Pierre Beulin


Invitation

Que dites-vous des caravanes lointaines
Des marées consumées
Du halètement des dunes
Cheminements effacés
Spasmes des chants antiques
Faut-il encore repousser la perspective
Effacer les heures
La corde au cou des soupirs
La sentence des soleils mutilés
Oublier l’eau forte de votre empreinte
Étincelle de parfums tronqués
Arracher l’écorce
Isoler la brume
Laisserez-vous ternir les rêves qui vous hantent
L’extase à la bouche
Sur les hauteurs
Là-bas
Dispersés
Que dites-vous des caravanes lointaines ?










Né en 1952 dans le Bourbonnais, retraité de l'enseignement public, Pierre Beulin est buveur et vinificateur de poésie sans modération et en toutes circonstances. Présent dans les n° 17, 18, 19, 20, 23 et 25 de Lichen.

5 commentaires:

  1. Sublime. Rien de faible. Rien qui pose. L'avez-vous essayé en strophes ou blocs, Pierre ?

    RépondreSupprimer
  2. J'en dis qu'il faut les rejoindre !

    RépondreSupprimer
  3. Que cela m'emporte, et que je ne demande pas autre chose quand je lis de la poésie. Merci.

    RépondreSupprimer