Choses vues


Première Nuit de la poésie de Crest, 3 février 2017


N’ayant pu, par la force de l’éloignement, être présent en personne à la première « Nuit de la poésie » de Crest (Drôme) qui a eu lieu le samedi 3 février 2017, j’ai demandé à l’un des poètes organisateurs à l’initative de cette manifestation de nous en faire un bref compte rendu. C’est donc Samaël Steiner qui répond (et je l’en remercie vivement) :

« Nous sommes émus et très touchés que ce qui a commencé en novembre, d'un déclic commun, d'une envie d'exister, d'une envie que la poésie continue de survivre, ait pu, en si peu de temps, avec les moyens du bord, réunir tant de monde : 120 personnes au plus fort de la déambulation. À 1h du matin, chez Mathias, il en restait encore une bonne cinquantaine.


Nous n'avons eu que des retours très positifs, des envies que ça se poursuive, et que ça continue à chercher. Nous sommes très contents de la manière dont les lectures se sont succédées, les univers de chacun côtoyés.


Le côté déambulatoire a été très apprécié, marcher entre les lectures a fait du bien. A permis d'aérer. La soupe chaude très appréciée aussi. Merci aux lieux qui nous ont accueillis, merci aux bénévoles, et infiniment merci aux poètes et poétesses invité(e)s. On remet ça l'année prochaine. »


Stéphanie Quérité, Samaël Steiner et Marion Blangenois ouvrant la première nuit de la poésie de Crest.


Photos : G. de Finance (www.objectif-en-vue.com) — que je remercie également.

2 commentaires:

  1. Une très belle initiative, bravo aux organisateurs.

    RépondreSupprimer
  2. J'aurai aimé m'y rendre, félicitations à tous !

    RépondreSupprimer