Anniversaire

 

par Clément Bollenot

 

 

Belleville, 28 mai

 

La balle ricoche sur le pavé à quelques mètres de nous.

La barricade s'effrite. 

Sur le sol, la poussière se mêle au sang,  aux restes des nôtres.

Des leurs aussi.

Depuis une semaine on entend la mort qui rôde à chaque coin de rue, défendu avec acharnement. Mes oreilles bourdonnent, celles de mes camarades aussi, sans doute.

On est encore une trentaine ici, ça fait des heures qu'on répond à chaque tir. Bientôt notre canon se taira, on charge les dernières munitions.

Mains noires, gueules noires de poudre, de cendre, de suie. Regards hagards. Le feu des Versaillais qui se répand avec une violence meurtrière ne nous laisse aucun répit.

On nous l'a dit. Ils ne font pas de prisonniers.

Alors on se battra jusqu'au bout.  Nos Chassepots crachent encore. Les tirs sifflent dans l'air lourd, chargé d'incendies. Des formes se meuvent le long des murs, on tire depuis les fenêtres des immeubles.

Les lignards sont partout, on ne les retiendra plus très longtemps.

C'est foutu. 

On le sait depuis qu'ils sont entrés dans la ville mais c'est pas une raison. 

Ils peuvent nous fusiller jusqu'au dernier, ils ne feront pas disparaître l'idéal qui nous anime. L'espoir s'est embrasé, l'écho de ce printemps résonnera longtemps et d'autres reprendront le flambeau. 

Pour que nous puissions goûter aux premières cerises.

 






Né à Lyon en 1988, Clément Bollenot a étudié l'histoire et est actuellement professeur des écoles. Il écrit régulièrement de la poésie depuis son adolescence. Il été publié par la revue Verso et d'autres textes y sont à paraître. Par ailleurs, il a fondé, avec un ami musicien, le projet artistique Kilda (https://kildaprojet.com/qui-sommes-nous/)Présent dans les  n° 13, 14, 15, 18, 19, 24, 25, 34, 37, 45 et 54  de Lichen.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire