Armand Segura


La frime du frisson

À savoir mon vieux trésor
au fond du crépuscule fascinant
ton front qui s'endort, et te pare
comme le jade rejailli des océans
qu'un stoïque esquif escalade !
Avoir de ces furtifs frissons !

La passion va sans effort au large
de mon escapade,
érode son faible déclin
au bout d'une barricade,
rempart de nos chétifs espoirs
et de leur écume essentielle.
Avoir de ces furtifs frissons !

En culbutant quelque butor,
et gravissant ta palissade,
ta sculpture dans le corridor
s'embellit pour le nomade
aux arcades en sueur.
Mon incartade sous les catalpas
contraste une parade du soleil.
Avoir de ces furtifs frissons !







Habité et exalté par la poésie, Armand Ségura a publié au fil des ans quatre recueils en autoédition et nombre de ses textes ont paru dans les revues TriagesVoix d'encre, Poésie première, Festival permanent des mots, Incertain regard, Nouveaux délits, Verso, Diérèse, Traction-Brabant, Vericuetos, Revista Azahar, Poetas Andaluces, Periodico de poesia, Comme en Poésie... Dans son kaléidoscope poétique, il essaie de devenir un observateur lucide de son temps, où l'allégorie, l'imaginaire et l'authenticité se côtoient providentiellement. Présent dans les n° 34 et 35 de Lichen.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire