Émeric Gilbertas




du même coup


s’étale la volonté sur une surface plane


retiré dans sa hauteur


projeté


introjeté


explosifs, qui interfèrent ici et maintenant





encore une figure, transformée, déplacée


coup de dés, déjà lancés, au hasard


contre l’affirmation


à s’imaginer





une autre dimension, elle s’insère


ou plutôt survient, tel est le tourbillon





qui s’efforce de happer, hacker


quelque chose de démesuré


devant être cherché ailleurs, partout





à l’égard du monde











Né en 1985, Émeric Gilbertas est enseignant d’Arts Appliqués et d’Arts Plastiques, diplômé de l'École des Beaux-Arts de St-Étienne en 2010. Tentant d’écrire ce qu’il perçoit du monde, de notre présence au monde, il a publié dans quelques revues, a publié son premier livre, Suspendu, en 2009, au sein de l’École d’Art et de Design de St-Étienne. Depuis, son écriture tente d’exister dans un monde qui devrait en faire autant. Présent dans les n° 42, 43 et 44 de Lichen.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire