dimanche 28 février 2021

Éditorial

 

n° 58 – mars 2021

Publication à périodicité (éventuellement) mensuelle * ISSN 2494-1360

prix : 1 mot

(l'accès et la lecture sont gratuits, mais nous demandons que chaque personne 

qui consulte et apprécie cette revue en ligne nous envoie, en échange, au moins un mot

Pour le don de mot et toute correspondance : lichenrevue@gmail.com  

 





« L'ouvrage d'un regard d'heure en heure affaibli

n'est pas plus de rêver que de former des pleurs,

mais de veiller comme un berger et d'appeler

tout ce qui risque de se perdre s'il s'endort. »

 

Philippe Jaccottet (1925-2021)

(« Le travail du poète », in Poésie (1946-1967), Gallimard / Poésie, 1071, 1994, p. 64)

à la mémoire de qui cette livraison de Lichen est dédiée. 

 


Trente-et-un poètes pour le mois de mars, dont onze nouvelles « recrues » : Anne BarbusseGeneviève CattaMarianne DeleageJean-Louis GaritteMichelle GrenierAmbroise MassonIren MihaylovaCalvin NgaoVictor OzboltArnaud Poupounot et Éric Scilien — à qui nous souhaitons, comme de coutume, la bienvenue dans les pages blanches et grises de Lichen !

 

Bonne lecture, belle arrivée du printemps !

 

Quant au « Gros Vide », que le cul lui pèle et que les bras lui raccourcissent !


Pour accéder directement au sommaire, c'est ici ; pour obtenir la version .pdf, c'est .


 

Pour Lichen, le directeur de publication, Élisée Bec.

 



PS : Saluons la mémoire également du poète Georges Bonnet (1919-2021), qui vient de s'éteindre, à l'âge de 101 ans, à Poitiers, sans jamais avoir perdu « [...] cette merveilleuse / et terrible nécessité d'écrire. » (Georges Bonnet : Dans une autre saison, éditions Folle avoine, Bédée, Ille-et-Vilaine, 1993 — merci à Didier Gambert). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire