Marine Giangregorio



Brise

Le souffle du souvenir s’est posé sur ma langue

Je suis le goût de ses yeux, l’odeur de son cou
Rien qu’une substance sensorielle qui se souvient
Mais, si la brise esquisse sur les lèvres un sourire
L’œil égaré a plongé dans les abysses,
Pour rattraper sa main.

°

De ma bouche coule

De ma bouche coule

L’encre noire
D’un silencieux vacarme
La douleur embaume comme la rose
De ma bouche coule
La prose
Et l’épine confuse



De l'écriture à la peinture, de la peinture à la photo, Marine Giangregorio s'exprime à travers différents supports artistiques. Les thèmes qui teintent ses poèmes sont la nature, la création ou l'amour. On peut découvrir son univers artistique en visitant son blog : Les mains flâneusesC'est sa première apparition dans Lichen.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire