Valère Kaletka

Le caillebotis

Le caillebotis blanchi
par le soleil libère
des épingles d’eau
chlorée

Elle y a posé
ses pieds nus

Il y pose
une joue

blême


Je,
Cloaque
Mûrissant


Cilice

envie de paix
tonsurée
entre cellule
et cilice
mémoire cousue



  




Né en 1968, Valère Kaletka vit à Strasbourg. Parolier, compositeur, interprète et instrumentiste, il a été publié dans les revues Décharge, Poésie Première, Comme en poésie, Florilège et Catarrhe. En 2017 sont annoncées ses contributions aux revues Les Hommes Sans Epaules, Diérèse, Traversées, Nouveaux Délits et Catarrhe.

2 commentaires:

  1. Bonjour le monsieur qui connait ma fille .
    Fonder une abbaye?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour le monsieur dont je connais la fille (sourire) ... Fonder l'abbaye ? Non non, je suis homme de trop peu de foi. Tout au plus me glisser dans une cellule existante, et creuser loin en moi.
    Valère

    RépondreSupprimer