vendredi 30 avril 2021

Éditorial

 

n° 60 (mai 2021)

Publication à périodicité (éventuellement) mensuelle * ISSN 2494-1360

prix : 1 mot

(l'accès et la lecture sont gratuits, mais nous demandons que chaque personne 

qui consulte et apprécie cette revue en ligne nous envoie, en échange, au moins un mot

Pour le don de mot et toute correspondance : lichenrevue@gmail.com  



« Ce qui fait la qualité d'un esprit poétique, c'est la proie de plus en plus 

dangereuse qu'il assigne au pouvoir illimité de son action. 

La poésie s'incorpore dans le temps et l'absorbe. 

[...] À l'embouchure d'un fleuve où l'on ne se jette plus 

parce qu'il fait du soleil sous les eaux, le poète seul illumine. 

Nouveau monde. [...] La beauté respirable, c'est sur cette vision 

que les poètes hissent le drapeau de l'au-delà. » 

René Char, « Propositions-rappel » 

[Le surréalisme au service de la révolution, décembre 1931], 

in L'Atelier du poète, Gallimard, Quarto, 1996, p. 165).

 

 

Trente-et-un poètes pour le mois de mai, dont trois nouvelles « recrues » : Le vagabond bleuMikki Muandali et Lancelot Roumier — à qui nous souhaitons, comme de coutume, la bienvenue dans les pages blanches et grises de Lichen !

 

Pour accéder directement au sommaire, c'est ici ; et pour obtenir la version .pdf, c'est .


Bonne lecture et joli mois de mai !

 



Pour Lichen, le directeur de publication, Élisée Bec.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire