Alain Henry


Cinq haïkus de la série « Mendiants »

trois cartons
sur le pavé —
sa maison

°

quelques piécettes —
le bonnet du mendiant
ne réchauffe pas ses oreilles

°

SDF —
son matelas
devant la banque

°

sans papiers —
emportés
par la tempête

°

sonnantes et trébuchantes
cascade de pièces
de la sébile renversée






Alain Henry écrit. Au travail, il écrit des rapports très sérieux sur le développement durable. Ailleurs, il s'essaye à la poésie et aux haïkus, à travers lesquels il partage ses étonnements, ses questions et ses sourires, face aux hommes et à la société. Son blog « Plein d'étoiles » : www.alainhenry.blog. C'est sa première apparition dans Lichen.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire