Mireille Bloyet




le grenier rempli d’eux


coulés


au fond des choses





luisance des regrets — en gelée —


bouts de ficelle des récits


avortés





des bestioles pour les visiter


insectes — parfaitement dotés — tout à leur


affaire





la poussière — pluie d’étoiles —


revers des mondes où rampe


la parole folle


toile luminaire des errances denses





la folie


il faudra bien — la brandir —





l’on songe à arpenter


le désastre


du ciel solidifié sous


nos pas


constellé d’objets muets


— mués —





on n’est pas tombé


on va


sur quelque chose que l’on ne connaît pas





on respire par les pieds








Mireille Bloyet a publié un recueil de poèmes, Dans la procession muette des pierres, en tant que lauréate des 5es « Gouttes d’Or de la poésie ». Elle écrit tout le temps, même quand elle n’écrit pas et, pour le partage des mots,  elle anime avec passion des ateliers d’écriture à Toulouse, Foix et Barcelone. Ce poème est extrait du recueil (inédit) À corps traversé. Présente dans les n° 32, 33, 34, 35, 40, 41 et 42 de Lichen.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire