d’un concours de nouvelles, elle a vu un de ses textes publié en 2014 dans le recueil collectif Passage à l’Acte (éditions la Passe du Vent). Elle collabore aux revues Scribulations et Rue Saint Ambroise et travaille actuellement une collection de récits qui explorent les aléas de l’identité et les liens filiaux dans un monde brutal.
Lichen n° 19, 20, 21, 22, 50.

Xavier Monloubou 
Né  en 1968, il connaît une enfance d'itinérance à suivre ses parents qui travaillent successivement au Bénin, en Argentine, au Brésil, au Vénézuela... La verve veine du voyage a activé son besoin existentiel d'écrire et photographier. Installé à Paris depuis 1991 — initialement pour suivre un cours de théâtre — il exerce le métier d'éducateur et formateur en travail social.
> Lichen n° 31, 32, 34, 35, 36, 37, 38, 49, 50.

Marcel Moratal
Il est né en 1954 à Fez au Maroc. Ancien ouvrier du bâtiment, il quitte  les chantiers pour l'écriture. Il monte à Paris, fait une école de cinéma et commence à écrire pour le théâtre. Ses pièces sont publiées chez L'Harmattan, Alna éditeur et aux Cahiers de L'Égaré ainsi qu'en ligne chez PEF éditions. Aujourd'hui, son écriture s'oriente vers la poésie. Quelques-uns de ses poèmes ont été publiés dans les revues La main Millénaire et Infusion. Il a fondé et dirige « Le Canard en Bois », un petit théâtre rural dans le Sud de la Drôme.
Lichen n° 12.

Denis Moreau
Né en 1977, il est chercheur en littérature comparée et il partage son temps entre l’écriture de nouvelles, de poèmes et d’articles relatifs aux littératures de l’imaginaire.
Lichen n° 30, 31.

Pierre Morens 
Il écrit des poèmes et des articles (il importe de faire entendre la voix des autres). Il contribue à la revue culturelle Infusion.
Lichen n° 4, 7, 10, 15, 16, 35.

Alain Morinais
Né en 1946, il est sociétaire des Poètes français et membre actif de l'association "Le Capital des Mots". Il a publié six recueils de poèmes, dont Résonances suivi de Vu d'ici cela ne s'entend pas (AMs éditions, février 2017), ainsi que deux romans et ses Lambeaux de mémoire. 
Lichen n° 16, 17, 18, 22.

Michel-Ange Moukaga
Né en 1984 à Paris, cet auteur-compositeur vit un temps en Vendée où il développera sa sensibilité artistique. Membre du comité de lecture Short-Édition, il écrit en tous genres de poésie (prose, libre, fixe, fable, slam, haïku, tanka). Membre de la Société des Poètes Français, il participe à des lectures publiques et a été publié récemment dans l'anthologie Flammes Vives 2017, la revue Florilège... Les textes ci-dessus sont inédits et proviennent de son premier recueil de poésie actuellement en cours : Noble tu es, Noble tu seras – Part.1 Autoportrait (2000-2017). Ses influences : africaine, indienne, japonaise, Baudelaire, Chopin, Ackermann, Mandela, Lucie M'ba. Son blog : http://short-edition.com/auteur/yitou.
Lichen n° 16, 23.

Stève Wilifrid Mounguengui
Né en 1976, dans le Sud du Gabon, il vit depuis 2001 en France, où, diplômé de Philosophie et de Sciences de l'Éducation, il travaille pour la Ville de Saint-Denis, comme coordonnateur d'un dispositif accueillant des collégiens temporairement exclus. 
Lichen n° 18, 19, 20, 21, 22, 24.

Hafez Mousavi
Né le 6 mars 1955 à Roudbar, ce poète est membre de la société des écrivains iraniens. Il a été le rédacteur en chef de la revue littéraire Kâr-Nâmeh. Avec Chams Langaroudi et Chahab Mogharabin, il avait fondé la maison d’édition « Ahangi Digar » qui a apporté, pendant ses dix années d’existence et jusqu’à l’interdiction de ses activités, sa contribution à la littérature et, notamment, à la poésie. Il a été traduit de l'arabe persan par Babak Sadeq Khanjani.
Lichen n° 33.

Claire Musiol 
Elle a publié un roman et un recueil de nouvelles. On la trouve également en ouvrages collectifs (Jacques Flament éd.), ainsi qu'en revues littéraires : Souffles, La Piscine, l'Ampoule, Incandescentes, Méninge, etc. Parce que les mots se dégustent mieux en partage, elle fait partie de l'équipe de la revue Souffles, anime des ateliers d'écriture, des soirées littéraires, monte le Festival « Écrire en mouvement » (Montpellier) et raconte des histoires sur le net: www.clairemusiol.com. Parfois, elle propose des performances, comme à l'Institut du Monde arabe à Paris en novembre 2017. 
> Lichen n° 26.

Maëlle Nagot 
Étudiante en littérature anglaise, elle est passionnée de langues en général, ou plus exactement de mots. Jusqu'à l'adolescence, elle voulait devenir écrivain mais n'avait jamais écrit que de la fiction en prose ; ses premiers poèmes ont vu le jour l'été dernier.
> Lichen n° 51. 

Jean Nascien
C'est sous ce pseudonyme qu'Anthony do Nascimento (qui habite au Japon et écrit depuis peu des poèmes) publiait ses textes sur le site short edition. L'un de ses poèmes, « La Ligne électrique »a été couronné par le jury au Grand prix d'automne 2018.
Lichen n° 36, 47.

Adrien Nasone 
Ilse présente ainsi :« L'écriture je la vis plus que je ne l'écris. / Au dehors comme au dedans, je la chuchote parce qu'elle est comme un secret. / Mais aussi je la dis : et aussi je la crie. / Petit Poucet, je sème ici et là les traces de mon passage. / Depuis peu, j'ose m'incarner / et me laisser lire. » 
Lichen n° 36, 37, 38.

Natacha Est Gauchère 
Libraire dans l'Est de la France (quelque part tout près de la Suisse), elle est aussi artiste et ne sait pas parler d'elle, alors, son meilleur ami, Joseph Vernot (auteur-illustrateur), écrit d'elle : « Le temps qu’il faut pour respirer, les mots de Natacha frissonnent, murmurent et s’abandonnent au bleu comme une aile d’oiseau. Fugaces invocations de chitine, d’écorce et de peau qui concentrent le temps autant qu'elles le dilatent. »
Lichen n° 30, 42.

Marie Natanson Simpels
Née en 1968 à Toulouse, enfance passée près du Capitole, scolarité distraite : aime déjà les voyages et déambuler sur le fil des mots. S'échappe à 17 ans pour parcourir l'Europe où elle travaille comme correspondante et journaliste, écrit de nombreux articles dans des revues culturelles. Lit assidûment Milan Kundera, Pascal Quignard et tous les poètes... Retour en France. Études de psychologie. Vit désormais en beau Périgord. 
Lichen n° 5, 6, 7, 8, 9, 11, 12, 13, 24, 25, 26, 27, 29, 31, 34, 35, 36, 39, 48, 49, 50

Laity Ndiaye
Auteur de Textes vespéraux et de L’Apocalypse, aux éditions alternatives Édilivre, et de Journal d'un schizo(L'Harmattan-Sénégal), il est actif notamment dans les revues littéraires ou culturelles telles que  17 secondes Incertains regards, Le Capital Des Mots ou La Cause Littéraire… Contact : Laitynd83@gmail.com.
Lichen n° 28, 36, 37.

Lukaz Nedeleg
Biberonné aux mystères de chez lui, en Bretagne, il bricole avec des mots des réponses aux questions qui n’en ont pas. Du haut de ses 25 ans, outre un spectacle salé (L’autre côté du quai), des racontages contés ici ou là, et un bordel à textes qu’on appelle blog (https://lukaznedeleg.wordpress.com/), il travaille actuellement à son premier recueil de poésie.
Lichen n° 8, 9.

Sylvie Neveu
Elle a dû naître dans un encrier : elle ne voit pas d’autres explications à la plume qui ne se détache jamais du bout des doigts de sa main droite. L’encre et son regard ont la même couleur. Les mots sont ses chandails et ses bols de soupe, ses bulles de savon et ses gouttes de sueur. Elle écrit des textes microscopiques, des nouvelles et des fééries poétiques. C'est elle qui est à l'origine de la rubrique « le Hangar des mots moches » dans Lichen, où, jusqu'au n° 42, elle signait Sylvie Franceus (voir à ce nom).
> Lichen n° 43, 44, 47, 49.

Bronck Nfadann
Né en 1967. Évadé des bancs scolaires, flâneur intempestif. Accessoirement éducateur de rue. Recherche le soleil à l'orée des orages et convoque le vent au creux des anses tièdes. http://wizzz.telerama.fr/BronckNfadann
Lichen n° 3.

Alexandre Nicolas
Né en Bourgogne en 1986, il a très tôt commencé à noircir des carnets sur des coins de table. Avec la littérature, le cinéma est son autre passion, alors il l'a étudié pendant 5 ans et un peu pratiqué. Désormais, il n'est pas rare de le voir flâner et s'égarer dans les rues de Paris où il vit, travaille et multiplie les expérimentations poétiques entre deux voyages. 
Lichen n° 15, 17, 18, 19, 20, 21, 23.

Alain Nouvel
Il a d'abord vécu sa vie d'adulte en voyage, dans les Antilles, en Chine. Puis il est devenu papa avant d'opter pour d'autres formes de voyages. Il a longtemps erré à la recherche de soi-même. Il ne sait toujours pas où il va, mais il y va plus volontiers.
Lichen n° 12, 28, 31, 39.

Brice Noval
Urbain repenti, il vit en ermite dans un village bourguignon, et tient un journal en vers irréguliers. Publications dans les revues Lichen et Realpoetik. Son blog : http://bnoval.hautetfort.com.
Lichen n° 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21.

Jean-Jacques Nuel
Né en 1951 à Lyon, il réside actuellement en Bourgogne, près de Cluny, où il se consacre à l’écriture de textes courts, d’aphorismes, de nouvelles et de récits, après avoir publié deux romans, six recueils de textes courts, trois recueils de poèmes et d'autres écrits, participé à des anthologies et donné des textes à de nombreuses revues — dont L’Infini (Gallimard), L’Atelier du roman (Flammarion), Fluide Glacial, Harfang, Moebius, Europe... La revue Lichen a publié des poèmes de lui, signés du pseudonyme de Brice Noval (voir à ce nom). 
Lichen n° 28, 29, 31, 32, 33, 34, 35, 50, 51, 52.

Frédéric Ohlen
Écrivain, poète, enseignant et éditeur, il est né à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), où il vit. Il est l'auteur de plusieurs romans, essais, recueils poétiques. Ayant eu le bonheur de le rencontrer dans sa ville natale, nous lui avions consacré un bref portrait dans le n° 46 de notre revue (mars 2020).
> Lichen n° HSC.

Charles Orlac
Né en Italie en 1953, il a vécu sa jeunesse dans le sud de la France avant de s'installer à Paris en 1980. Agrégé de musique et diplômé d'une maîtrise d'italien, il partage son temps entre l'enseignement, son activité de musicien et l'écriture. Son recueil de poésie Vie d'origami et autres pliages vient de paraître chez Édilivre.
Lichen n° 8, 10, 13, 14, 20, 21, 27, 28, 31, 34, 49, 50.

Embarek Ouassat
Né en 1955 à M’zinda, petit village du Maroc, ce poète de langue arabe et traducteur (il a, entre autres, traduit en arabe Nadja d’André Breton), a publié plusieurs recueils poétiques. Son dernier recueil – en arabe – Yeux ayant tellement voyagé paraîtra très prochainement.. Il traduit aussi, parfois, de l’arabe vers le français, comme c’est le cas avec les poèmes de Hussein Bin Hamza.
Lichen n° 9, 10, 11, 23, 24, 25, 45, 46.

Félix P.
Né à Marseille en 1988, il a grandi où les rues se jettent dans la mer. Curieux et sensible, il aime se plonger et s'envelopper dans ses souvenirs d'enfance et écrit ainsi de petits poèmes. Il aime beaucoup Francis Jammes et vit désormais à Paris. 
> Lichen n° 38, 39, 41.

Béatrice Pailler
Rémoise, elle a exercé à Reims pendant vingt ans le métier de libraire. Elle se consacre maintenant à l’écriture et uniquement à celle-ci en alternant prose et poésie. En 2015, la société des poètes français récompense du prix « Jean Giono » (prix du manuscrit de prose poétique) son recueil L’heure métisse. Elle a publié trois recueils et participe aux revues Souffles, Traversées, Décharge, Levure littéraire, Le Capital des Mots et Les Amis de L’Ardenne, ARPA, Écrit(s) du Nord et À l’index.
Lichen n° 29, 31, 33, 34, 35, 37, 39, 40, 42, 44, 45HSC.

Jean-Charles Paillet
Il est animé par l’instant présent et les belles valeurs qui élèvent le cœur et l’âme. Sa poésie se retrouve dans ses dessins, ses photographies et ses chansons. Sa rencontre avec Yves Broussard est un tournant dans sa vie de poète.
> Lichen n° 51. 

Damien Paisant
Lancé depuis plusieurs mois dans un travail poétique, il explore un projet d’écriture autour du deuil et des indissociables contraires comme le sont la mort et la vie. Par ailleurs comédien, il vient également de réaliser son 1er court métrage. Enfin, sa passion pour la musique et la pratique du piano viennent aiguiser une sensibilité en voie de maturation. Ces poèmes sont extrait du recueil inédit Absent présent.
Lichen n° 13, 15, 16, 18, 19, 20, 21, 25.

Marcelle Pâques 
Membre de l'Association Royale des Écrivains et Artistes de Wallonie, elle a publié deux recueils de poésies aux éditions Chloé des Lys : Bientôt les jonquilles (2012) et Pourquoi pas ? (2014). Son blog : http://marcellepaques.skynetblogs.be.
Lichen n° 19.

Jean Baptiste Para
Poète et traducteur (de l’italien et du russe). Avec le poète André Velter, il a animé, pendant dix ans, l'émission « Poésie sur parole » sur France-Culture. Il est actuellement rédacteur en chef de la célèbre revue littéraire Europe (créée par Romain Rolland en 1923).
Lichen n° 2.

Anouch Paré
Depuis ses 6 ans, elle a écrit, plus ou moins, mais toujours en douce — parfois compulsivement. Petits cailloux désirant sur une route s'élargissant — brute. Depuis une dizaine d'années, plus précisément pour des voix : en scène (pour laquelle est également metteure en scène et comédienne) et actuellement pour la radio. Écrit en français parce que c'est sa langue natale, ignorant tout de sa langue maternelle — ce qui invite à ronger jusqu'aux racines des mots. Sinon, une enfant déjà grande, un chat toujours roux, des amis et un homme fêté tant bien que mal, dans un monde grand qui rapetisse à mesure qu'il se coupe les ailes et se marie au plomb et au ciment armé.
Lichen n° 14, 15, 16, 18, 20, 21, 22, 24, 25, 28, 30, 39, 40.

Guillemet de Parantez
Correcteur-typographe de profession, le secrétaire de rédaction de la revue Lichen, mais aussi trésorier de mots, balayeur, bref factotum est amateur de ponctuation. « Mécanicien lexical », « bidouilleur sémantique » (selon ses propres termes), il est tombé dans un pot d’Ouli quand il était petit. Visiblement, il ne s’en est pas remis…
Alter ego d’Élisée et « petite main » de la revue, il est bien évidemment présent dans tous les numéros de Lichen depuis l’origine, en particulier dans les pages de l'Atelier du don de mots dont il est le « gardien du temple », le créateur et le scribe.

Blaise Pascal (1623-1662) 
On dit de lui qu'il était mathématicien, physicien, philosophe, théologien, mais on ne dit pas qu'il était poète. Et pourtant... 
> Lichen n° HSC.

Anne Paulet 
D'origine sarde (Barbagia) par sa mère et cévenole par son père, Anne Paulet (alias Scripta 21) est née à Alès-en-Cévennes en 1971. Elle s'intéresse très tôt à la littérature et aux arts. Elle part vivre à Rome à l'âge de 20 ans. De retour en France, elle exerce différents métiers dans les domaines du livre, de la lecture publique et du spectacle vivant notamment. Prolifique en échanges et rencontres ne se réclamant d'aucune école, elle se consacre à présent à l'écriture. Liens : http://scripta21.over-blog.com (littératures) ; http://eritoselen.wordpress.com ; http://scripta21.wixsite.com/matiere (photographies).
Lichen n° 28.

Fabienne Passament
Née en 1973 en Côte d'Ivoire où elle a passé son enfance avant de rentrer en France à l'âge de 18 ans, elle a toujours eu le goût de dessiner et d'écrire, de communiquer jusqu'à en faire son métier. Elle aime les mots pour leurs sonorités et leurs évocations, la poésie pour sa fausse rigueur et la liberté qu'elle offre. Aujourd'hui, elle sort du cadre thérapeutique de son travail pour partager son amour de la langue... Elle a publié  un recueil (Correspondances, TheBookEdition, 2013 ), puis récemment participé à plusieurs revues : La Cause Littéraire, Soleils & cendre, La Poésie sauvage. Elle a également été retenue à quelques concours : Les Passeurs de Livres (2015 & 2016) et le Prix "Coup de Cœur" au Printemps des Poètes 2017 d'Antibes (06). Son blog : 
http://petitatelierdepoesie.wixsite.com/atelier-de-poesie.
Lichen n° 18.

Pierre Penard
Né au Havre voici 65 ans, il vit depuis 20 ans à Lyon, où il travaille dans une société de transport. Il écrit la poésie qui le traverse, avec humilité, car, dit-il, « je ne suis pas un poète : la poésie est un outil puissant qu'on ne peut jamais emprisonner ; [elle]n'appartient à personne [...]. Le poème est un cheval fou qui galope sur l'eau pour signifier les embruns collés à notre peau ». 
Lichen n° 45, 46.

Isabelle Perciaux 
Professeure de lettres modernes en Essonne, elle écrit et lit depuis toujours (et bien avant probablement). L’activité d’écriture prend sa place naturellement, portée par le souci de dire ce qui réclame de l’être, vivifiée par tous les passages — métaphoriques & euphoriques — que les mots permettent à qui les fréquente. La poésie… ? Sûrement un des rares lieux où l’indicible se révèle. Parfois. Pour cela, ne jamais cesser de lire-écrire.
> Lichen n° 35, 36.

Gabriel Perez
Il pratique le théâtre sous plusieurs formes : il est comédien, donne des cours de pratique (lycée) et de théorie (université). Son écriture oscille entre théâtre et poésie. Ce texte est le fruit d’un travail sur les contraintes poétiques avec Julien Marcland (workshop en Grèce, septembre 2016), une tentative de rénovation des formes. 
Lichen n° 9.

Anne Perrin
Née en 1966 à Genève, elle est technicienne de théâtre, assistante de réalisation et réalisatrice de films, ayant obtenu son diplôme de l'École Supérieure des Arts Visuels de Genève en 1991Au théâtre, elle assiste des scénographes et metteurs en scène, Elle travaille en qualité de machiniste à Paris et Genève. Elle a écrit des pièces de théâtre (dont elle signe également la mise en scène) J'embrasse le monde (2012)The Nana (2013) et elle a été publiée en 2013 chez Paulette éditions dans un ouvrage collectif Le dos de la cuiller, avec une nouvelle.
Lichen n° 31, 32.

Frédéric Perrot
Né à Nancy en 1973, il a très longtemps vécu à Metz, quelques années à Marseille et s’est installé à présent à Strasbourg. À ce jour, il a publié une quinzaine de textes dans la revue Traction-Brabant et un recueil auto-édité (Les heures captives, 2012). 
Lichen n° 7, 10, 12, 14, 15, 17, 18, 19, 20, 22, 28, 31, 32, 33, 34, 39, 40, 46HSC.

Joëlle Pétillot
Née le 1er octobre 1956. Graphomane, ayant toujours écrit y compris en travaillant et élevant trois enfants. À présent que le temps n’est plus compté, elle noircit des pages à des heures diurnes, ce qui est d’un reposant... Née au sein d’une famille à forte dominante artistique, donc issue d’un milieu inclassable, et curieux de tous les autres. Venue tardivement, elle appartient à une fratrie dont les aînés auraient pu être ses parents. Ce décalage générationnel a permis une conscience vivace de l’importance de la transmission. Auteur de deux romans (La belle ogresse ; La reine Monstre), d’un recueil de nouvelles (Le hasard des rencontres), parus aux éditions Chemins de tr@verse, et d'un recueil de poèmes : Le Bal des choses immobiles (Alcyone, 2019). Son blog : http://www.joelle-petillot-la-nuit-en-couleurs.com/
Lichen n° 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 17, 18, 22, 24, 26, 28, 30, 34, 38.

Marine Petit
Photographe, ses images accompagnent certains poèmes de son compagnon, Laurent Prouff. Ses photos sont visibles sur son compte instagram @retoursdailleurs.
> Lichen n° 32.

Nicholas Petiot
Originaire de Bourgogne, il travaille au quotidien dans le domaine de la préservation et de l'archivage Cinématographique.
Lichen n° 6.

Amélie Piat
Après avoir longtemps gardé ses textes à l'abri de ses cahiers, nichés entre des lignes bien droites, naviguant parfois jusqu'à un proche bienveillant, elle est aujourd'hui une inconnue qui offre des poèmes, dans le bus, au restaurant, dans des cabines téléphoniques, parfois même là où quelques curieux en déposent pour elle. On les trouve également sur instagram @ladormance.
> Lichen n° 42, 43, 44.

Alexandre Pierrepont
Il se définit comme « anthropologue, activiste, diseur de bonnes aventures » et a signé, avec Cécile Carbonel (voir ce nom) Dans les rues ruineuses de vie, sorte de reportage poétique sur le mouvement des Gilets jaunes.
Lichen n° 34.

Christophe Pineau-Thierry
Né en 1965, il vit actuellement à Avignon, après être resté longtemps à Paris. Il écrit, peint, fait de la photo depuis pas mal de temps... En parallèle de son activité professionnelle de formateur, il a produit plusieurs expositions de peinture et de photo. L'écriture restait pour lui de l'ordre de l'intimité. Sa participation à un atelier d'écriture au début de l'année a été pour lui un élément déclencheur : il a désormais envie de partager ce qu'il écrit...
Lichen n° 44.

Lili Plasticienne 
Professeur d’arts plastiques dans la région toulousaine, elle a publié dans de nombreuses revues d’art ou de poésie (HuitDissonancesRedfoxpress[GB], Paysages écritsCameraPlatform MagazineLes Cahiers d’AdèleAaOoFriture, etc.) et ses œuvres ont été fréquemment exposées (en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne et au Québec). Son site : http://www.wix.com/gliligil/lili-plasticienne.
Lichen n° 5, 6, 7. 

Stéphane Poirier
Artiste pluridisciplinaire, il est écrivain (romans, nouvelles, théâtre, poésie, textes de chansons) et photographe, né en 1966 en Île-de-France. Après des études de lettres modernes et quelques cours de photographie, il choisit d’emprunter la route de l’inconnu, du tâtonnement, en favorisant une vision empirique de la vie qu’il nourrit et transcende à travers ses écrits et ses photographies. Son site : http://www.stephanepoirierofficiel.com/
Lichen n° 15, 16.

Paul Polaire 
« Que dire de soi-même sans tomber dans la complaisance ? », écrit cet ancien cancre (ce dont il se dit « presque fier ») qui a été successivement palefrenier dans les écuries d'Augias, dresseur de poulpes dans un cirque, fille de salle dans une cage aux folles et, présentement, gonfleur en chef dans une usine à gaz — sans omettre une brève période d’intérim au cours de laquelle il fut derviche tourneur fraiseur chez Renault. « Je n'ai pas eu une vie facile », ajoute-t-il humblement.
Lichen n° 9, 10, 11, 16, 17, 18, 19, 20, 24, 31, 32.

Marc Pommier
La poésie, il l'a approchée dès ses 20 ans, grâce à Ferré, Brassens, Brel, Beaucarne, Anne Sylvestre, mais aussi Prévert, Desnos, Cadou, Lorca, Machado, Hikmet, Neruda, Rilke... Il a été publié par les revues Poétic 7Les Amis de ThalieLa Licorne d'Hannibal. Plusieurs recueils parus, chez les Amis de Thalie ou chez Édito lettres (la maison d'édition de Cristine Hudin et du poète chanteur Serge Utge-Royo) — comme son recueil Le crayon rouge... et noir ! (2017).
> Lichen n° 39

Jean-Pierre Pourtier 
Né en 1946 en région parisienne, il est d'abord ouvrier (tout en dévorant des ouvrages de philosophie avant d'aller à l'usine), puis infirmier en psychiatrie à La Chesnaie. Dès la fin des années '60, il dessine et peint, puis se mettra à la sculpture dans les années '70, et enfin à l'écriture dans les années '90. Il vit aujourd'hui au Carla-Bayle (Ariège) où il poursuit son œuvre triple. Dernier ouvrage publié : Les maux pour les "dires" (Le Nantais rouge, 2016).
> Lichen n° 21.

Éric Pouyet
Il vit et travaille dans le Bourbonnais. Son appareil photo est un blocnote avec lequel il tente de retenir quelques étincelles d'éternité qu'il partage sur son journal photographique « La feuille et le caillou » (http://uncaillou.blogspot.fr). Son site : http://www.ericpouyet.com.
Lichen n° 8, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 23, 24, 28, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 47HSC, 48, 49, 50, 51, 52.

Léon Pradeau
Né en 1997 dans les Deux-Sèvres, ce jeune poète est aujourd'hui étudiant à Paris. La capitale est désormais le cœur de sa poésie, tendue par un motif récurrent : le déchirement — qu'il ait lieu dans le temps ou dans l'espace — et un remède à rechercher. 
Lichen n° 18, 22, 23, 24, 31.

Christiane Prévost
Née à Grenoble un 22 juin, elle habite Paris.Juriste, elle détient aussi un diplôme d’ethnologie. Elle est venue à la poésie principalement par l’ethnologie qui lui a ouvert les voies de l'imaginaire, et la psychanalyse. Elle a été publiée dans de nombreuses revues de poésie, tant en France qu'en Belgique ou Suisse, dont CréationMarginalesLe Journal des PoètesÉcriture (Lausanne), Paris LittéraireTraverséesLes Cahiers de la rue VenturaARPAÀ l’Index,  Écrits du Nord  et Cabaret ; ainsi que sur les sites numériques Mondes FrancophonesRecours au PoèmePaysages écritsThe Stockholm Review of LiteratureLe Capital des Mots et le site canadien « wildsoundfestivalreview.com ».
> Lichen n° 42, 43.

Laurent Prouff
Né en 1969, il est psychologue. Breton originaire de Rennes, il vit à Pontivy. Deux recueils de poésie à son actif, un troisième en préparation. La poésie est pour lui une expérience qui rejoint et prolonge celle de la psychanalyse dans la quête d'une vérité intérieure, qui toujours, manque à se dire. C'est un chemin de vie passionnant sur lequel il avance lentement, dit-il. Son blog : https://un-espace-de-poesie.blog4ever.com/
Lichen n° 27, 28, 29, 31, 32, 35, 36, 37, 45, 46, 47HSC.

Hélène Py
Chez cette Pyrénéenne, la peinture et l'écriture ont toujours été, depuis son adolescence, les deux pôles majeurs de sa façon d'exister ; prise entre deux feux, elle a commencé sagement par les arts plastiques en attendant que l'écriture mûrisse. Elle a auto-édité son premier roman en 2011 : Joif ou Avanie à La Havane, puis une nouvelle : « Fleur Espine » (on les trouve en numérique sur Kindle Amazon). La poésie et le journal l’ont cependant accompagnée sa vie durant. Les mots sont les amis de sa palette, aussi.
Lichen n° 16.

Stéphanie Quérité
À propos d'elle-même, elle écrit : "Drômoise, mère de deux enfants tantôt truites tantôt tornades, arpenter les rues et afficher de la poésie sauvage, ça aussi je sais faire, sophrologue, animatrice d'atelier d'écriture, jouisseuse et femme écrivant, ailleurs comme ici : https://laperspectivedelapieuvre.wordpress.com/".
Lichen n° 17.

Yann Quero
Romancier et essayiste passionné par l'Asie et l'environnement, il est également l'auteur de poèmes inspirés des formes orientales : haïku, pantoun, senryu et syair et tanka, qui ont été publiés dans des revues françaises et étrangères, et traduits en anglais, en malais et en roumain. Un numéro spécial de la revue Pantouns(n° 16) a été consacré à son travail en 2016.
> Lichen n° 39.

Emmanuelle Rabu
Son port d’attache et ses marais, à l’estuaire de la Loire, ont nourri son imaginaire. Depuis deux ans, elle se laisse volontiers porter au gré des mots ou rame grâce à ses pinceaux. Les revues littéraires Festival Permanent des Motset Méningediffusent ses vers en ligne et sur papier. Elle vient d’achever un recueil de nouvelles en attente d’un embarquement. Lien : http://www.fepemos.com/emmanuellerabu.
Lichen n° 30, 31, 39, 40, 41.

Claire Raphaël 
Née d’un père arménien et d’une mère française, elle exerce le métier d’ingénieur au sein de la police scientifique, écrit et lit beaucoup. Intéressée par toutes les formes de littérature, elle se consacre régulièrement à la poésie, pour le rythme et la puissance des mots offerts à la beauté d’un monde qu’on craint et qu’on admire à la fois. Elle publie un premier roman, Les militantes, aux éditions du Rouergue Noir au printemps 2020.
Lichen n° 44, 45, 46, 51.

Djurdja Raskovic
Jeune poète francilienne, elle étudie les littératures française et allemande, et puise son inspiration dans la contemplation du monde et de l'art. Elle privilégie les formes courtes pour leur puissance évocatoire.
> Lichen n° 46.

Miguel Angel Real
Né en Espagne, il est professeur, traducteur, poète (mais pas forcément dans cet ordre), et vit à Quimper. Il a publié des poèmes, en espagnol ou en français, dans différentes publications en France, Espagne, Mexique et Vénézuela. Sa traduction du livre d'Angèle Casanova Erratiquesa paru aux éditions Pourquoi viens-tu si tard en octobre 2018. D'autres projets vont bientôt voir le jour. Dans la revue mexicaine La Piraña, il dirige deux sections de traduction : « Le Piranha transocéanique » (https://www.piranhamx.club/index.php/le-piranha-transoceanique) et « Ventana francesa » (https://www.piranhamx.club/index.php/quienes-somos-2/ventana-francesa).
> Lichen n° 35.

Aline Recoura
Éprise de lecture et d'écriture dès l'enfance, elle cultive ces passions tout en travaillant comme professeur des écoles.  Co-créatrice du collectif « Les Déméninges » :  quatre femmes sur scène qui disent leur textes.
> Lichen n° HSC.

Raphaël Reuche
Qu'il s’agisse de contes, d’histoires ou de poésie, c’est un amoureux des mots. Qu'il écrive ou déclame, son quotidien est rythmé de vers vagabonds et de proses fugitives. Il aime les mots et les voyages dans lesquels ils nous emportent.
Lichen n° 13.

Florentine Rey 
Née à Saint-Étienne en 1975, elle se consacre aujourd’hui — après des études de piano, les Beaux-Arts et la création d’une entreprise dans le multimédia — à l’écriture et à la performance. Son travail interroge notamment le corps et le féminin. www.florentine-rey.fr
Lichen n° 7, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 17, 18, 20, 25, 30, 31, 41, 42.

Stéphan Riegel
Vivant à La Roche-sur-Yon, il essaie d'être aux mots le plus exact possible, de les dire, de leur donner voix. Il aime les offrir aussi comme une rencontre de hasard et qui graine librement à celle ou celui qui les a saisis. Certains de ses textes ont été publiés dans les revues Décharge, Contre-allées, Poésie premièreVoix les, vers toi les mots (2014), Dire les, quoi ? (2015), À l'os du passe (2016) et À peaux des intimes (2019) sont des recueils commis en auto-édition.
> Lichen n° 48, 50, 51, 52.

Renaud Rindlisbacher
Né en 1986, il vit à St-Prex (Suisse). Tombé amoureux de la poésie lors de sa dernière année scolaire, via l'analyse d'un poème de Rimbaud, dont il n'est pas sorti indemne. Depuis la lecture (Georges Haldas, Eugène Guillevic, Christian Bobin, Jean-Pierre Lemaire...) et l'écriture de poésie ("une respiration essentielle, une école du regard, de l'écoute, une présence à l'instant") ne cessent de l'accompagner. Il est l'auteur du blog "Le Ptit Poète", un site où une petite note poétique est quotidiennement publiée :  https://leptitpoete.wordpress.com/.
Lichen n° 19, 20, 21, 24.

Laurent Robert
Né en 1969 à Chimay, il vit actuellement près de Mons, en Belgique. Il a publié un essai, Georges Fourest ou le carnaval de la littérature (Éditions Universitaires de Dijon, 2012), et plusieurs recueils de poèmes : Protocole du seul (Éditions Unimuse, 1994), Dix haïkus (Éditions de la Mariette, 2014), Métro Stalingrad (Edilivre, 2015), Guerres (Le Chasseur abstrait, 2017). Un nouveau recueil de poèmes, Gorgonzola, a paru à l'automne 2017 au Chasseur abstrait.
> Lichen n° 21.

Olivier Robert
Né en 1983 à Madagascar, sa mort demeure inconnue. On peut lire ses textes sur son blog : auxpoemesperdus.wordpress.com.
Lichen n° 11, 14, 15.

Stéphanie Rodriguez
Elle a 32 ans, après des études aux Beaux-arts et en psychologie, et vit en Haute-Saône, où elle pratique la photographie, « le nu » et l’écriture. La poésie est rentrée dans sa vie comme une nécessité de survie depuis 2015. Fragmentation d’un déchirementest son premier recueil de poèmes auto-édité et elle travaille à la mise en page de son second. Son blog : https://stephanierodriguez-art-poetique.tumblr.com/
> Lichen n° HSC.

Lucie Roland 
Ellesavoure les mots, mais elle les garde d'habitude dans ses tiroirs. Future éditrice, elle prend souvent soin des textes des autres.
> Lichen n° 37.

Rafael Romero 
Né au Guatemala en 1978, il est à la fois romancier et poète et est notamment connu pour avoir créé l'importante revue en ligne Te prometo anarquía (http://www.teprometoanarquia.com/acerca-de/). Il a publié Distensión del ansia (Alambique, 2011), Génesis y encierro (Cultura, 2011), la trilogie El elegido, Chichicaste, Zánganos (Alas de Barrilete, 2012-2014), Entelequias (E/x, 2015), Nadie advirtió el rencor de las precipitaciones (Círculo Cultural, 2015), ainsi que les plaquettes El convoy en el que habito se desplaza entre tinieblas (Ultramarina, 2013) et Orgánica palabra (Sin Tecomates, 2014). Il vit actuellement en Espagne. 
Lichen n° 5.

Richard Roos-Weil
Médecin hospitalier, il a écrit "Le chant des lices" en référence à la découverte d'une nécropole gauloise dans l'hôpital Avicenne de Bobigny où il exerce, car il avait été troublé par la proximité de services médicaux en activité avec ces tombes funéraires gauloises que les archéologues déterraient. Cette suite appartient à la seconde partie d'un recueil intitulé Le parvis des ombres (dont des extraits ont été publiés en juin 2017 dans la revue ARPA et en intégralité dans la revue Traversées en mars 2017). 
Lichen n° 18, 19, 20, 22, 26, 27, 33, 41, 42.

Ophélie Roque
Ex-étudiante en lettres et histoire de l'art âgée de 27 ans,  elle tente — à l'instar de Victor Hugo et de son Livre des Tables — de redonner voix aux ombres oubliées et aux horizons déversés. 
> Lichen n° 26, 27, 28, 29, 32, 33, 34, 35, 46.

Kate Rose
D'origine américaine, elle est allée enseigner dans une université chinoise après son doctorat en Littérature comparée à l'Université de Montpellier. Écrivant en anglais et en français, elle a publié des poèmes dans plusieurs revues telles que Friches et Arpa. Elle n'écrit pas encore de poèmes en chinois. 
Lichen n° 18, 19, 20, 21.

Pierre Rosin
Peintre à l'huile, en images numériques et en poésie, illustrateur, il lance ses lignes au hasard. Elles s'entremêlent, s'agrippent les unes aux autres et finissent par faire un dessin et du dessin naît une image. Il s'y accroche parfois des mots, des idées, des souvenirs vrais ou faux qui remontent et s'envolent comme un poème qu'on libère. Il expose ses images et poèmes qu'il a regroupés dans deux recueils poésie peinture « jardin doux et amers » et « courbures ». Son site internet : http://www.pierrerosin.fr/.
Lichen n° 4.

Martine Rouhart 
Née à Mons (Belgique), elle a mené une carrière de juriste. Donner de la poésie à la vie, voilà ce qui l’a incitée à prendre la plume. Essentiellement romancière (son sixième roman paraîtra en octobre 2017), elle aime écrire aussi des nouvelles et des poèmes. Des poèmes brefs qui captent l'instant, une émotion, une sensation, une image, un souvenir, les petites et grandes choses ordinaires de la vie. Elle est membre de l'Association des écrivains belges et membre du Conseil d'Administration de l'Association Royale des écrivains et artistes de Wallonie. 
Lichen n° 18, 20, 21, 26.

Frédéric Roussel
Il vit à Bruxelles, où il enseigne le dessin en école d'art. Passionné de littérature, sa formation initiale l'oriente vers une écriture très visuelle. Autant le travail de la typo, que, comme ici, celui de la photographie, participent au déploiement du texte.
Lichen n° 29, 30, 31, 39, 40, 41, 42.

Victor Roussel
Après la publication d'un premier recueil en 2012 (Murmures de l'Hoa Sen, édition Pippa), il s'est éloigné de l'écriture puis en a retrouvé le goût dans la mousse, les champignons et les petits matins. Depuis quelques mois, ses poèmes ont trouvé refuge dans les revues Comme en poésiePoésie Première et L'intranquille. Des poèmes en forme de petits cailloux irréguliers qui se logent sous la langue.
> Lichen n° 41, 42, 43.

Marie Rousset
« Je déroule un fil qui chorégraphie le temps et la matière du jour qui passe. J'interroge la portion muette de la parole. Pour moi l'écriture est un chantier. Celui où je dérape et où quelquefois je me casse la figure. J'écris comme je balbutie devant un puzzle dont je ne connaîtrais jamais le nombre de pièces qu'il contient. C'est dans cet inconnu  que se déplient mes inventions. », écrit-elle pour se présenter. On peut lire aussi à son propos : https://poezibao.typepad.com/poezibao/2013/07/note-de-lecture-marie-rousset-conversation-avec-les-plis-par-anne-malaprad.html.
> Lichen n° HSC.

Raphaël Rouxeville 
Il a étudié et enseigné les lettres modernes. Originaire de Normandie, il vit dans la Nièvre depuis dix ans. Né en 1971, l'écriture poétique lui est tombée dessus tardivement, sans crier gare (ni rien d'autre), à partir de 2015. En 2017, certains de ses poèmes ont été publiés par Terre à ciel et Le Capital des mots. Une publication est attendue dans la revue Décharge. 
Lichen n° 19, 20, 21, 22, 26, 27, 28, 31, 32, 33.

Sofia Rybkina
Elle a 18 ans et habite à Saint-Pétersbourg. Musicienne professionnelle, elle est aussi poète et a publié le recueil Parlant en vers en Russie en 2016.
> Lichen n° 40, 46, 47.

Boris Ryzji
Né en 1974 dans l’Oural, il a vécu à Sverdlovsk, ville qu’il a évoqué dans nombre de ses poèmes, avec ses usines, ses trams, ses jardins publics, ses cinémas de quartier, ses habitants, et tout particulièrement ses adolescents. Ses vers sont imprégnés d’une atmosphère quotidienne infiniment russe autant que soviétique. Ils ont des accents de déchirante nostalgie et de vertigineuse douceur, là où affleurent les souvenirs d’enfance et les prémonitions d’une mort précoce. Le poète s’est suicidé en mai 2001, à l’âge de 27 ans. La cinéaste hollandaise Aliona van der Horst lui a consacré en 2008 un très beau film : Boris Ryzhy (label Zeppers, sous-titrages en anglais). C'est Jean-Baptiste Para (rédacteur en chef de la revue Europe) qui l'a traduit en français.
Lichen n° 2.

Saiban
Il est poète et slameur depuis plus de dix ans. Activiste poétique, il a fait le tour du monde pour distiller sa poésie (Arménie, Chine, Abu Dhabi, Espagne, Portugal, Allemagne, Belgique etc.), soit sous forme de spectacles multi-disciplinaire, soit sous forme de performances. Il a crée en 2005 le collectif français Slam Tribu à Reims, maintenant à Nice. Il a reçu à plusieurs reprises le créateur américain du slam Marc Kelly Smith. Il organise depuis 2010 un tournoi européen de Slam (Slam d'Europe). En tant que poète il a été distingué par plusieurs prix du public : vice-champion de France de Slam par équipe 2015 et 2016, vice-champion du « Poetry Slam International » de Madrid 2014 et Mallorca 2014, entre autres. 
Lichen n° 16.

Mikaël Saint-Honoré 
Écrivain, poète et artiste martiniquais né en 1975, il préside la Maison de la Poésie de la Drôme (à Montélimar), donne des lectures publiques, publie sur différents supports, collabore avec des musiciens et des artistes et anime depuis 1995 des ateliers d'écriture poétique.
Lichen n° 3. 

Fabien Sanchez
Ce romancier, nouvelliste et poète est né en 1972 à Montpellier, où il vit toujours. Pour lui, « écrire consiste à recoller les morceaux devant l’énigme de ce qui s’est cassé ». Il écrit pour«arracher sa part d’ombre à ce que l’ombre a autrefois caché dans son indicible clarté ».Il a, à ce jour, publié trois recueils de nouvelles, deux romans et deux recueils de poèmes aux éditions La Dragonne, Les carnets du dessert de lune et Al Manar et un troisième recueil de poèmes est prévu aux éditions Tarmac en 2019.
Lichen n° 30, 31, 32, 47, 48.

Xe M. Sánchez
Né en 1970 à Grau (Les Asturies, Espagne), il a obtenu son doctorat en Histoire de l’Université d’Oviedo en 2016 et il est aujourd'hui anthropologue. Il a publié 7 ouvrages en langue asturienne et a collaboré à plusieurs journaux et revues un peu partout dans le monde (Asturies, USA, Portugal, France, Suède, Écosse, Australie, Afrique du Sud, Inde, Italie, Angleterre, Canada, Île de La Réunion, Chine, Belgique et Irlande).
Lichen n° 33, 34, 38, 39, 48, 49.

Salvatore Sanfilippo
N’a pu devenir / Aviateur / Équilibriste / Ou pigeon voyageur / Alors il s’est essayé à la poésie / Pour avoir / La tête dans les nuages / Et le nez dans les étoiles” ; dernier recueil publié : Le plein des sens (VoixTissées, 2016).
Lichen n° 12, 13, 14, 15, 16.

Ignacio J. Santanilla-Bahi
Âgé de 32 ans, il est diplômé en Art du spectacle, Histoire de l’art et archéologie et il vit entre le Gard et le Doubs.
Lichen n° 16, 17, 21, 22.

Fereshteh Sari
Née en 1956 à Téhéran, elle est parmi les poètes les plus reconnus dans son pays des années 90. Son premier ouvrage, Écho du silence fut publié en 1981. Entre l’écriture et la traduction, elle a publié pas moins de 17 ouvrages et a remporté, en 2004, le prix de poésie Parvin Etessami. Dans ses nouvelles, elle expérimente diverses formes et examine les problèmes auxquels les femmes sont exposées. Babak Sadeq Khandjani a traduit du persan des poèmes d’elle pour Lichen.
Lichen n° 8.

Christophe Schaeffer
Docteur en philosophe, il est poète et créateur lumière pour le théâtre. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, son écriture s’articule essentiellement autour d’une métaphysique de l’altérité et du dépassement de soi. À son sujet, on consultera avec profit : https://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Schaeffer. Ses recueils aImer à quatre temps et Revers de l’Abîme ont été signalés dans les n° 15 et 34 de Lichen
> Lichen n° 37.

Amandine Schloesing 
Elle a 25 ans et enseigne le français au collège de Bonneval (Eure-et-Loir). Les mots sont sa cabane éventée, le seul lieu où elle se sent à sa place, où elle peut respirer. Elle jongle avec les vers et la prose, et est en train d’écrire un tout premier roman sur le thème de l'obsession, Défaire la peau
> Lichen n° HSC.

Marie-Anne Schönfeld 
Elle a publié plusieurs recueils : La part de l’ombre (éditions Henry / Écrits des forges, 2006), Frida ? Suivi de sources féminines (éditions Cénacle de Douayeul, 2007) et  Séparée (Henry, 2010). Nombre de ses textes ont paru dans des revues, telles Les hommes sans épaulesAujourd’hui poèmeVersoDéchargeIntervention à haute voixArpaLieux d’êtreÉcrits-vainsTraction BrabantComme en poésieNouveaux DélitsMot à mauxFrichesPleutilExpressions… Son site : « Traces du souffle » : https://tracesdusouffle.wordpress.com/
Lichen n° 14, 15.

SCZ (Samuël Czaezerios)
Né en 1969 dans le centre de la France, il pratique le collage depuis sa plus tendre enfance. À partir de 2002, la poésie est venue s’y immiscer. Son travail de « collacteur » est un hommage à Tzara, Péret, Prévert, Queneau, Perec, Lacan et quelques autres… Son blog : http://sczaezerios.blogspot.fr.
Lichen n° 3, 4, 5, 6, 8.

Clément G. Second
Écrit depuis 1959 : poèmes (sortes de haïkus qu’il préfère nommer Brefs, sonnets, formes  libres), nouvelles, notes sur la pratique de l’écrit principalement. Plusieurs recueils en cours ou achevés, dont Porteur Silence (Éditions Unicité, 2017) et Encres de songerie (même éditeur, été 2018). Longtemps en retrait des échanges littéraires, a commencé en 2013 à collaborer à diverses revues pour l’ouverture et le partage : Le Capital des MotsLa Cause LittéraireDécharge17 secondesÉcrit(s) du NordIncertain RegardLichenLittératures brèvesN47Neiges (site Landes), Nouvelles d’HarfangPaysages écritsRevue PantounsTerre à CielVerso. Réalisations avec Agnès Delrieu, photographe (revues, blog L’Œil & L’Encre http://agnesdelrieu.wix.com/loeiletlencre). Proche de toute écriture qui « donne à lire et à deviner » (Sagesse chinoise), où « Une seule chose compte, celle qui ne peut être expliquée » (Georges Braque), et qui relève du constat d’Albert Camus : « L’expression commence où la pensée finit ». Son contact : a1944@hotmail.fr ; son blog : https://carnetsdeflottaison.blogspot.com
Lichen n° 2, 3, 6, 7, 8, 9, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 19, 20, 21, 22, 26, 27, 28, 29, 32, 33, 34, 38, 39, 40, 48.

Jean-Philippe Sedikhi
Né en 1972, il vit à Issy-Les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine. Il est enseignant et écrit des nouvelles et de la poésie. Il a publié une nouvelle dans la revue Traversées.
Lichen n° 29, 49, 50.

Armand Ségura
Habité et exalté par la poésie, il publié au fil des ans quatre recueils en autoédition et nombre de ses textes ont paru dans les revues Triages,Voix d'encre, Poésie première, Festival permanent des mots, Incertain regard, Nouveaux délits, Verso, Diérèse, Traction-Brabant, Vericuetos, Revista Azahar, Poetas Andaluces, Periodico de poesia, Comme en Poésie... Dans son kaléidoscope poétique, il essaie de devenir un observateur lucide de son temps, où l'allégorie, l'imaginaire et l'authenticité se côtoient providentiellement. 
Lichen n° 34, 35, 48, 49.

Martine Sénal
Pour se présenter, elle écrit : « Comme tombée d’une rose de janvier et dès lors encombrée de discordances et de couacs, je saisis des mots pour assembler — ou res-sembler — les morceaux de cette cacophonie. La lier peut-être à une partition plus vaste. Bien que je ne puisse m’y soustraire, quel toupet cette prétention à façonner le chaos ! C’est la deuxième fois que je donne à lire mes textes. » 
Lichen n° 24, 25.

Francesca Serragnoli
Elle est considérée par de nombreux critiques comme l’une des voix les plus importantes de la poésie contemporaine italienne, et ses poèmes apparaissent dans plusieurs anthologies comme I cercatori d’oro (2000), ou Nuovissima poesia italiana (2004). En 2013, elle publie Aprile di là. Aujourd’hui, elle collabore avec la revue ClanDestinoet avec le centre d’études Sara Valesio. Elle a été traduite en français par ungroupe d'étudiantes du master « Traduction Littéraire et Édition Critique » (Lola Dougère, Marine Tarillon Pimet, Joséphine de Gabaï, Cécile Spanu et Virginie Paquereau) de l’université Lumière Lyon II, sous le regard de Madame Sandra Bindel.
> Lichen n° 35, 36.

Sharon
Il se présente lui-même : « Petit penseur à temps plein, / Sous perfu, c'est le vide qui m'emplit / Abd El Malik, Le Grand Jacques (Brel) et Bukowski / sont mes tremplins dans les amplis // Mais parfois la charogne déconne et décrit / La vision amère d'une rime acerbe / et son crayon sévit. // C'est pas novateur, c'est pas vieillot / Mais les histoires d'un p'tiot / Pervers mais réglo / Qui vadrouille de traviole / Et de ce fait / en attend trop. » 
> Lichen n° 40, 41.

Guillaume Simon
Né à Bayonne, grandit à Mimizan, dans les Landes. Au pied des dunes, il découvre et explore la musique, le jazz puis la culture pop, tout en suivant des études scientifiques. Il devient auteur-compositeur, d’abord au sein du groupe Shine, avec qui il publiera trois disques et se produira notamment aux côtés de Sia, et aujourd’hui, en solo, sous le pseudonyme « Indolore ». Après de nombreux concerts en Europe et aux États-Unis, il vient de sortir un nouvel album enregistré seul, en Islande, à l’été 2017, dans les studios du célèbre groupe Sigur Rós. L’écriture est venue à lui comme un remède aux virages de la vie, voulus ou subis.
> Lichen n° 32, 33, 34, 35, 36.

Giancarlo Sissa
Poète et traducteur qui vit à Bologne. Ses récits ainsi que ses poésies apparaissent dans de nombreuses revues. Le but de sa poésie est de nous faire comprendre, à l’aide d’un regard désenchanté, ce qu’il se passe autour de nous en nous murmurant des hypothèses différentes de celles que savons envisager. C’est un groupe de huit étudiants en Master 1-2 Traduction Littéraire et Édition Critique à l'Université Lumière Lyon II qui, ayant traduit certains de ses poèmes, nous l’a fait découvrir.
Lichen n° 11, 49, 50.

N.A. Soclov [Nigel Alan Soclov] 
Il sort vraiment de nulle part, avec des textes-cantilènes en quête d'un chant approprié. On a pu le lire dans la revue PØST.
> Lichen n° 38, 39, 40.

Soly Sombra 
Née à Lyon, artiste, auteur et photographe, elle expérimente le monde des images et l’univers littéraire sous diverses formes. Elle travaille les visages, les paysages, les ombres et s’approprie tout ce qui l’entoure en donnant vie aux « natures mortes » à travers des performances et de nouvelles expressions artistiques. 
Lichen n° 16, 18, 19.

Gaëtan Sortet
Né en 1974 à Namur (Belgique), c’est un artiste pluridisciplinaire dont les bases de travail sont l'image (photo, vidéo, peinture) et le langage. Il travaille au sein du groupe poético-musical Tartart : www.tartart.eu. Son site personnel : www.gaetansortet-art.be. Il co-écrit avec le jeune poète marocain Khalid El Morabethi. 
Lichen n° 15, 16.

Nikos Souvatzis

Né en 1977 à Berlin, il a déjà publié un recueil de poèmes, un recueil de nouvelles et un court roman. Il a travaillé comme rédacteur pour des revues numériques et sur papier. C'est notre ami le traducteur Babak Sadeq Khanjani qui nous l'a fait connaître.

Lichen n° 43.

Paulette Spescha-Montibert
Vivant et écrivant en Haute-Provence aujourd'hui, elle a publié deux recueils de poésie : le premier en 1987, alors qu'elle habitait New York ; le second, de retour de Corée, en novembre 2017 ; ainsi que trois ouvrages en prose. Habitant Séoul, elle a été invitée à écrire le poème inaugural de la Conférence des Poètes d’Asie. Ce long poème figure, dans son dernier recueil Poèmes de Corée. Elle participe activement à une revue de poésie en ligne aux USA.
> Lichen n° 42, 43, 46.

Deea State
Sociologue roumaine (de Bucarest), elle est l'auteure d'un roman (La vie à travers ses yeux2018) et d'un recueil de poèmes, bilingue franco-roumain, Elixir pour l'âme (2019)Elle publie prose et poésie dans de nombreux magazines littéraires dans son pays.
Lichen n° 47, 48, 49.

Samaël Steiner 
Éclairagiste (pour le théâtre, le cirque et la danse), il est aussi poète et auteur, pour le théâtre et la radio. Fondateur d’une troupe de théâtre à Strasbourg, d’un « Laboratoire d'Analyses et de Recherches Théâtrales » (L.A.R.T) et d'un festival pluridisciplinaire artistique, le Festival « Petite Patte » (2005), il cherche à mêler la poésie aux arts vivants, « pour l'éprouver de vive voix, voire la clamer, haranguer… » Il a publié un récit poétique, Vie imaginaire de Maria Molina de Fuente Vaqueros (éditions de l'Aigrette, mars 2016), et un autre ouvrage paraît ce mois-ci. Voir aussi : http://fuegodelfuego.blogspot.fr/2014/02/deux-poemes-de-samael-steiner-tires-du.html ;
Lichen n° 4, 6, 12, 23. 

Anne-Marie Suire
Elle écrit depuis longtemps de la poésie, a publié le recueil Quêteurs d'Aurore (éditions de l'Encrier), le livre pour les enfants Les ailes de l'escargot (le Cénacle Douyaeul), l'essai de poésie Présence de la nuit, une lecture de l'œuvre poétique d'Angèle Vannier (éditions Clapas) ; ainsi que des textes dans les revues : Cahiers FroissartL'EncrierSouffles, et régulièrement dans la revue Filigranes
> Lichen n° 39.

Line Szöllösi
Elle a été publiée dans de nombreuses revues, telles que Verso,DiérèseDéchargeN47Comme en PoésieFrichesArpaTraction-BrabantÀ l’IndexL’AutobusRétroviseur7 à DireRue Volterra...
> Lichen n° HSC.

Harry Szpilmann (pseudonyme de Kevin Noël)
C'est un poète prolixe : six recueils publiés, quatre en cours d'édition et plusieurs en attente d'éditeur. Il publie également dans de nombreuses revues, en France (À Verse, Soleil et Cendres, Incertain Regard, Verso, Recours au Poème, Paysages écrits, Vericuetos, Passage d'encres, Phoenix, Secousse, 17 secondes, Ce qui reste, Le capital des mots, Décharge, Arpa...), mais également en Belgique, au Canada et (comme il est aussi traducteur de l'espagnol) au Mexique et en Argentine. 
Lichen n° 28, 29.

Marie Tavera
Écriture, dessin et, depuis peu, l'Ardèche. Quelques textes parus aux éditions Le Miel de l'Ours et en revues (La couleur des jours n° 2 et 13 , N47 Revue de poésie n° 29).
Lichen n° 4.

Belkacem Tayeb-Pacha
Il a édité en 1998 Au tréfonds de ma Rhétorique d'Être (Press-Stances). Il a 41 ans et est spécialiste en dynamisation sociale à Vitoria-Gasteiz (Espagne). Outre ses poèmes, il écrit aussi des nouvelles et des articles qu'il publie dans les cinq continents du monde.
Lichen n° 4, 44.

Georges Thiéry
Né en 1978 à Troyes d'un père français et d'une mère américaine, il vit en Bourgogne, après des études en archéologie à Lyon, Dijon et Strasbourg, et travaille sur des chantiers archéologiques en France, tout en menant, parallèlement, un travail d'artiste-peintre et de poète autodidacte. Il a auto-édité une dizaine d'ouvrages et publié notamment dans les revues Recours au poèmeLevure littéraireMille et un poètesFestival Permanent des Mots et Le Capital des mots.
> Lichen n° 39, 43, 48, 50, 51.

Laurent Thinès 
Neurochirurgien, humaniste social et militant contre les armes sublétales né en 1974 à Arras, il écrit de la poésie pendant ses nuits d’insomnie. Sa poésie privilégie, autant que faire se peut, la force des émotions à la forme. Il a vécu en Provence, sur l’île de la Réunion, dans les Hauts-de-France et enfin en Franche-Comté, où il est professeur des universités depuis 2015 à Besançon. Il a publié plusieurs recueils de poésie et de nombreux poèmes dans les revues FiligranesComme en PoésieTraction-BrabantArpaPoésie/PremièreNouveaux DélitsDissonancesVerso, À l’indexEuropeDécharge et Traversées. Son blog : http://poemelorenzaccio.canalblog.com
Lichen n° 43, 52.

Arielle Thomann
Originaire de Champagne, elle a choisi de devenir Bretonne depuis une vingtaine d’années. Elle vit sa retraite dans la vallée de la Vilaine où elle cultive son amour de la nature et sa passion pour la poésie et la littérature en général. Elle a participé avec succès à quelques concours de poésie et publié plusieurs recueils de poésie(dont Virelaien 2010 aux Joueurs d’Astres et Villanelles, en 2011), mais c’est la première fois qu’elle envoie un de ses textes à une revue en ligne. Son site http://laperluete.canalblog.com/
> Lichen n° HSC.

Laura Tirandaz
Elle écrit pour le théâtre et travaille sur des formes radiophoniques mêlant poésie et sons du réel, sous forme de lettres ou chansons, touchant parfois au documentaire. Sa pièce Choco Bé a été éditée par Théâtre Ouvert et son poème « Azizam » publié dans la revue RumeurS (Rumeur libre Éditions). Son blog : http://shabesiaa.blogspot.fr/
Lichen n° 6, 9.

Marjorie Tixier 
Elle vit en Savoie où elle aime s'inspirer de la beauté des paysages pour écrire. Son recueil de poésies Île des offrandes (un lieu : Bali) a été publié par les éditions Encres vives en juin 2017. Après Emmène-moi à Valparaíso, elle vient de publier La Danse du feu, son tout premier roman. 
Lichen n° 10, 11, 12, 13, 14, 15, 17, 18, 19, 22, 23, 24, 27, 34, 35, 36.

Florian Tomasini 
Ce poète a publié des textes dans les revues La seicheDéchargeTraction-BrabantNéphentès, Paysages écritsLa PasseLes Tas de MotsPyroMicrobe17 SecondesGelée RougeCe qui reste ; et dans les « Soliflores » de la revue Nouveaux Délits… 
Lichen n° 7.

Yannick Torlini 
Né en 1988 à Nancy, est poète et explorateur de la malangue. Il écrit des textes avant tout. Travaille la langue autant qu'elle le travaille. Ne sait pas où il se trouve. Travaille. Travaille souvent. Écrit contre l'angoisse et le désastre. Écrit parfois pour. Ne sait pas où il se trouve. Ne sait pas. Travaille à ne pas savoir. Imagine quelque chose de lyrique. Ne sait pas où il se trouve. N'y travaille pas. Publie : La nuit t’a suivi (éditions Isabelle Sauvage), Seulement la langue seulement (Dernier télégramme), Tout tient (éd. Littérature mineure), Rien(s) (Al Dante), Tu voudrais ton corps avancer (éd. Derrière la salle de bains),  Nous avons marché (Al Dante), Camar(a)de (éditions Isabelle Sauvage), Tandis que (Derrière la salle de bains). Participe à des revues : Doc(k)sOusteN47MouvementsATIContre-alléesArt matinBoxonPhoenixPlace de la SorbonneDissonances... A encore beaucoup à écrire. Son site : http://yannicktorlini.wixsite.com/yannick-torlini.
> Lichen n° 21.

Nadine Travacca 
Vivant à Chambéry, elle aime les mots, leur force et leur intranquillité. Les textes lus et reçus dans le silence, et puis les mots dits, portés par la voix, qui donnent à entendre une parole singulière.
Lichen n° 31, 32, 33, 35, 36, 37, 39, 40, 42, 43HSC, 50, 51, 52.

Nicole Tribehou 
Née en 1947, a parfois rédigé « à tâche » dans des journaux locaux.Elle écrit librement depuis début 2017, suite à une fracture qui l'avait immobilisée. Depuis, elle n'a plus arrêté...
> Lichen n° HSC.

David Turambar Kolacinski
Né à Reims en 1974, dans une famille ouvrière, c'est un passionné de toutes les littératures (jusqu’à dévorer des encyclopédies !), de bandes dessinées et de jeux de rôle. Utilisant des références ludiques, il est l’auteur de nouvelles qui, pour la plupart, sont catégorisées SFFF (science-fiction/fantastique/fantasy). Toutefois, il rejette l’enfermement « genré », voulant explorer la littérature sous toutes ses formes, en pleine liberté. Liens : https://www.atramenta.net/authors/david-turambar/70062. 
Lichen n° 20.

Pascal Uccelli 
Préfacée par Ben Vautier en 1991 et illustrée par Hervé Di Rosa, sa poésie « Body Bags » est un bouillonnement constant. Il n’a jamais cessé d’écrire, d’engager le combat, jamais cessé de vendre sa poésie sans calmants sur la voie publique, à « la sauvette » pour ne jamais oublier le vif du sujet et le rappeler à tous ceux qui oublient notre bien commun : la rue et son quotidien. À Marseille, où il est depuis quelques mois visiteur de prison (au centre pénitentiaire des « Baumettes »), il anime un atelier « d’art populaire » : « Défonce ta Rame » en binôme avec Philippe Courty, artiste graffeur rouennais. À Valencia (Espagne), où il a ouvert et tenu pendant presque trois ans un Café Théâtre : « El Tintero », espace dédié à la culture « underground », à la peinture, la musique, la poésie. Il a autoproduit récemment son premier « EP », dans lequel l’artiste espagnol Javier Corcobado a mis en musique un de ses poèmes. Consulter son site : www.pascaluccelli.com.
> Lichen n° 26, 27, 28.

Perle Vallens
Née à la poésie il y a longtemps, elle y est revenue il y a peu, en privé. Ce n'est qu'à l'automne dernier (on pourrait dire l'automne de sa vie) qu’elle a commencé à rendre certains textes publics, ici ou là, à écrire des nouvelles régulièrement, notamment pour des appels à texte, ainsi que de la poésie, classique ou en vers libres.
Lichen n° 17, 22, 25, 38HSC, 51.

Sophie Marie Van der Pas
Née en 1954, elle vit aujourd'hui en côtes d'Armor, après des années en Sologne. De 1977 à 1985, auteur-compositeur-interprète, elle hante les cabarets parisiens « Chez Georges », « Le bateau ivre ». Trente années plus loin, au fil des rencontres artistiques, elle reprend le chemin des mots, à travers la poésie qui ne l'a jamais quittée. Ses choix, ses regards, ses passions se posent aujourd'hui en Bretagne, qu'elle respire comme une évidence, sous le souffle du vent et de la côte d'émeraude. 
Lichen n° 3, 4, 6, 9, 12, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 25, 26, 27, 38, 39, 47, 48.

Olivier Vanderaa
Né en 1962, ce poète slameur participe à de nombreuses scènes ouvertes, tournois et festivals de poésie. Il se produit sous une formule Spoken Word, "Chambres Habitables", et un premier EP est en préparation. Organisateur depuis 2013 d'événements de poésie de performance, de Slam et de Spoken Word, notamment au Cercle des Voyageurs à Bruxelles, il anime de juillet 2015 à octobre 2016 un atelier d'écriture, « Our Rights », à destination des réfugiés du camp de Calais, dit de « la Jungle », travail d'écriture en commun sur les droits et la condition de réfugié qui se poursuit actuellement à Lille. Abreuvements Nécessaires est son premier recueil de poésie publié en 2015 aux éditions M.E.O., construit autour de la pulsion amoureuse et du cheminement vers la sagesse comme mode de résolution. Voir aussi à son hétéronyme : Olivier Ava-Arden.
Lichen n° 20, 21, 22, 27, 28, 29.

Florence Vandercoilden
Née à Annemasse en 1970, professeure de français en région lyonnaise, elle a créé le site "Elettra" consacré à l'agrégation de Lettres et a déjà publié des textes dans les revues Verso et Le Croquant. Son blog : www.lalage.fr.
Lichen n° 8, 25, 26, 52.

Vania Vargas
Née à Quetzaltenango (Guatemala) en 1978, elle est à la fois prosatrice, poétesse et journaliste culturelle, elle a dirigé pendant plusieurs années l'importante revue en ligne Luna Park. Son recueil de poèmes Quizá ese día tampoco sea hoy est paru aux éditions guatémaltèques Cultura en 2010. Traduits de l’espagnol par Laurent Bouisset, certains ont été publiés en mars 2014 sur le blog Fuego del fuego. Un nouveau livre de poèmes est paru aux éditions Catafixia en 2015 : Señas particulares y cicatrices.
Lichen n° 5.

Anaïs Varlet
Née en 1989, elle vit en France. Elle a mené des études de philosophie et de théologie à Lyon et à Toulouse.
Lichen n° 27, 28, 30, 31, 32.

Sabine Venaruzzo
Premier prix d’Art Dramatique au Conservatoire National de Région de Nice — et tout en y poursuivant sa formation en chant lyrique —, elle fonde la compagnie professionnelle « Une Petite Voix m’a dit ». S’enchaînent alors les créations de spectacles pour tous publics, où se mêlent théâtre, chant, arts plastiques, danse et poésie. Depuis 2009, elle participe activement aux workshops de l’Action Theater à Berlin. Sous la tutelle de Sten Rudstrom, elle a travaillé l’écriture improvisée. Sa poésie s’enrichit de ses séjours dans différents pays (Amérique Latine, Afrique du Nord et Europe) et de sa pratique de différentes langues. Elle est profondément marquée par l’oralité du poème : la sonorité des mots et leur musicalité. Elle est à l'initiative depuis 13 ans du festival de poésie « Les journées Poët Poët » (Alpes Maritimes). Le site de sa compagnie de spectacles vivants : www.unepetitevoixmadit.com Le site pour découvrir sa poésie et ses actions : www.sabinevenaruzzo.com.
Lichen n° 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 15, 16, 17, 19, 20, 21, 38, 43.

Antoine Veniat
Né le 3e jour de juillet, dans le Nord-Pas-de-Calais, il y vécut une vie banale, dans une famille banale, habitant une ville banale. C'est à l'entrée de l'âge adulte qu'il rencontra ses amis, des dingues de la vie et des Lettres qui démarrèrent le moteur de sa conscience. Depuis il les suit et il écrit pour les rattraper. Il ambitionne un jour de publier ses poèmes et ses romans, et d'ajouter sa modeste pierre à l'édifice de la Littérature. 
Lichen n° 20, 24, 25, 28.

David Venturelli
Amoureux de la littérature, il s'essaie à l'écriture de temps à autre. Ce sont Nerval, Apollinaire et Saint-Denis Garneau qui l'inspirent en poésie. Il travaille en informatique, mais c'est la littérature qui le tient en vie !
> Lichen n° 39, 40.

Christian Verdier
Né en 1964, il a un jardin côté sud qu’il essaye de cultiver. Il a un parcours d’homme de théâtre, comédien, metteur en scène, directeur, enseignant, où il a toujours pratiqué un théâtre poétique et sensible. Il est depuis quelques années archéologue du vingtième siècle. Il a toujours écrit et essaye maintenant de faire partager ses tentatives poétiques, si elles plaisent, il en est heureux.
Lichen n° 30, 31.

Sylvie Vincensini
Ardéchoise par sa mère, corse par son père (Paul Vincensini poète, enseignant, éditeur) est née en 1957 à  Naples. C'est le poète  Alain Borne qui porta son landeau. Formation d'art dramatique et d'actions culturelles, puis éditrice avec son père. Elle écrit « sans envie d'être publiée ». 
> Lichen n° 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43.

K. von Gella
Il est né en 2016 — c'est dire si c'est un enfant précoce ! Il est l'inventeur du genre « Thriller pondéral » avec Luminol's band aux éditions Aconitum. Il a fait vœu de misanthropie littéraire, avec Le G aux éditions La P'tite Hélène. K. von Gella n'est pas fréquentable. 
Lichen n° 24.

Olga Voscannelli
Elle est, selon ses propres termes, « parisienne pour une nouvelle, et dernière, période de ma vie. J'ai regardé autour de moi toute mon existence, à présent je voudrais simplement devenir "montreuse". J'aime le peu des choses à dire ou à montrer. »
Lichen n° 20, 29, 38, 40.

Arthur Want
Plasticien, il est agrégé d'arts plastiques. Sa pratique de la poésie se présente sous forme de « poèmes-personnages », inspirés de la poésie japonaise traditionnelle, des fragments présocratiques et des sentences hermétiques. Leur réunion évoque tout à la fois un panthéon de dieux inconnus, une collection de minéralogie, une mythologie de personnages, un bestiaire abstrait. 
Lichen n° 44, 45.

Charlélie Willhelm est une illusion plus vivante qu'une biographie officielle. 
Lichen n° 16, 17, 18, 19, 22, 23.

Pierre Zabalia
Natif de l'Aude, il vit et travaille en Seine-et-Marne depuis une vingtaine d'années. Il a publié un recueil, Jardin sans fond, aux éditions Caractères, avec la collaboration d'un peintre. Membre permanent de la revue (aujourd'hui disparue) Artère, il a donné des poèmes dans les revues Sapriphage,PetiteLe jardin d'EssaiMoebius,Décharge, et participe à des lectures publiques.
Lichen n° 36, 37, 38, 39, 40, 41.

Gabriel Zimmermann
Né en 1979 à Saint-Germain-en-Laye, il vit et travaille à Paris, où il enseigne les lettres modernes dans un lycée général et technologique ainsi que dans un collège spécialisé. Il s’illustre dans différents genres littéraires : poésie, récits, chroniques sur la société contemporaine, théâtre. 
Lichen n° 11, 12, 13.

Adélaïde Yossi
« Il est curieux de constater que, même en Krapoutzik, la rime s'impose comme moyen magique d'élévation du texte. Nous ne sommes pas loin de penser qu'il y a dans la rime et le rythme qu'elle impose une trace des rites chamaniques incrustés au plus profond de nos gènes. » (extrait de sa conférence "Rime, hayons vers le futur", en direct sur Espace T.V. Canal historique, le 23/02/2022. Connu précédemment sous le nom de Jean Étienne Charles, Adélaïde a changé de sexe, de nationalité, d'adresse et de fournisseur de gaz dans la nuit du 6 au 7 août vers 3 heures quarante. Elle est cependant restée l'une des meilleures spécialistes de langues inter-galactiques, notamment du Saturnien jusque dans ses régionalismes les moins courants.
Lichen n° 19.





1 commentaire:

  1. SAISIE ! À deux pas de la mort, Je ne connaissais pas LICHEN ! Plein de noms que j'aime qui essaiment aussi ailleurs ; je vais chercher quelque insecte de ma production qui pourrait coloniser un coin de lichen sans nuire à l'arbre !!Bonne sève à vous§ J.C.G.

    RépondreSupprimer