Nicolas Jaen


Le mur des lamentations

Je suis allé déposer un baiser – 
sur le mur des lamentations – 
parce qu'elle a fait des tresses à ma peine – 
et que mon chagrin est un vin très-doux – 
ne suis pas venu ici pour ajouter de l'ombre à l'ombre non – 
mais pour allumer une bougie –
qui est une étoile –  
et éclairer une fenêtre – 
ouverte dans la nuit –  






Nicolas Jaen réside à Toulon, où il est né en 1981. Livres publiés (entre autres) : La nuit refermée (L'arachnoïde), Les éblouis, roman (MLD), À port de temps (collectif), Ce chant éloignéCoquelicot, autoportrait froissé et Livre noir (l'Atelier des Grames). Présent dans lesn° 10, 22, 23, 24, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 36, 37 et 38 de Lichen. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire