Milena C.


Pensée déconfinée

Seuil du surréalisme
atteint
Voir au loin
la pie qui s'agite
invitant l'être
isolé pensif
à pousser 
son premier cri
du matin
si l'envie
si le besoin
Suivre le fil
du temps effiloché
qui se tend
s'étire s'étend
s'entend
comme vous voudrez
dans un saut fragile
de balcons en cheminées
cheminant
les routes désertées
mieux encore que l'été
ClAp ClAp ClAp
fenêtres hurlantes
Vingt heures passées
Scander ce sentiment
neuf évolutif
sur l'onde d'un chant
matinal
d'oiseaux revenant
Crier seulement
sans faire scandale
Écouter l'eau
mélodieuse siffler
souffler sur l'asphalte
chancelante

Et peindre l'humanisme
soudain.






Milena C. : Originaire de France, elle vit en Belgique depuis une quinzaine d'années et est l'auteure du site laplumefragile.fr. Derrière Milena, on retrouve une référence à ce qu'elle est : traductrice de formation, comme « la » Milena de Franz Kafka (Milena Jesenská). Son thème de prédilection est le récit épistolaire. Ses poèmes tendent à exprimer le réel (les sentiments, le vivant, l'érotisme) avec simplicité et transparence. Présente dans le n° 42 de Lichen.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire